×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités


Vie professionnelle

A l'Assemblée générale du SGIH à Bordeaux

Serge Pétoin réélu

L'assemblée générale du Syndicat Général de l'Industrie Hôtelière de la Gironde, qui s'est tenue à Bordeaux le 19 janvier dernier, a été marquée par la réélection à l'unanimité de Serge Pétoin, président. Il s'agissait également de réélire le tiers sortant du conseil d'administration, de faire le bilan de l'année et de parler des orientations futures.

Les 11 membres sortants du Conseil d'administration ont tous été reconduits, et deux nouveaux membres sont venus grossir leurs rangs. Il s'agit de Dominique Chalard, directrice de l'hôtel Holiday Inn situé près de la gare Saint-Jean à Bordeaux, et Michel Yalamas du café de la Plage à Andernos. Les responsables de branches restent Jean-Pierre Foquet (cafés-brasseries), Claude Clément-Salon (restaurants) et Thierry Gaillac (hôtellerie). Ce dernier a présenté le bilan de l'année écoulée. 1997 a confirmé la tendance à la hausse de fréquentation des hôtels girondins avec des taux d'occupation moyens situés entre 50 et 60% dans la CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux). Principaux bénéficiaires, la zone aéroport avec un progression assez nette (+3 points), suivie du centre-ville de Bordeaux et du secteur de la gare. En revanche, la zone de Bordeaux-Lac accuse un léger recul mis sur le compte du déclin du palais des congrès dont la rénovation devrait démarrer cette année. Parmi les différentes catégories d'hôtels, les 1 et 2 étoiles enregistrent les meilleures progressions. Les 3 et 4 étoiles ont en revanche augmenté plus facilement leurs prix moyens.

Le responsable de la branche hôtellerie a néanmoins prévenu : "La reprise actuelle est trop timide pour permettre des investissements pourtant nécessaires ou encore pour embaucher du personnel". Et de préciser : "Il convient de rétablir la vérité des chiffres auprès des organismes partenaires tels le CDT et la Chambre de commerce, non, une saison d'avril à octobre à 60% de remplissage n'est pas une bonne année. Cela se traduit souvent par un taux annuel proche de 30%. C'est le sort de la quasi totalité des établissements situés en zone rurale, mais aussi de la plupart des établissements du littoral". Concluant : "saisonnalité et surcapacité seront donc encore les problèmes que nous aurons à gérer en 1998".

Grandes orientations du mandat

Serge Pétoin et son vice-président Jean-Jacques Ernandoréna ont fixé les grands points de leur programme, à savoir : le financement des entreprises, et plus précisément la consolidation, les prêts bonifiés, le différé du remboursement et l'étalement de la dette. Autre thème de travail : la reconnaissance du professionnalisme. Ils ont encore insisté sur l'importance de travailler en synergie avec l'ensemble des structures touristiques tels l'Office du tourisme, le CDT, le CRTA. "Nous devons également renforcer notre structure syndicale avec des gens conscients de l'importance de notre métier", a souhaité Serge Pétoin tout en précisant que l'année 1998 serait marquée par une communication accrue. Et de rappeler les nombreux services apportés aux adhérents : rôle de conseil en matière d'agrandissement et de mise à niveau des établissements, rôle d'assistance pour le montage de dossiers permettant l'accès à des prêts avantageux, formations aux nouvelles technologies.

Le SGIH de la Gironde compte aujourd'hui 188 adhérents, contre 161 en 1996.

B. Ducasse


Serge Pétoin : "Nous devons également renforcer notre structure syndicale avec des gens conscients de l'importance de notre métier"



L'HÔTELLERIE n° 2549 Hebdo 19 fevrier 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration