×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités


Restauration

Lille

Le feu à L'Ecume des Mers

La brasserie de poissons L'Ecume des Mers de Lille, propriété de la famille Proye, a subi des dégâts considérables le 14 février lors d'un incendie déclaré en soirée. Jean Proye est le patron de L'Huîtrière, la plus notable des tables de Lille. Son fils Antoine Proye dirige L'Ecume des Mers. Cette belle brasserie emploie plus de 20 personnes pour quelque 12 MF HT de CA en 1996.

Plus de cent personnes avaient pris place pour cette soirée de Saint-Valentin, l'une des plus importantes de l'année. Le feu a été détecté à 21 h 55 dans le faux plafond situé entre le premier et le second étage. A 22 h15 environ, l'évacuation était complète et les pompiers pouvaient entrer en action. Ils ne sont parvenus à maîtriser l'incendie qu'après avoir brisé le toit pour noyer le sinistre. Les dégâts par le feu et l'eau sont considérables et affectent non seulement l'intérieur mais le gros oeuvre. Il s'agit d'un bâtiment ancien plusieurs fois rafraîchi. Au moins trois mois de travaux sont nécessaires. Jean Proye espère ouvrir cet établissement, qu'il a repris et entièrement réaménagé en début de décennie, pour la Fête des mères en juin prochain.

La bonne santé de l'entreprise, la réaction des entreprises clientes et la couverture du risque notamment d'exploitation par les assurances, devraient permettre de préserver le personnel de l'affaire. Le plus difficile étant de régler au plus tôt les préalables à l'engagement des travaux : expertise complète, redéfinition d'un projet, accord du propriétaire bailleur des murs, accord des administrations sanitaires et techniques pour la reconstruction.

A. Simoneau



L'HÔTELLERIE n° 2550 Hebdo 26 fevrier 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration