×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 26 janvier 2006
CAMPUS

À L'ÉCOLE HÔTELIÈRE DE GENÈVE

Alain Brunier nouveau directeur de l'EHG

Suisse Révolution dans le canton genevois : l'École hôtelière de Genève, vénérable institution créée en 1951 par Gastro-Suisse, Fédération de l'hôtellerie et de la restauration suisse*, est pour la première fois dirigée par un hôtelier français.

Alain Brunier, originaire d'Annecy, vient de reprendre la direction de l'École hôtelière de Genève. Cette prise de fonction marque un tournant pour cet établissement, reconnu École Supérieure par la Confédération Suisse, et bénéficie d'une excellente image auprès de la profession. L'enseignement dure 30 mois et débute au printemps ou à l'automne.

30 nationalités représentées
Les 140 étudiants de 30 nationalités différentes ont déjà une connaissance de la restauration et/ou de l'hôtellerie. Ils reçoivent une formation francophone et la qualité d'un enseignement très encadré (60 enseignants pour 140 élèves). Le coût de la scolarité est correct pour la Suisse (9 000 E/semestre) et les stages bien rémunérés (1 400 E/mois).
"Nous formons des généralistes capables de diriger des petites exploitations ou des hôtels de charme. Aussi, même si nous dispensons des enseignements généralistes comme le management, le droit ou la gestion financière, nous gardons à l'esprit qu'il faut ancrer fortement l'école dans la réalité du métier. Tous nos enseignants ont occupé un poste important dans l'hôtellerie, explique Alain Brunier. Le restaurant d'application, référencé par le guide rouge suisse, situé au coeur des Organisations Internationales, a la particularité de recevoir des diplomates, des chefs d'État et même des stars. L'étudiant est donc confronté à des clients exigeants, parfois capricieux. Nous analysons a posteriori toutes les situations rencontrées."

Transférer le savoir-faire
En fonction depuis début janvier, Alain Brunier a des idées de développement bien arrêtées. "Le marché genevois permet de proposer une formation continue au personnel hôtelier des ambassades ou des organismes internationaux." Autre projet, transférer le process de formation et apporter leur label à des écoles étrangères. "Des contacts sont déjà pris avec une école de Djibouti et l'école hôtelière de Lima." L'EHG ne participera pas à des salons étudiants. "Je préfère le bouche à oreille, explique le nouveau dirigeant, c'est plus payant."

Fleur Tari
zzz68v

*21 000 affiliés. 80 % des exploitations.

Parcours d'Alain Brunier
Diplômé de l'École hôtelière de Lausanne, Alain Bruniera une expérience pluridisciplinaire. Cost controller au Hyatt de Montreux, directeur de la restauration de l'Impérial Palace d'Annecy (74), directeur de l'hôtel de charme Les Airelles à Courchevel (73), puis du Domaine de Divonne à Divonne-les-Bains (01), il a choisi l'enseignement par passion et a occupé un poste de directeur délégué à l'université Cap Gemini à Chantilly (60) avant de prendre ses fonctions à l'École hôtelière de Genève.

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2961 Hebdo 26 janvier 2006 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration