Actualités


Actualité

Hôtellerie parisienne

Hyatt s'installe au cœur de Paris

Après Roissy Charles-de-Gaulle en 1990, la chaîne américaine ouvre un nouvel établissement de 86 chambres au 24 boulevard Malesherbes. D'autres projets pourraient voir le jour en France

Ils sont fous tous ces Américains ! De quoi ? De Paris bien sûr. Tout juste un mois après l'ouverture de l'hôtel Marriott sur les Champs-Elysées, c'est au tour de la chaîne de luxe américaine Hyatt, d'apposer en effet aujourd'hui son enseigne dans la capitale. Implantée sur le site aéroportuaire de Roissy Charles-de-Gaulle en 1990, la compagnie se devait évidemment d'être présente au coeur de la ville lumière. D'autant qu'outre les requêtes incessantes de ses clients, la plupart de ses concurrents était d'ores et déjà installé dans la place. Contrôlée par la famille Pritzker, Hyatt a finalement pallié cette lacune depuis le 19 août dernier et dispose désormais d'une jolie adresse parisienne : au numéro 24 du boulevard Malesherbes.

Plutôt tournée vers le management de gros porteurs, la chaîne a, cette fois-ci, accepté de gérer (pour le compte d'investisseurs privés propriétaires de l'ensemble de la bâtisse) un hôtel de moindre capacité. Avec 86 chambres dont 4 juniors suites et une suite présidentielle, l'établissement se définit selon les critères hôteliers venus d'outre-Atlantique comme étant «un boutique hôtel». «Le Hyatt Regency Paris Madeleine est en fait un hôtel de charme qui offre un accueil personnalisé pour les hommes d'affaires», explique Michel Moraw patron de l'unité. A l'exception de la façade, l'immeuble, entièrement rénové (le montant des travaux demeure inconnu), bénéficie effectivement d'installations techniques fort appréciées des businessmen.

«Le bureau loin
du bureau»

«Pour les gens qui voyagent de manière régulière, un hôtel c'est le bureau loin du bureau et la maison loin de la maison», précise Michel Moraw. Rien n'a donc été laissé au hasard. Décorées par Aldo Riva, les chambres, à la fois chaudes et dépouillées, sont ainsi toutes équipées d'un système de télévision interactif, de trois lignes téléphoniques, de connections pour ordinateur... Ajoutons à tout ceci un mini centre d'affaires (avec accès à Internet) et un fitness center (comprenant hammam, sauna, salle de sports).

La restauration n'est pas en reste non plus puisque l'établissement, sous la houlette du chef Christophe David, propose deux formules «peu institutionnelles» dans cette catégorie d'hôtel. La première, baptisée Café M (66 places avec terrasse), prend la forme d'un bistro moderne haut de gamme. La seconde, dénommée la Chinoiserie (50 places), a elle des allures de salon thé, abrité sous une verrière d'époque. Bien dans son temps et «ne souhaitant rien imposer à sa clientèle» comme aime le souligner son directeur, le Hyatt Regency Paris Madeleine espère rapidement séduire bon nombre de voyageurs. Avec 2,5 millions de porteurs de carte de fidélité de la chaîne dans le monde et la hausse sensible du billet vert, il n'y pas de quoi apparemment se faire des cheveux blancs quant à la fréquentation moyenne de cet établissement parisien. D'ailleurs, les prévisions sont d'ores et déjà fixées entre 55% et 60% d'ici la fin de l'année et 75% l'an prochain. Quant aux objectifs de prix moyens, ils oscillent entre 1.500 et 1.600 francs.

La Riviera française

Grâce à cette nouvelle adresse parisienne, Hyatt compte également parvenir à capter l'attention de nouveaux investisseurs. «La France fait office de plate-forme européenne», indique Michel Jauslin, directeur général Hyatt France, Espagne et Maroc. La chaîne américaine a bien l'intention en effet de poursuivre son développement à l'international notamment sur le Vieux Continent et en particulier dans l'Hexagone. Outre un projet envisagé pour le premier trimestre de l'an 2000 place Vendôme, Hyatt lorgne fort du côté notamment de la Riviera française. Elle n'est pas insensible également à Biarritz.

Avec actuellement un parc composé de 174 hôtels (80.000 cham-
bres) dont 71 hors des Etats-Unis, la compagnie devrait accélérer son développement dans les année à venir. A noter qu'aujourd'hui, plus d'une trentaine d'unités sont en construction ou en projet.

Claire Cosson

c.cosson@l'hotellerie

Décorées

par Aldo Riva,

les chambres du Hyatt Regency Paris Madeleine allient lignes pures et haute technologie.

Quelques hôtels Hyatt actuellement en construction
Pays Villes Nombre Date
de chambres d'ouverture
Australie Melbourne 230 1998
Chine Shangaï 555 1998
Egypte Sharm El Sheikh 425 1998
Allemagne Berlin 345 1998
Allemagne Hambourg 280 1998
Allemagne Mainz 275 1998
Grèce Thessaloniki 150 1998
Inde New Delhi 416 1998
Indonésie Yogyakarta 269 1997
Jordanie Amman 311 1998
Malaisie Kuala Lumpur 514 1999
Népal Kathmandu 256 1999
Oman Muscat 277 1997
Philippines Pampanga 200 1998
Taïwan Taichung 250 2000
Thaïlande Hua Hin 220 1998
Vietnam Saïgon 264 1999
*Sources Hyatt International Corporation



L'HÔTELLERIE n° 2523 Hebdo 21 aout 1997

SRC="/lhotellerie/Images/Le_menu_SVP.GIF" WIDTH="63" HEIGHT="43" ALIGN="BOTTOM" NATURALSIZEFLAG="3">


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration