×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ACTUALITÉ

Pyrénées

Saison d'exception pour les stations de ski catalanes

L'enneigement précoce et abondant a permis de capter une part importante de la clientèle habituelle des Alpes. La fin de saison a confirmé cette embellie sous fond de privatisation de stations comme Font-Romeu.


Les produits de courts séjours ont dopé l'activité.

De mémoire de professionnels, on avait rarement vu ça. Qualifiée d'exceptionnelle par les responsables départementaux du tourisme et par les hôteliers, la saison d'hiver 2001/2002 aura été marquée par une fréquentation record après plusieurs hivers en demi-teinte (1997 et 1998). Et si les chiffres officiels n'ont pas encore été établis, le cap du million de visiteurs devrait être atteint, voire dépassé pour un chiffre d'affaire de plus de 15,2 Me contre 14,33 Me en 1999/2000. Première explication à cet engouement pour les Pyrénées, les chutes de neige abondantes de début novembre 2001 qui ont permis l'ouverture de la quasi totalité des domaines skiables. L'absence à la même période d'or blanc dans les Alpes, autant que la désaffection des Français pour les destinations lointaines, a ainsi profité à l'ensemble des stations de sports d'hiver. "Sur certaines périodes comme novembre ou février, nous avons accueilli plus de 60 % de skieurs supplémentaires, soit une progression de l'ordre de 30 à 40 % selon les stations", explique Christian Sarran à l'office de tourisme de Font-Romeu (3,2 Me de CA en 2001). "Nous constatons avec satisfaction que les produits de courts séjours mis en place depuis 1998 ont dopé l'activité. Pour 105 e, nous proposons en effet un hébergement de 3 nuits en demi pension avec transport en train au départ de Toulouse, et nous en avons vendu 1 360 au total pour une capacité d'accueil de 250 lits", commente de son côté Jacques Henry Bourgeois, le directeur de la station de Portet (1,6 Me en 2001), convaincu que l'ARTT n'est pas étrangère à cette nouvelle tendance. Au-delà de la clientèle traditionnelle en provenance de Perpignan, Montpellier ou Toulouse (80 % des visiteurs), les professionnels notent également la progression des skieurs originaires de la façade Atlantique et de la région barcelonaise.

Jusqu'à la saturation
"Nous avons fait une saison similaire à celle des Alpes en temps normal. Complet durant les 4 semaines de février et 2 semaines de décembre, les taux d'occupation ont atteint 80 % en janvier, ce qui ne nous était jamais arrivé avec des réservations d'une semaine et des week-ends prolongés. Une dynamique qui a profité à l'ensemble des établissements de la station", note Jean-Louis Sarda, le propriétaire du Grand Tetraz à Font-Romeu (36 chambres quasiment complètes de novembre à fin mars). Et en sa qualité de président du groupement des hôteliers de la station, Jean-Louis Sarda se montre plutôt favorable au projet de privatisation de la régie qui gère Font-Romeu. "Nous sommes d'accord pour entamer la modernisation de nos stations en compagnie d'opérateurs privés", indique l'hôtelier. De quoi favoriser l'installation de nouveaux canons à neige et doter ces stations d'équipements touristiques comparables à ceux des Alpes. "Nous avons notamment besoin d'augmenter nos capacités d'accueil, et l'arrivée d'investisseurs ne peut être que bénéfique avec la construction de nouveaux programmes hôteliers", conclut Jean-Louis Sarda. Après Superbagnères en 2000 et Saint-Lary en 2001, la société Altiservices, l'une des filiales de la Lyonnaise des Eaux, vient en effet d'annoncer sa volonté de se porter candidate à la concession de Font-Romeu. zzz70

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum de L'Hôtellerie

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2768 Hebdo 9 Mai 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration