×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Accor : chiffre d'affaires en baisse de près de 16 % au 1er trimestre 2020

Hôtellerie - jeudi 23 avril 2020 09:48
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Sans surprise, en raison de l'épidémie de Covid-19 qui frappe la planète, le groupe hôtelier affiche des résultats en net repli pour le début de l'année. Malgré tout, il se veut rassurant et insiste sur sa solidité financière et ses liquidités importantes.



© Yves Forestier


“Le monde traverse une crise sanitaire sans précédent, avec des conséquences inédites et massives sur l’industrie du tourisme, a déclaré dans un communiqué Sébastien Bazin, PDG d’Accor. À ce jour, près de deux tiers de nos hôtels sont fermés, et les autres pour la plupart dédiés à soutenir les personnels soignants et tous ceux qui, en première ligne, sont engagés pour lutter contre le Covid-19. La mobilisation de nos collaborateurs et de nos propriétaires est, dans ce contexte, exceptionnelle.”


Accor affiche en effet des résultats en nette baisse : le chiffre d’affaires s’établit à 768 M€ (soit - 15,8 % en données comparables), et le RevPAR est en chute de 25,4 % au niveau mondial. Dans ce contexte pour le moins tendu, le groupe a tout de même ouvert 58 hôtels dans le monde (soit 8 000 chambres) au cours du premier trimestre 2020. Les effets de l’épidémie de Covid-19 se sont particulièrement faits sentir en Chine, où le RevPAR d’Accor a baissé de 67,7 % au cours de la période. Dans son communiqué, le groupe souligne néanmoins que “des premiers signes d’amélioration sont visibles à travers la reprise des taux d’occupation, et de l’activité de restauration”. Avant d’ajouter que “les prix moyens restent faibles puisque les chambres sont essentiellement utilisées par du personnel médical ou dédiées à des mesures de quarantaine”.

Absorber les conséquences de la crise

En France, le RevPAR est en recul de 22,4 % au cours du premier trimestre 2020. Le confinement mis en place depuis le 17 mars a conduit à la fermeture temporaire de plus de 75 % des hôtels Accor dans l’Hexagone.
“Aujourd’hui, notre impératif est double : gérer l’urgence et préparer le rebond, insiste Sébastien Bazin. Face à la situation actuelle, le Groupe a les reins solides et nous prenons des mesures drastiques pour adapter notre organisation. Grâce à sa transformation récente, Accor bénéficie d’un bilan robuste qui permet sur les prochains trimestres d’absorber les conséquences économiques de cette crise. Parallèlement, nous préparons la reprise avec les autorités et les organisations professionnelles des pays dans lesquelles nous sommes implantés pour que le Groupe puisse rebondir le plus rapidement possible.”

 

#Accor #SebastienBazin

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Reprendre un hôtel : évitez les embûches
par Stéphane Corre
Services