Actualités

Jean-Philippe Nuel

Un talent intimiste

Architecte DPLG de formation, Jean-Philippe Nuel s'est également tourné vers l'architecture d'intérieur et la décoration. Il aime créer des atmosphères qui répondent subtilement aux attentes et aux aspirations secrètes de ceux qui vont les vivre. Rencontre. zzz40d

JeanPhilippeNuel.JPG (4907 octets)
Jean-Philippe Nuel : "Le travail de l'architecte d'intérieur est de créer une atmosphère particulière qui s'imprimera comme souvenir de l'établissement."

Sensible, discret et bourré de talent, Jean-Philippe Nuel conçoit son travail de création comme une fonction de récepteur-émetteur. Le côté 'récepteur' répond aux besoins de sentir, d'appréhender, de deviner les tendances, les évolutions et les attentes de ses clients tant au niveau artistique que culturel et socioéconomique. Et la fonction 'émetteur' correspond à la partie création faisant appel à sa sensibilité et sa créativité pour imaginer des univers personnels répondant aux aspirations inconscientes, présentes et futures, de notre société.
Pour l'hôtellerie, il considère son travail sur la création d'une atmosphère comme essentiel. "Le voyageur entrant dans un hôtel examine rarement tous les composants du décor. Il ne s'arrête qu'à quelques détails emblématiques, mais retient surtout une sensation globale qui s'imprimera comme souvenir de l'établissement. L'architecte d'intérieur doit donc créer cette ambiance particulière. Pour ce faire, il lui faudra être attentif à une foule de détails et en assurer la cohérence suivant une ligne directrice. Le pays, le lieu et les attentes du client constituent les premières pièces du puzzle autour desquelles s'écrit le scénario de la décoration. L'atmosphère créée doit permettre à l'utilisateur de s'approprier le lieu et d'éveiller son imaginaire pour construire son histoire personnelle. C'est le côté fantastique d'un décor. Et si l'hôtel se doit d'être aussi convivial et confortable qu'une maison, il doit également posséder une autre dimension suscitant le dépaysement et une réelle invitation au voyage imaginaire. La décoration ne doit pas s'arrêter au choix d'harmonies ou de matières. A l'instar de toute expression artistique, elle se doit de transcender le réel pour accéder à une communication plus émotionnelle."
Plus que jamais, Jean-Philippe Nuel est convaincu que l'hôtellerie doit offrir du rêve, du plaisir et du dépaysement à ses visiteurs. "Pas question de se contenter de proposer le même confort et le même décor que chez soi. Le client souhaite désormais profiter de plus : plus d'attention, plus de services, plus de produits. Aussi faut-il, pour chaque établissement, travailler une nouvelle identité, forte et unique."
Jean-Philippe Nuel préconise une réelle mise en scène des espaces, voire la théâtralisation des lieux, avec des effets de surprise par des jeux de couleurs ou de lumière par exemple. Dans les chambres, il opte volontiers pour deux points forts : une salle de bains offrant un vrai luxe par l'espace, le choix des matériaux, l'éclairage et les produits d'accueil. Et dans la chambre elle-même, un lit en position centrale met indéniablement en valeur son utilisateur. "Le lit du Roi Soleil n'était-il pas central ?" n

HotelErmitageClub.JPG (7069 octets)
L'hôtel de L'Ermitage-Club Med Vittel.

HotelVictoireOpera.JPG (6234 octets)
L'hôtel Victoire Opéra à Paris.

RestauEquipHotel.JPG (4780 octets)
Le restaurant présenté au dernier Equip'Hôtel.

HotelLaVillaSuite.JPG (5980 octets)
L'hôtel La Villa, une suite avec mezzanine.

HotelLaVilla.JPG (5021 octets)
L'hôtel La Villa : rigueur et douceur de la symétrie.

ChambreEquipHotel
La chambre exposée au dernier Equip'Hôtel.

 

Ses références
En cours de réalisation :
L'hôtel Camberra, 4 étoiles à Cannes ; L'Ermitage-Club Med, 4 étoiles à Vittel ; le Régence Opéra, 4 étoiles à Paris ; le Tonic Hôtel, 4 étoiles à Biarritz ; le Grand Hôtel, 3 étoiles à Castres.
Réalisations :
L'hôtel Royal, 3 étoiles à Paris (XIIIe) ; l'Hôtel de la Jatte, 3 étoiles à Neuilly ; La Villa, 4 étoiles à Paris ; le Victoire Opéra, 4 étoiles à Paris ; l'Hôtel du Parc, 3 étoiles à Neuilly ; l'Axial Beaubourg, 3 étoiles à Paris ; La Briquetterie, 4 étoiles à Epernay ; le Lavoisier Malesherbes, 4 étoiles à Paris ; le Club Med Agadir ; l'hôtel Duquesne Eiffel, 3 étoiles à Paris ; le Washington Opéra, 4 étoiles à Paris ; le Crystal, 3 étoiles à Nancy ; une résidence vacances haut standing à Djerba ; le Jardin Le Brea, 3 étoiles à Paris ; le Plaza Etoile, 3 étoiles à Paris ; le Clos Médicis, 3 étoiles à Paris ; le Tivoli, 3 étoiles à Paris ; l'hôtel Delambre, 3 étoiles à Paris ; l'hôtel du Champs de Mars, 2 étoiles à Paris ; le Fox Austin's, 2 étoiles à Paris ; l'hôtel Au Palais de Chaillot, 2 étoiles à Paris ; l'hôtel de l'Espérance, 3 étoiles à Paris...

Adresses

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'Hôtellerie n° 2740 Supplément Décoration 18 Octobre 2001


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration