Dans le Médoc, des projets hôteliers au cœur des vignobles

Médoc (33) En Gironde, le territoire contrasté du Médoc – entre côte Atlantique, bords d’estuaire, vignobles de renom et forêts de pins – attire chaque année de nombreux touristes. Si le littoral est peu propice au développement de l’offre hôtelière, des projets haut de gamme fleurissent dans le vignoble médocain.

Publié le 08 février 2024 à 11:00

La vaste presqu’île du Médoc (2 300 km2) forme un triangle situé au-dessus de Bordeaux, entre deux eaux – englobant les stations balnéaires bien connues de Lacanau, Montalivet ou encore Soulac-sur-Mer -, et les vignobles réputés de Margaux, Saint-Estèphe ou Pauillac, le long de l’estuaire de la Gironde. Pour Catherine Parinaud, qui a ouvert l’hôtel 4 étoiles Des Vignes et des anges (Best Western Premier) à Pauillac en juillet 2023, le Médoc est méconnu et possède de nombreux atouts. “De grands châteaux existent autour de Pauillac et se mobilisent pour que le Médoc devienne une destination. Son marathon est déjà réputé, et le port de Pauillac disposera bientôt d’un terminal de croisière. Il y a une vraie carte à jouer, en respectant l’environnement”, estime-t-elle.

Propriétaire de l’hôtel Bayonne Etche-Ona (BWP) à Bordeaux, elle a repéré le potentiel de l’ancien Hôtel de France et d’Angleterre en le visitant. Face au port de plaisance de Pauillac, le bâtiment du XVIIIe siècle a été totalement restructuré et rénové pour accueillir 44 chambres et suites, un restaurant doté de deux terrasses (côté port et coté jardin à l’italienne), un bar à vins, une piscine couverte, un espace bien-être, 160 m2 de salles de séminaires modulables et une zone de coworking dans les parties communes. “Nous mettons en place une prestation complète. Nous voulons développer le séminaire, un axe vital”, ajoute-t-elle. L’hôtel vise une clientèle internationale... et de proximité. “Cet été, nous avons accueilli des gens venant d’Arcachon ou du Cap Ferret – des endroits saturés en saison”, souligne Catherine Parinaud.

 L’hôtellerie de luxe se développe dans le vignoble

Signe d’un certain dynamisme, plusieurs projets sont prévus autour des vignobles du Médoc. Un château réputé devrait se doter d’un hôtel de luxe à l’architecture audacieuse. Le château Marquis de Terme (abritant un restaurant ouvert avec Grégory Coutanceau) a, lui, racheté l’hôtel-restaurant Le Pavillon de Margaux – bientôt rénové. Également au cœur de ce vignoble réputé, l’hôtel-restaurant-spa Le Relais de Margaux (96 chambres) devrait rejoindre en 2025 le groupe Radisson sous la marque haut de gamme Collection. Cet ancien château viticole du XIXe siècle se situe sur un domaine de 45 hectares, incluant un golf 18 trous dans un cadre exceptionnel. Outre l’oenotourisme, le Médoc a aussi une carte à jouer avec ses golfs. Sur 150 hectares, le Golf du Médoc Resort compte deux parcours de golf renommé en France – ainsi que l’hôtel et spa MGallery Médoc classé 4 étoiles (79 chambres dont 6 suites), un restaurant, un bar, des espaces de séminaire…

Peu d’hôtels sur le littoral

À Lacanau, sur la côte, le golf international s’étend au cœur de la forêt domaniale. Au pied du parcours et à quelques minutes de l’océan, l’ancien hôtel du golf a été repris en février 2023 par Loïc Faugère, un entrepreneur originaire de Lacanau, possédant un hôtel au Brésil. “Cet établissement était une belle endormie. Nous voulons le redynamiser”, explique-t-il. Rebaptisé La Baignoire, l’hôtel de 50 chambres a été redécoré par sa fille, Léa Faugère, dans un esprit années 1970, retro et dolce vita (mobilier au design vintage, salles de bain signées par la designer Charlotte Perriand). L’établissement se veut un lieu de vie décontracté, avec restaurant style trattoria, bar, grande terrasse vue golf, soirées festives, salle de yoga, spa, piscine… Il est actuellement en pleine rénovation. “L’hôtel ouvre d’avril à novembre, et nous espérons pouvoir ouvrir à l’année. Nous développons l’axe séminaire, mariage, évènementiel, et nous voulons aussi que les locaux s’emparent de l’hôtel”, ajoute Loïc Faugère. C’est l’une des rares nouveautés hôtelières sur la façade atlantique médocaine, qui s’étire sur une centaine de kilomètres entre dunes désertes, lacs et forêts : une destination nature, où l’on trouve bien plus de campings – plébiscités par les touristes - que d’hôtels.



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Serveur H/F

75 - PARIS 05

Bistro Paris 5ème recherche un(e) serveur/serveuse motivé(e) avec une capacité à travailler de manière autonome dans une équipe restreinte et expérimentée. Expérience préalable en restauration souhaitée. Si vous cherchez un poste évolutif, rejoignez-nous. 01.43.31.42.98.

Posté le 15 avril 2024

Chef de rang H/F

84 - CHATEAUNEUF DU PAPE

Le Restaurant La Mère Germaine (Michelin 1*), institution fondée en 1922 au cœur du célèbre village vigneron de Châteauneuf-du-Pape (Vaucluse / Provence), recherche un chef de rang (H/F) en CDI ou contrat saisonnier. Sous la responsabilité directe du Responsable de salle, au sein d'une équipe de

Posté le 15 avril 2024

Chef de cuisine H/F

40 - MOLIETS ET MAA

La baïne à vins 40660 Moliets (Landes) recherche pour la saison de fin avril à début novembre chef/ff cuisine. Poste logé. Service uniquement le soir. Tapas fait maison de qualités.

Posté le 15 avril 2024