Actualités


Actualité

Restaurant du Rond-Point à Paris

Rebondissement dans l'affaire Solvet-Maréchal

«Je suis victime d'escroquerie», a récemment déclaré Jacqueline Solvet, la directrice de la société Exogène qui exploite le restaurant du Théâtre du Rond-Point depuis 1992. Depuis maintenant un peu plus d'un an (voir L'Hôtellerie n°2468 du 25/7/96), elle se bat pour récupérer les sommes d'argent qu'elle a versées à la société Théâtre du Rond-Point, gestionnaire du théâtre dirigé par Marcel Maréchal, qui se dit concessionnaire alors qu'il ne l'est pas. En effet, dans son ordonnance de référé en date du 8 juillet dernier, le Tribunal de Paris a conclu que la société Théâtre du Rond-Point, qui menaçait d'expulsion la société Exogène, n'a jamais eu la qualité de concessionnaire du bâtiment du théâtre, appartenant au domaine public. Voilà pourquoi aujourd'hui, Jacqueline Solvet vient à nouveau porter plainte contre la société Théâtre du Rond-Point pour délits d'escroquerie et tentative d'escroquerie, faits prévus et réprimés par les articles du code pénal. Sa plainte ayant été consignée, un juge a été nommé et l'information est ouverte. Affaire à suivre...



L'HÔTELLERIE n° 2508 Hebdo 1er mai 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration