×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Formation

Apprentissage

Vers un développement européen

Créé en 1992 par la CCI de Meaux, le Campus pluridisciplinaire de l'UTEC (Université de Technologie et d'Enseignement Consulaire) s'efforce de promouvoir un enseignement dynamique par le biais de l'apprentissage. A l'aube du 3ème millénaire, le CFA axe son développement sur le plan européen en menant des actions concrètes sous forme de partenariats non seulement avec des écoles hôtelières européennes, mais également des entreprises étrangères comme Forte à Londres. La création d'un diplôme hôtelier européen au niveau supérieur verra le jour à la rentrée prochaine.

Le CFA hôtellerie-restauration de la CCI de Meaux accueille des jeunes pour les former par la voie de l'apprentissage aux métiers de la cuisine, du service, de la mercatique et de la gestion hôtelière. L'UTEC propose différents niveaux de formation allant du CAP/BEP au BTS. L'établissement comptait à ses début 400 étudiants, il sont aujourd'hui 620. Beaucoup d'anciens élèves ont connu un début de parcours professionnel intéressant en France ou à l'étranger comme Denis Peyrat qui travaille aujourd'hui à Londres dans l'un des hôtels du groupe Forte (voir encadré). Cependant, ils sont peu nombreux à tenir l'école informée de leur parcours professionnel qui démarre. C'est pourquoi l'UTEC a l'intention de créer une association d'anciens élèves, un réseau relationnel et professionnel de qualité, lui offrant, à terme, une valeur ajoutée et une dimension internationale.
Au niveau de ses relations avec les entreprises, l'UTEC a des ambitions européennes, voire mondiales. Récemment, elle a reçu la visite de Molly Crisp, responsable du recrutement pour le groupe Forte à Londres. Après avoir présenté les 19 hôtels que le groupe exploite dans la capitale britannique, elle a indiqué que les hôtels Forte étaient demandeurs d'une main-d'oeuvre étrangère, notamment française et qu'il y avait même des possibilités de carrière au sein du groupe. Une première approche pour l'UTEC qui pourrait déboucher sur un partenariat entre le centre de formation et l'agence de recrutement de Forte à Londres.

Vers la création d'un diplôme européen de management

Sur le plan purement pédagogique, des rapprochements ont déjà été établis avec des partenaires de la Communauté européenne, en vue de développer des échanges aussi bien culturels que professionnels entre écoles européennes. Une action menée depuis maintenant deux ans par la CCI de Meaux avec la participation de Jean-Claude Armao, le directeur de l'UTEC. Dans le cadre d'une convention entre la France et l'Allemagne relative à l'organisation d'échanges de jeunes apprentis en formation professionnelle, l'UTEC a mis en place un jumelage avec l'Ecole hôtelière de Trèves en Allemagne. Des échanges qui ont permis aux Français de découvrir les méthodes pédagogiques allemandes et l'organisation de la restauration et de l'hôtellerie du pays. Les étudiants allemands, à leur tour, ont été accueillis à l'UTEC. Ils ont suivi sur le campus un programme analogue à celui des jeunes Français, en partenariat, notamment avec Disneyland Paris.
De nouveaux projets d'échanges avec d'autres écoles professionnelles européennes sont à l'étude. Ces jumelages permettent également aux étudiants de l'UTEC d'accéder à des concours professionnels internationaux comme le concours de cuisine d'Edimbourg en Ecosse auquel le CFA participe maintenant depuis deux ans.
Parallèlement, la CCI de Meaux a noué de nouvelles relations avec la CCI de Rostock, toujours en Allemagne, et son école de Stralsund avec pour objectif la mise en place, grâce à un réseau d'entreprises partenaires dont Disneyland Paris, d'un diplôme européen de management de l'industrie hôtelière avec une validation franco-allemande. Un diplôme de niveau supérieur qui s'adressera à des Français et des Allemands titulaires d'un Bac général ou d'une formation équivalente. La première session sera lancée dès la rentrée 98.
Un diplôme que la CCI de Meaux et l'UTEC envisagent de développer sur le plan européen en s'associant à d'autres écoles de la Communauté. Des pourparlers sont actuellement en cours avec notamment la Grande-Bretagne, l'Espagne et les Pays-Bas. A suivre.

B. Thiault
bthiault@lhotellerie-restauration.fr

UTEC
Bd Olaf Palme
BP 24 Emerainville
77313 Marne-la-Vallée Cedex 2
Tél. : 01.60.37.41.41.
Fax : 01.64.80.47.70.


A l'aube du 3ème millénaire, le Centre de Formation de la CCI de Meaux, l'UTEC, prend une dimension européenne, notamment la création d'un diplôme de Management hôtelier.


L'HÔTELLERIE n° 2562 Hebdo 21 Mai 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration