Actualités


Restauration

Ain

L'aubergiste bressan au tribunal

Quand on exploite une ferme-auberge, les produits ne doivent pas venir de l'extérieur. Et lorsqu'on sert de la volaille de Bresse, elle doit être baguée. Pour l'avoir ignoré, un aubergiste s'est fait... voler dans les plumes au Tribunal de Lyon.

Relaxé en première instance par le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse, un aubergiste de l'Ain, s'est retrouvé devant la cour du Rhône qui avait à plancher sur un dossier délicat.

A Cormoz dans l'Ain, mais à un jet de pierre du Jura et de la Saône-et-Loire, l'Auberge du Grand Ronjon jouit d'une solide réputation. La famille Guillon l'exploite depuis de nombreuses années. Selon les définitions d'une charte -sans fondement juridique-, mais appliquée à tous ceux qui revendiquent le label «ferme-auberge», la majorité des produits servis doivent provenir de l'exploitation familiale.

Comme ceux que l'on servait là venaient de fournisseurs extérieurs et que la volaille de Bresse -«élevée dans les règles de l'art»-, n'était pas baguée, la famille Guillon s'est fait épingler.

Prévenu de «tromperie» et de «publicité mensongère», M.Guillon avait bénéficié d'une relaxe en première instance au tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse. Mais le parquet ayant interjeté l'appel, il s'est retrouvé devant le tribunal du Rhône qui, estimant que «les bagues devaient être apposées pour prouver l'origine des gallinacés» a requis une peine de prison avec sursis et 30.000 francs d'amende.

Citant parmi la «belle clientèle» de son client, quelques sénateurs et députés, l'avocat de la défense a réclamé la «relaxe pure et simple» en soulignant que «rien n'interdisait de servir des produits extérieurs à la ferme» et des volailles de Bresse «certes non baguées, mais élevées dans la tradition par un exploitant au-dessus de tout soupçon.»

L'affaire a été mise en délibéré au 1er octobre.

J.-F.M.



L'HÔTELLERIE n° 2518 Hebdo 10 juillet 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration