×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

Exki France adopte une stratégie omnicanale

Restauration Snacking - vendredi 8 octobre 2021 10:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La filiale française du groupe de restauration rapide belge rebondit après sa mise en redressement judiciaire. Au menu : ouvertures, B to B, frigos connectés et box à domicile.



L’année 2021 a mal démarré pourla filiale française d'Exki, placée en redressement judiciaire. Mais le 6 août, après une période d’observation de six mois, le tribunal de commerce de Paris a finalement arrêté un plan de continuation. “C’est de l’histoire ancienne, juge David Esseryk, directeur marketing, digital et innovation chez Exki. L’objectif, c’était de rediscuter avec nos bailleurs des loyers dus pendant la période du Covid. Cela a permis d’étaler la dette. On a pris la décision de fermer quatre points de vente et d’en ouvrir deux - dans la gare Saint-Charles à Marseille et dans la gare TGV de Metz -, ce qui porte à 42 le nombre de nos restaurants en France.” Une dizaine d’ouvertures est d’ailleurs à venir, dont trois d’ici fin 2021 (dans le centre commercial de Lyon Part Dieu, à Aix-en-Provence et Toulon).

 

De nouveaux relais de croissance

La marque belge fête son vingtième anniversaire. Si elle reste fidèle à son credo - une cuisine saine et durable qui place le végétal au cœur de ses assiettes -, elle revoit en revanche sa stratégie marketing. Exki France attaque ainsi le marché B to B, en proposant aux entreprises un service de plateaux repas, buffets et cocktails. Sans oublier des frigos connectés, qui regroupent une sélection de produits de l’enseigne. “L’entreprise bénéficie d’une application mobile. L’utilisateur passe le téléphone portable devant le frigo. La porte s’ouvre, vous vous servez et la puce débite le montant sur votre compte ou celui de l’entreprise”, explique David Esseryk. Une dizaine d’entreprises ont pour l’instant adopté cette pratique. “On vise 2 000 frigos d’ici cinq ans”, poursuit-il.

Autre initiative : la marque lancera en décembre ses Exki box.  Les clients recevront à domicile des produits bruts et des fiches recettes pour réaliser leurs propres menus. Cette formule sera disponible sous forme d’abonnement (à la journée, hebdomadaire ou mensuel), et pour le nombre de personnes souhaité.

Le restaurant restera toujours le restaurant, c’est un lieu social très fort. Mais les évolutions sont rapides depuis le premier confinement. Les gens ont différents modes de travail : dans des tiers lieux, en entreprise, chez eux… Le format du restaurant s’adapte donc, en allant là où les clients sont”, précise David Esseryk. Grâce à ce maillage omnicanal, Exki France compte “doubler le nombre de ses contacts clients à cinq ans”.

#exki


Violaine Brissart
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services