Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Une majorité de TPE rejette l'idée de soumettre le versement de la prime Macron à un accord d'intéressement

Vie professionnelle - mardi 3 décembre 2019 18:58
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Depuis plusieurs semaine, le SDI dénonce le projet du Gouvernement à propos de la prime Macron, nouvelle version.



Mise en place fin 2018 dans le prolongement du mouvement des Gilets Jaunes, la  prime Macron défiscalisée et désocialisée, a permis aux TPE de verser plus de 220 millions d'euros de pouvoir d'achat à leurs salariés selon le Syndicat national des indépendants. Et toujours d’après lui, « les TPE ont été les plus généreuses avec un montant moyen de prime de 543€ contre 432€ pour les entreprises de plus de 2000 salariés ». Le projet en cours du Gouvernement soumet le versement de la prime à accord d'intéressement, ce qui « en exclut de fait les salariés des TPE » affirme le SDI qui dénonce « une barrière de complexité administrative et juridique infranchissable pour les professionnels indépendants et dirigeants de TPE ». L’organisation a réalisé une enquête auprès de 600 adhérents.

Résultats de l’enquête*

 87% des dirigeants de TPE interrogés par le SDI affirment que la nécessaire conclusion d'un accord d'intéressement les conduira à ne pas réaliser le versement de cette prime en 2019.

 A l'inverse, 81% de ces mêmes chefs d'entreprise indiquent qu'ils verseraient cette prime dans l'hypothèse d'une reconduction en l'état de ses modalités de versement.

97% des responsables de TPE qui ont versé une prime en 2018 renouvelleraient l'opération en 2019, lorsque 62% de ceux qui n'ont pas versé de prime l'année dernière se déclarent prêts à le faire. (Les premiers verseraient en majorité des primes comprises entre 500€ et 1000€, lorsque la majorité des seconds verseraient des primes comprises entre 200€ et 500€).

#PrimeMacron #GiletsJaunes #TPE #Interessement

 

*Sondage réalisé en ligne auprès de 600 responsables de TPE du 28 au 30 novembre 2019.



Journal & Magazine
Services