×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité

Pont du Gard

Toute une région concernée par le projet d'aménagement

Le premier janvier 2000, le site du Pont du Gard, réaménagé, ouvrira ses portes aux visiteurs. Ils sont déjà 1,2 million à venir chaque année découvrir cet aqueduc romain et les études prévoient une augmentation conséquente une fois la mise en valeur achevée. Pas du tout parc de loisir à l'américaine mais bien un site naturel protégé avec arboretum, musée, lieux d'exposition et d'information, le nouveau Pont du Gard affirmera sa vocation touristique. Il faudra donc que les équipements proposés à proximité soient à la hauteur de l'attente des flux de visiteurs. La Chambre de commerce et d'industrie de Nîmes, mandatée pour l'étude, l'aménagement et la gestion du site va dans ce cadre délimiter un pôle économique s'articulant le long de l'aqueduc et de la rivière qu'il enjambe. Sera tout particulièrement concerné l'ensemble des structures de restauration et d'hébergement.

Une démarche qualité va être entreprise au cours du premier semestre 1998 avec la mise en place d'un audit qui aura pour but de tout analyser. De ce qui est vu par le client jusqu'à l'arrière-boutique.

Ensuite, les professionnels motivés par l'établissement d'une charte qualité pourront se regrouper sous un label unique afin que la démarche aboutisse en 1999 et qu'elle se mette en place en paralèlle avec le projet général. Ce pôle représente aujourd'hui 200 hôtels et restaurants et offre la particularité de ne compter aucun établissement capable d'accueillir un autocariste. «Cette lacune doit être comblée, explique-t-on du côté de la CCI, et il faut qu'elle le soit par des gens déjà présents sur le site. Sinon c'est de l'extérieur qu'arrivera l'investissement et ce serait dommage.»

Il faudra cependant attendre les résultats de l'audit pour savoir quels sont les autres besoins essentiels et surtout estimer l'importance des aides à solliciter pour soutenir les professionnels prêts à signer la charte. L'Europe, l'Etat et la Région pouvant intervenir financièrement.

J. Bernard


L'HÔTELLERIE n° 2563 Hebdo 28 mai 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration