×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Nantes : l'ouverture d'un 5 étoiles dans le centre-ville reste incertaine

Hôtellerie - mardi 11 août 2020 17:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


© GettyImages


Ouvert en décembre dernier, le Château de Maubreuil, à Carquefou, est le premier hôtel 5 étoiles de l’agglomération nantaise. Si la ville compte actuellement une quinzaine d’établissements 4 étoiles, la plupart étant situés dans des lieux historiques, aucun 5 étoiles n’existe dans le centre. En 2019, la ville cherchait pourtant à developper son parc hôtelier haut de gamme, avec notamment un établissement 5 étoiles. Une révision du schéma hôtelier qui laissait les professionnels nantais perplexes. “Nous devons aller chercher des segments où il y a des manques, comme celui de l’hôtellerie notamment haut de gamme avec des concepts atypiques. Il y a de l’espace pour cela dans notre territoire, nous nous organisons pour cela”, affirmait ainsi Johanna Rolland, maire de Nantes.

Interrogé par le quotidien Presse Océan sur les raisons de l'absence d'un hôtel 5 étoiles dans la ville même de Nantes, Matthieu de Montferrand, président du club hôtelier nantais, explique : “Le marché est déjà très, voire trop, important dans le 4 étoiles.” Pour les groupes hôteliers, il n’y a donc pas de raison d’investir dans un hôtel au classement supérieur. Sans compter que les tarifs d’un 5 étoiles “ne correspondraient pas à la demande au niveau rapport-qualité prix. À Nantes, historiquement, on dépense peu.”

#Nantes

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Hygiène & HACCP : le minimum pour être prêt pour un contrôle
par Dominique Voisin
Services