×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ACTUALITÉ

Nancy

Le parc hôtelier en pleine évolution

Paradoxe ? Alors que certains responsables professionnels dénoncent la baisse des taux d'occupations dans la cité ducale, plusieurs projets d'hôtellerie de luxe sont sur les rails.

En analysant les chiffres du premier semestre et des vacances d'été, les hôteliers nancéiens avaient le cafard, le nombre de nuitées ayant sensiblement diminué par rapport à 2000 et surtout 1999, année de centenaire de l'école de Nancy. Ce tassement se confirme sur toute l'année 2001, lié à la baisse du tourisme d'affaires qui représente 70 à 80 % de la fréquentation des établissements nancéiens. Et les professionnels de lorgner avec envie sur la voisine Metz qui affiche à l'inverse des chiffres à la hausse. Pourtant, dans les années à venir, l'hôtellerie haut de gamme de l'agglomération de Nancy va prendre du galon. Le plus important projet est celui d'un Holiday Inn 3 étoiles (mais au standard 4 étoiles) dont le chantier va démarrer en février 2002. Il concerne un ensemble de bâtiments de 4 200 m2 sur un terrain de 37 000 ares, situé sur les hauteurs de Nancy (à Laxou), vendu par une congrégation religieuse. Le projet est d'envergure avec un investissement prévu entre 3,8 et 4,6 Me. Il comprend 70 chambres avec 4 suites et 2 restaurants dont un gastronomique pour lequel les propriétaires cherchent un chef étoilé. Le complexe offrira également 3 salles de réunion pour des séminaires, un centre de remise en forme et un parcours de santé dans le parc de l'hôtel. La nouvelle implantation a été diversement appréciée par les professionnels en place à Nancy, qui soulignent "que la capacité hôtelière en 3 étoiles dans la cité ducale était déjà largement suffisante, avec un taux d'occupation en baisse depuis 3 ans. Au premier semestre 1999, le taux d'occupation était de 60 %, de 56 % en 2000, et 53 % en 2001".

Un deuxième 4 étoiles
Autre projet d'importance, pour le moment encore dans les cartons, celui d'un Suitehotel, toujours de 3 étoiles, qui devrait voir le jour sur une nouvelle zone mixte (industries, services et habitations) située le long du canal de la Meurthe à quelques centaines de mètres de la place Stanislas. Un investissement de 5 Me au minimum. Avec les deux nouveaux venus, l'offre en 3 étoiles sera importante dans l'agglomération qui compte déjà deux Novotel, deux Mercure, le Crystal, La Résidence nancéienne et la Maison Carrée de Méréville. En tout, 9 établissements. Est-ce trop pour Nancy ? Les professionnels restent prudents dans leur analyse : "Tout nouveau venu réduit obligatoirement la part du gâteau à partager", rappellent-ils simplement. Un autre projet est également sur les rails dans la vieille ville de Nancy. Une dizaine de chambres posées dans un décor gothico-Renaissance pourraient être installée dans un ancien hôtel privé (l'Hôtel d'Haussonville). Ce sera, avec le Grand Hôtel de la Reine de la place Stanislas, le deuxième 4 étoiles du département. Parallèlement, les professionnels en place ne restent pas inactifs. l'Hôtel de Guise, dans la vieille ville, vient de terminer près de 3 ans de travaux. Le Mercure Stanislas (filiale du groupe Accor) en plein centre-ville va bénéficier d'un lifting complet, intérieur comme extérieur, avec un investissement de 2 Me. Alors qu'à Metz vient de commencer le chantier d'un 4 étoiles dans l'ancien Magasins aux Vivre, Nancy n'entend pas rester à la traîne. zzz36c zzz36

o
La place Stanislas à Nancy.

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'Hôtellerie n° 2751 Hebdo 10 Janvier 2002

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration