×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Gilets Jaunes : les premières défaillances d'entreprises apparaissent

Vie professionnelle - jeudi 14 février 2019 17:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, Agnès Pannier-Runacher, a reçu jeudi les commerçants et les organisations professionnelles, qui demandent au gouvernement de négocier au plus vite l'arrêt des manifestations.



Agnès Punnier-Runacher, jeudi 13 février, à Bercy, au terme de sa rencontre avec les  associations de commerçants et les organisations professionnelles.
Agnès Punnier-Runacher, jeudi 13 février, à Bercy, au terme de sa rencontre avec les associations de commerçants et les organisations professionnelles.

A Bordeaux, Nantes, Rennes, Dijon, Saint-Etienne, Rouen ou encore au Mans, les commerces du centre-ville sont en grande souffrance. Les manifestations à répétition le samedi font chuter les chiffres d’affaires. 70 000 salariés sont en chômage partiel, dont le coût est estimé à 38 millions d’euros. Et 5 000 entreprises sont dans une situation catastrophique, toujours selon la CPME qui était présente, hier à Bercy, aux côtés d’autres organisations professionnelles comme l’Umih, le GNC et le GNI. Agnès Pannier-Runacher, qui a également reçu des maires et des associations de commerçants, a indiqué que 3 200 dossiers pour reports de charges ont été déposés. Les dirigeants des entreprises mises en difficulté par les mouvements des gilets jaunes « ne doivent pas hésiter à saisir les CCI ou se rapprocher des collectifs de commerçants pour bénéficier des aides que nous avons mises en place » a-t-elle précisé, sachant que les demandes sont examinées au cas par cas, mais rapidement affirme la Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie.  « Les commerçants n’ont pas envie de mourir guéris » a-t-elle ajoutée.  Le maître restaurateur, Alain Fontaine, qui représentait le GNI durant cette réunion, a relayé la demande des professionnels de centre ville qui « réclament la fin des manifestations. Les entreprises concernées sont terriblement fragilisées et nous voyons apparaître les premiers redressements judiciaires directement liés à ces mouvements sociaux. C’est le tout début d’une vague qui risque de faire très mal. Toute hausse de la fiscalité serait catastrophique. Tout le monde est également extrêmement inquiet de l’image que la France est en train de donner à l’étranger. Un budget doit être débloqué pour la promotion de la destination France, comme ça été le cas en 2016 et 2017 après les terribles événements qui ont touché le pays ». L'Umih a confirmé l’image extrêmement dégradé de la France et les répercussions sur l’économie qui vont aller en s’aggravant dans les prochaines semaines. « A Rennes, donne en exemple le représentant de la rue d'Anjou, les défaillances d’entreprises ont grimpé de 34% en janvier, avec plus de 557 emplois perdus. La restauration est particulièrement touchée avec pour la restauration thématique et commerciale une baisse de 3% au niveau national en janvier et entre -10 et -15% à Paris. » Autre constat : « le samedi devient une journée morte pour le commerce de proximité. Le phénomène crée de nouvelles habitudes d’achat » au détriment de la vie des quartiers et bourgs. 

#GiletsJaunes #Activite #GNI #UMIH #AlainFontaine #GNC #Bercy 


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gouvernantes et service hôtelier
par Corinne Veyssière
Services