×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité
_________

Abbaye de Fontfroide

David Moreno arrêtera le 30 septembre

Le cuisinier audois a tenu promesse. A 40 ans, il se retire de son restaurant gastronomique pour se consacrer à sa famille, ses passions, et au conseil à temps partiel

Depuis le 1er avril dernier, les clients du restaurant gastronomique de David Moreno, à l'Abbaye de Fontfroide, découvrent sur leur table une lettre d'information qui leur annonce la 'retraite' prochaine du chef qui anime cet établissement, ouvert 6 mois par an, le soir seulement. Un départ désormais officiellement fixé au 30 septembre, qui ne ressemble donc en rien à un coup de tête. David Moreno, le chef étoilé des Corbières, a eu tout le temps de mûrir sa décision et de la rendre inéluctable. "J'ai toujours annoncé qu'à 40 ans j'arrêterai mon activité de cuisinier. Simplement, les gens imaginent que l'on ne fera pas toujours ce que l'on dit et c'est ce qui surprend aujourd'hui." Cette mise entre parenthèses d'une profession qu'il pratique avec passion depuis plus de 20 ans, David Moreno l'évoque comme "une démarche volontaire afin d'évoluer vers une autre qualité de vie. Mon métier m'a tout donné, mais je lui ai beaucoup donné aussi. J'ai une épouse, des enfants, une famille et beaucoup d'amis auxquels je veux consacrer plus de temps qu'auparavant . Souvent les cuisiniers n'ont que leur métier pour passion, moi j'en ai beaucoup d'autres. Il y a la peinture, les livres, le cinéma. J'ai aussi envie d'apprendre à jouer d'un instrument de musique, et de vivre, tout simplement".
Pour assumer ce changement de vie, le plus atypique des cuisiniers languedociens a entrepris sa mutation dès l'automne dernier en cédant au groupe Compass l'essentiel du groupe (Le Phare à Palavas, Le Mas de Saporta à Montpellier) qu'il avait créé sous l'enseigne des Cuisiniers Vignerons.

Les Cuisiniers Vignerons s'agrandit
Celui de l'Abbaye de Fontfroide s'agrandira, en intégrant les locaux que David Moreno libérera le 30 septembre ainsi que ses 8 collaborateurs. L'avenir de ce quadragénaire est déjà clairement tracé. "Trois jours par semaine, je travaillerai pour Compass au titre de conseil. Mon champ d'action sera la recherche de produits, l'élaboration des nouvelles cartes, la formation interne et le développement des Cuisiniers Vignerons avec l'ouverture, avant la fin de l'année, d'un nouveau restaurant, à Paris cette fois." La page se tourne ainsi pour un cuisinier qui avoue ne pas avoir hésité devant les deux choix qui se proposaient à lui. "Quand vous avez la solution économique, comme c'est mon cas depuis la signature de mon contrat avec Compass, vous pouvez soit assouvir une ambition en partant à la conquête d'un deuxième macaron, soit vous mettez en avant d'autres quêtes personnelles. C'est ce choix que j'ai fait !" S'il ne sait pas, pour l'instant, si la cuisine lui manquera plus tard, David Moreno n'a toutefois pas fermé la porte à l'idée d'un retour aux fourneaux. "Est-ce que je quitte vraiment la cuisine à jamais ? écrit-il à ses clients. La vie nous réserve d'innombrables épreuves, alors Dieu qu'il serait prétentieux de dire 'jamais plus'."
J. Bernard

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HôTELLERIE n° 2724 Hebdo 28 Juin 2001


zzz18p
L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration