Actualités


Hautes-Alpes

Professionnels et institutionnels jouent groupés

A travers «Destination Hautes-Alpes», le CDT veut mettre le poids de l'institution au service des professionnels. En les formant et les aidant dans leurs prospections.

264 rendez-vous en quatre jours, c'est le marathon qui attend les 33 professionnels du tourisme des Hautes-Alpes qui s'en iront prospecter à Toulouse et Montpellier pendant le mois d'octobre. A raison de quatre rendez-vous par jour pour chaque binôme, le carnet de commandes des hôteliers, des représentants de stations, des responsables d'activités de plein-air ou agents immobiliers, devrait se remplir assez vite. «L'an dernier, lors de la première opération de ce genre en Bretagne et Pays de Loire, nous avions réalisé un chiffre d'affaires global de 700.000 francs pour 26 professionnels», assure Jean Capella, responsable du service d'aide à la commercialisation du Comité du tourisme des Hautes-Alpes. Deux opérations ont aussi été menées sur Paris, de loin le plus gros réservoir de clientèle. «Par rapport à la participation à un salon, ces actions ont des retombées concrètes dès la saison suivante. C'est l'avantage de la prise de rendez-vous qui établit un contact direct avec vos interlocuteurs». Mais ce type d'action a aussi nécessité un effort de la part des professionnels, pour la plupart néophytes en matière de commercialisation. «Il nous a fallu bâtir un argumentaire et définir des objectifs communs», précise Jean Capella, «comme nous vendons avant tout une ambiance, il nous faut être sur la même longueur d'ondes».

AMP



L'HÔTELLERIE n° 2518 Hebdo 10 juillet 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration