Actualités


Succès

D'ici quelques jours, les premiers bilans de la saison estivale vont tomber. Certaines régions auront connu des jours beaucoup moins heureux que d'autres, les destinations à la mode changent et quelquefois, les actions de promotion touristique ont une telle efficacité qu'elles aspirent les touristes que d'autres régions croyaient s'être définitivement appropriés. A chacun d'en tirer ses conclusions et de réagir pour les années qui viennent. Le meilleur exemple est bien celui de la Côte d'Azur que l'on annonçait définitivement "foutue" l'année dernière. En mal d'informations politiques ou économiques au 15 juin, la presse nationale se complaît tous les ans à sortir son marronnier de l'été : les vacances des Français ! Témoignages à l'appui, on découvrait ainsi pour le cru 1996 que Nice était beaucoup plus démodée que Perros-Guirrec et que Saint-Tropez faisait figure d'"has been" face à l'Ile de Ré. Il suffisait, pour valider ces informations péremptoires, d'interroger quelques personnalités bien choisies, adeptes de l'Atlantique, et le tour était joué. Injuste, cette manipulation n'en fut pas moins salutaire pour la Côte d'Azur qui n'attendit pas l'hiver pour faire son auto-critique et réagir. Tarification, communication, commercialisation, accueil, tout fut revu, pour mieux répondre à la demande de la clientèle ! Bien vu : aujourd'hui, les hôteliers, les restaurateurs, les cafetiers s'en frottent les mains : la remise en cause a payé ! Démarrée avec brio, la saison n'en finit pas d'étonner. De San Remo à Toulon, la semaine dernière aucune chambre n'était disponible. Le seul Café de Paris à Monaco servait 1.000 couverts dans une seule soirée ! Saint-Tropez, du camping au palace, affiche complet. La vie, la fête et la folie, sont revenus sur ces rivages qui ont dans le monde entier, une des plus grandes propensions à faire rêver. Un succès qui n'aura pas pour autant vidé les stations de la Côte Atlantique qui ont, elles aussi leurs adeptes. Une bonne leçon contre l'accablement et le fatalisme, quand le produit est bon et bien vendu, il plaît, le succès c'est aussi une question de volonté.

PAF



L'HÔTELLERIE n° 2523 Hebdo 21 aout 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration