×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité

Extension

La Bastide de Moustiers joue la carte de l'hôtellerie

Fief du chef-cuisinier Alain Ducasse, l'établissement des Alpes-de-Haute-Provence étend ses capacités hôtelières, avec 5 chambres supplémentaires. Pour un investissement de 3 MF.

Avec un nom porteur en terme de restauration comme celui d'Alain Ducasse, propriétaire des lieux, la Bastide de Moustiers mise paradoxalement sur un développement de l'activité hôtelière. Soucieux de préserver la convivialité de son «auberge provençale», classée cette année «Relais et Châteaux», il a investi 3 MF dans la construction et l'aménagement de cinq nouvelles chambres, portant la capacité de l'hôtel à douze chambres à partir du mois de mai. «Nous avons désormais douze tables au restaurant et douze chambres», constate Dominique Potier, directeur de l'établissement. Une extension de l'hôtel qu'il estime logique compte tenu de la fréquentation de la Bastide depuis son ouverture en 1995. «L'année dernière, entre le 1er mai et le 30 septembre, nous affichions un taux d'occupation de 100%. Avec 8 à 10 refus par jour», poursuit Dominique Potier. Le classement «Relais et Châteaux» accentuant encore cette demande, l'hôtel est déjà pratiquement complet jusqu'à la fin du mois d'août.

Du «Stark» au coeur de la Provence

La ferme fortifiée datant du XVIIème siècle abrite cinq chambres dans son bâtiment principal et deux autres dans une annexe. L'extension de l'hôtel a nécessité l'ajout de deux maisons supplémentaires, la première comprenant deux grandes chambres, tandis que la seconde est agencée entre une suite et une petite chambre adjacente. Enfin, un pigeonnier provençal a également été construit, à proximité de la piscine, abritant une dernière chambre et une pièce administrative. «Pour ces nouvelles constructions, Alain Ducasse a été très attentif au respect du cachet de la bâtisse. Ce qui a signifié un travail à l'ancienne avec des ouvriers et des matériaux locaux», poursuit le directeur de l'établissement.
Du coquelicot à la rose en passant par le tournesol, les chambres portent des noms de fleurs avec un agencement et des couleurs rappelant leurs plantes de baptême. La décoration s'inspire largement de l'imagerie provençale, avec la touche personnelle d'Alain Ducasse qui, selon Dominique Potier «a sélectionné toute une série d'objets coups de coeur qui font le charme et l'authenticité des lieux». Entorse à cette décoration typiquement locale, la salle de bain «Stark» de la chambre «coquelicot», aux tons délibérément modernes.
L'établissement a accueilli en 1997, une importante clientèle américaine, à hauteur de 39%, mais aussi d'Allemands, attirés par l'environnement naturel des gorges du Verdon et de Suisses, principalement hors saison. Une diversité d'origines que pénalise le refus municipal formulé par l'établissement, de créer un héliport.
Pour son dernier exercice, le chiffre d'affaires a atteint les 5 MF, dont un tiers réalisé par l'activité hôtelière. Cette année, avec le classement «Relais et Châteaux», les demandes de clients japonais se sont accentuées, alors que l'hôtel est dorénavant ouvert à l'année. Situé au coeur d'un parc de 4 hectares, le restaurant, qui a une capacité de service d'une trentaine de couverts, bénéficie d'un jardin potager productif dans le but de cuisiner un plat du menu avec les produits-maison.

AMP


La Bastide de Moustiers, «l'auberge provençale» d'Alain Ducasse, compte désormais 12 chambres.


L'HÔTELLERIE n° 2562 Hebdo 21 Mai 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration