Actualités


Conjoncture

Baromètre mensuel L'Hôtellerie-FNIH

L'hôtellerie indépendante voit son activité augmenter en mars 1997

Toutes les catégories d'hôtels indépendants ont accueilli davantage de clients en mars dernier. L'évolution des prix moyens chambre demeure en revanche inégale. Au final, le premier trimestre 1997 se solde par une augmentation de la fréquentation de 1,5% agrémentée d'une hausse de 7 francs du prix moyen.

Après un mois de février en demi-teinte, l'activité de l'hôtellerie indépendante française a repris du poil de la bête en mars dernier. Le baromètre mensuel de L'Hôtellerie-FNIH, regroupant un échantillon de 235 hôtels répartis sur l'ensemble de l'Hexagone, dont des établissements saisonniers d'été et d'hiver, révèle en effet une nette amélioration des taux d'occupation. Qu'il s'agisse des hôtels deux ou quatre étoiles, tous deux ont accueilli davantage de clients que les années précédentes. L'hôtellerie deux étoiles, qui demeurait à l'écart du mouvement progressif de la fréquentation depuis le début 1997, a ainsi vu sa fréquentation grimper de 5,3% passant de 51,5% en mars 1996 à 52,4% en mars 1997. La catégorie quatre étoiles, en bonne voie depuis janvier dernier, a enregistré une hausse spectaculaire de son taux d'occupation atteignant près de 20% : 52,6% contre 43,9%. En revanche, la situation s'avère plus nuancée pour les hôtels classés trois étoiles. Ils n'ont effectivement bénéficié que d'une fréquentation légèrement supérieure à celle de mars de l'an dernier, soit 52,4% contre 51,6% (+ 1,6%).

Parallèlement à l'augmentation générale des taux d'occupation, on observe cependant une tendance différente concernant les prix moyens chambre. L'évolution des prix moyens chambre reste très inégale entre les catégories d'hôtels, ce qui laisse sous-entendre qu'une assez vive concurrence continue de s'exercer entre les gammes de produits.

Hausse de 7 francs du prix moyen à fin mars

Au mois de mars, la seule catégorie pour laquelle le prix moyen chambre s'affiche en progression est l'hôtellerie deux étoiles. Celle-ci est de fait passée de 257 francs en mars 1996 à 267 francs en mars 1997 (+ 3,9%). Les hôtels trois étoiles ont, eux, pour leur part, chuté de 0,3% se stabilisant à 353 francs. Le haut de gamme a, lui, de son côté, beaucoup souffert perdant jusqu'à 3,5% sur son prix moyen chambre à 633 francs.

Au final, les résultats du premier trimestre 1997 s'avèrent néanmoins globalement assez encourageants. Le taux d'occupation des établissements de l'échantillon a en effet progressé de 1,5%. Ajoutons à cela que cette progression de la fréquentation est accompagnée d'une hausse de 7 francs du prix moyen chambre.

C.C.

Prix moyens chambre hôtels 2*

Prix moyens chambre hôtels 3*

Prix moyens chambre hôtels 4*

Taux d'occupation hôtels 2*

Taux d'occupation hôtels 3*

Taux d'occupation hôtels 4*

Résultats cumulés au 31 mars 1997
Taux d'occupation Prix moyens TTC
97 96 Dif 97 96 Dif
2* 44,8% 45,1% -0,6% 263 F 258 F +1,9%
3* 44,7% 44% +1,6% 360 F 358 F 0,6%
4* 43,1% 39,2% +10% 647 F 657 F -1,5%

Chiffres du mois de mars 1997
Taux d'occupation Prix moyens TTC
97 96 Dif 97 96 Dif
2* 51,1% 48,5% +5,3% 267 F 257 F +3,9%
3* 52,4% 51,5% +1,6% 353 F 354 F -0,3%
4* 52,6% 43,9% +19,7% 633 F 656F -3,5%



L'HÔTELLERIE n° 2510 Hebdo 15 mai 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration