Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

L'Amirauté rouvre enfin après deux ans de lourds travaux

Hôtellerie - mercredi 3 juin 2020 15:00
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

La Baule (44) Depuis le mois de mai, les clients peuvent désormais séjourner dans un complexe luxueux, mais dans un cadre sanitaire strict.



À La Baule (Loire-Atlantique), l’hôtel Amirauté a été entièrement rénové pour donner naissance à un complexe trois étoiles mariant modernité et mobilier d'époque d’exception. Il aura fallu presque deux ans pour repenser intégralement l’établissement qui propose désormais douze chambres (sept suites et cinq classiques), décorées dans des tons beiges et bleus avec literie haut de gamme et, pour certaines, balnéothérapie.

Au-delà de la rénovation intérieure du bâtiment, l'hôtel est désormais engagé dans une démarche éco-responsable et une valorisation des produits locaux. La gestion des énergies a également été revue en profondeur pour limiter le gaspillage et faire des économies profitables à tous.



Un contexte de réouverture complexe

"Cela a été très calme jusqu’à la semaine dernière. Mais l’activité a repris et nous sommes déjà quasiment pleins. Nous commençons même à avoir des réservations pour cet été. Je pense que nous avons bien su gérer la communication et cela a payé”, analyse Alexis Triboult, directeur général de l’Amirauté.

Côté protocole, les mesures mises en place pour assurer la sécurité des clients et des salariés ont été pensées de façon très stricte. “Pour commencer, les portes extérieures de l’hôtel ne sont plus accessibles. Les clients doivent obligatoirement sonner avant d’entrer. Nous les accueillons ensuite avec des masques. Chaque clé est systématiquement nettoyée. Nous avons aussi mis en place un room service en chambre, dont le service n’est pas facturé. Les clients jouent le jeu, ce qui est une bonne chose car il va falloir que ces gestes rentrent dans les mœurs durablement", précise Alexis Triboult.

 

"Un impact durable"

Cette période va impacter tout le monde pendant au moins cinq ans. On venait à peine de sortir de la crise financière de 2008 et une nouvelle crise sanitaire nous est tombée dessus. Pour nous, l’impact financier est énorme car nous sommes désormais endettés à hauteur de 1 500 € de plus par mois pendant cinq ans. Mais il faut continuer à garder le cap !

 

#Amiraute #AlexisTriboult

 


Stéphanie Decourt
www.hotel-amiraute-labaule.com
Tél. : 06 82 71 69 48
Email : contact@hotel-amiraute-labaule.com

Journal & Magazine
Services