×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Ces hôtels qui se modernisent malgré la crise sanitaire

Hôtellerie - vendredi 7 mai 2021 14:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Bourg-en-Bresse (01) Nombreux sont les hôtels qui ont profité de la période de faible activité pour entreprendre d'importants travaux de rénovation, tout en restant ouverts. Exemples à l'appui : le Logis de Brou à Bourg-en-Bresse et la Charpinière à Saint-Galmier. Ils espèrent ainsi renforcer leur attractivité et élargir leur clientèle.



La crise n’est pas un frein au développement. C’est du moins l’avis de Bertrand et Isabelle Rousset, les gérants propriétaires du Logis de Brou, hôtel 3 étoiles à Bourg-en-Bresse, dans l’Ain. “Nous avons acheté ce petit établissement indépendant de 30 chambres en septembre 2019, après avoir géré l’hôtel Mercure de la ville pendant vingt-sept ans. Nous avons eu un coup de cœur pour cet hôtel plutôt vieillissant que nous souhaitions rénover pour moderniser l’offre. Même si nous avons été frappés par la crise, nous avons tout de même investi 400 000 € dans des travaux, qui viennent de s’achever. Il fallait les faire de toute façon”, assurent les gérants.

Parmi les travaux lancés : la rénovation des salles de bain, mais aussi une décoration plus actuelle pour le salon et la salle du petit déjeuner, la création d’un bar dans le lobby pour exploiter la licence IV, ou encore l’installation de la climatisation dans les chambres et de nouvelles portes sécurisées sans serrure. “Grâce à ces travaux, et à une baisse de nos tarifs, nous espérons séduire une nouvelle clientèle, plus jeune, notamment les touristes de passage ou en week-end dans la région. Notre force est d’être situé à proximité de l’église de Brou, le site touristique de la ville. Nous avons également rendu plus convivial l’espace de travail pour attirer davantage la clientèle d’entreprise”, expliquent les hôteliers. Ces derniers ont également fait appel à une agence de communication pour moderniser le logo de l’hôtel et lancé des actions sur les réseaux sociaux. D’autres travaux (rénovation des couloirs, terrasse…) devraient se poursuivre en fin d’année. “Ces derniers mois ont été compliqués mais nous restons optimistes. Même si nous craignons que les touristes étrangers soient encore absents cet été, ce qui nous sera préjudiciable”, reconnaissent les gérants.

 

Montée en gamme et nouvelle clientèle

Du côté de l’hôtel resort & spa 4 étoiles La Charpinière à Saint-Galmier, dans la Loire, la démarche est similaire. Les importants travaux lancés au sein de l’hôtel et de ses restaurants visent aussi à une montée en gamme de l’établissement. “Nous avons investi 800 000 € dans la rénovation du resort depuis octobre dernier. C’était le moment où jamais du fait de la conjoncture. Nous en avons d’ailleurs profité pour fermer nos trois restaurants pendant cette période. Ces travaux nous permettent aujourd’hui de proposer une offre plus qualitative. Ils étaient également nécessaires puisque nous visons une deuxième étoile pour notre restaurant gastronomique. Nous avons ainsi créé des sanitaires à l’intérieur du restaurant, refait la décoration, amélioré l’isolation phonique, et créé une annexe permettant d’accueillir les groupes de 14 personnes”, explique Franck Anderloni, le directeur de l’hôtel.

La brasserie du resort, a, elle aussi, été relookée avec un nouveau positionnement plus bistronomique. Quant à l’hôtel, la rénovation s’est portée sur 17 chambres (17 autres l’avaient été l’an dernier), le lobby, le bar et les salles de séminaire. “Nous sommes confiants pour la reprise, car la clientèle, constituée à 70 % d’entreprises, sera au rendez-vous. En revanche, il sera sans doute plus difficile de remobiliser nos 48 collaborateurs après cette longue pause. Il va falloir reprendre le rythme”, conclut le directeur.

#logisdebrou #saintgalmier #lacharpiniere #bourgenbresse


Stéphanie Pioud