×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité

Réunion au sommet

Les Leading Hôtels à Courchevel

Leading Hôtels of the World comptent 305 établissements haut de gamme dans le monde, 14 seulement en France, mais deux à Courchevel : le Byblos et Les Airelles. D'où une réunion au sommet du conseil d'administration de cette association professionnelle dans cette station (qui reçut en 1992 la flamme olympique), non seulement pour faire le bilan de 1997, mais définir les axes de promotion pour 1998.

Coïncidences et anniversaires : ce club très fermé célèbre son 70ème anniversaire au moment où il signe un accord de partenariat avec le Comité international olympique dont le siège est à Lausanne, tandis que le groupe Floirat et la famille Fenestraz, ensemble, fêtent la 7ème année de leurs adhésions respectives, contribuant à faire de la perle de la Tarentaise et sa vingtaine d'hôtels trois et quatre étoiles tourisme la plus huppée des stations d'hiver françaises.

Rien n'a filtré, pour des raisons d'éthique autant que de procédure, sur les radiations et les nouveaux élus des Leading Hôtels of the World. En revanche, le board va encore accroître ses opérations de promotion et de prestige lesquelles assurent à tous les partenaires des taux d'occupation élevés : il est vrai que le label "Leading Hôtels" vaut bien des campagnes publicitaires .

Mme Raymonde Fenestraz, la "maîtresse de maison" aux Airelles, avait mobilisé toutes ses équipes et déployé ses fastes pour recevoir avec éclat ses hôtes prestigieux, au moment où le général hiver, déclenchant un seconde offensive, déposait dans la tourmente plus d'un mètre de neige.

Autour de Jean-Jacques Gauer (Lausanne Palace) président de la chaîne et Joseph A. Giacoponello, directeur général étaient notamment réunis Jürg Reinshagen (Palace Hôtel de Lucerne) ; Ramon Pajares (Savoy Hôtel de Londres) ; Paul Mc Manus de Leading New York ; Jürgen Owzca de Leading Francfort ; Welf Ebeling (Hôtel Breidenbacher Hof à Düsseldorf) ; Hervé Houdré (Plaza-Athenée à Paris) ; Riccardo Pucci (Grand Hôtel de Montecatini) ; José-Luis Torrès (Hôtel Rey Juan Carlos I de Barcelone) ; Joseph W.Iopolo, Lee Andrews et Lindsay Dawson de Leading à New York.

Les dirigeants de LHW ont reçu la médaille d'honneur de la Savoie remise par Camille Chedal-Anglay et Claude Faure, conseillers généraux et celle de Saint-Bon-Courchevel par son maire Gilbert Blanc-Tailleur.

C. Bannières

 
De gauche à droite : Jean-Jacques Gauer, président des LHW ; Joseph Giacoponello, directeur des LHW ; Raymonde Fenestraz ; Gilbert Blanc-Tailleur, maire de Saint-Bon-Courchevel et Claude Faure, conseiller général.


L'HÔTELLERIE n° 2554 Hebdo 26 mars 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration