Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Défense des territoires : les acteurs de la ruralité montent au créneau

Vie professionnelle - lundi 21 octobre 2019 09:58
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Nevers (58) Plus de 300 personnes se sont réunies la semaine dernière à l'occasion de la première session du Parlement rural français dont l'Umih fait partie des membres fondateurs.



Roland Héguy et le sénateur Patrice Joly, président de l'Association Nationale Nouvelles Ruralités.
Roland Héguy et le sénateur Patrice Joly, président de l'Association Nationale Nouvelles Ruralités.

 C’est dans le département de la Nièvre, dans l'enceinte du circuit de Magny-Cours, que le Parlement rural français a tenu sa première session. Les débats ont porté principalement sur l’Agenda rural. Plusieurs parlementaires, membres de la mission lancée par le Gouvernement, étaient présents comme Pierre Jarlier, maire de Saint-Four (Cantal), Dominique Dhumeaux, président des maires ruraux de la Sarthe ou Cécile Gallien, maire de Vorey (Haute-Loire). En tout,  plus de 300 élus et représentants d’association ont participé à ces deux jours de dialogues et d’échanges destinés à changer l’image de la ruralité et à prouver la capacité d’innovation des territoires.  Une feuille de route à deux niveaux a été fixée. D’abord un suivi spécifique de quatre mesures annoncées par le Gouvernement : défendre auprès des institutions européennes la maintien d’un engagement politique et financier en faveur du développement rural, résorber les zones blanches en 5 ans, accélérer le recrutement et le déploiement de 400 postes de médecins salariés et créer des zones de revitalisation commerciale dans les communes de moins de 3 500 habitants, qui prévoit notamment la création de nouvelles Licences IV. Les membres du Parlement rural français ont également décidé de convaincre les pouvoirs publics de créer un fonds d’innovation territoriales, de garantir l’accès à un socle de services universels à moins de 30 minutes de trajet, d’améliorer l’accueil des personnes âgées en milieu rural et de délocaliser les services supports des administrations en milieu rural. Roland Héguy, président de l’Umih et membre fondateur du Parlement rural français a rappelé à cette l’occasion le rôle social des CHR en milieu rural, mettant également l’accent sur la problématique de la mobilité, sujet essentiel dans l’accompagnement des territoires selon lui. Le Parlement rural français a été lancé en juin, au terme de la journée ‘Ruralisons’ organisée notamment par l’Umih, Nouvelles Ruralités, Familles Rurales, les Maires ruraux de France, Maisons Familiales Rurales et Leader France.

#ruralite #ruralisons #ParlementRuralFrancais #AgendaRural


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
Offre spéciale d'abonnement gratuit jusqu'au 30 juin 2020
Services