Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Le Grand Quartier, lieu de vie et havre citadin

Hôtellerie - mardi 10 décembre 2019 10:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) À la fois hôtel, bar et restaurant, boutique mais aussi bureau, Le Grand Quartier vient d'ouvrir ses portes dans le Xe arrondissement de Paris. Le directeur espère faire de son établissement un "quartier général". Visite guidée.




Diplômé d’une école de commerce, Joël Chan Thaw travaille depuis une quinzaine d’années dans l’hôtellerie. Son dernier poste : directeur du citizenM Gare de Lyon, à Paris (XIIe), dont il a supervisé l’ouverture. Alors assurer celle du Grand Quartier (Paris, Xe), dont le positionnement sort des sentiers battus, ne l’a pas effrayé une seconde. Il se retrouve aujourd’hui à la tête d’un lieu de vie de 3 500 m2, imaginé par les designers de l’agence Nicemakers - Joyce Urbanus et Dax Roll. Le Grand Quartier est rythmé par quatre espaces : un hôtel 4 étoiles de 83 chambres – dont trois suites -, un bar et son snack chic – baptisé le Café -, une boutique – le Shop - et trois Studios qui font office de salles de réunions. Le tout situé autour d’une cour-jardin de 300 m2, qui et a été pensée tel “un square de la capitale”, souligne Joël Chan Thaw. L’idée : inciter les voyageurs et les Parisiens à s’emparer de tous ces spots, qui communiquent entre eux.

L'établissement a aussi pour volonté de jouer local : le café vient de Belleville Brûlerie, la carte des cocktails a été concoctée par le bar Le Syndicat (Xe), les alcools proposés sont tous made in France, et le journal est celui du Village Saint-Martin. Quant aux tenues de la trentaine de salariés “polyvalents” du Grand Quartier, celles-ci accordent le marine, le kaki et une paire de baskets dépareillées, griffée de la jeune marque parisienne Caval. D’ailleurs, Joël Chan Thaw, lui aussi chaussé de ces fameuses baskets, espère que Le Grand Quartier va devenir “le QG des cavaliers”, c’est-à-dire des porteurs et adeptes de ces sneakers pas comme les autres mais tout aussi instagrammables.

 

Cours de yoga, concours de pétanque et marché de quartier…

Pour attirer les riverains et une clientèle en quête de nouveautés, plutôt que de multiplier les événements, le directeur du Grand Quartier parie sur des “rendez-vous”. Il souhaite pérenniser des cours de yoga, des concours de pétanque dès les beaux jours ou encore la présence d’un marché de quartier dans la cour-jardin. Autres atouts pour fidéliser : la terrasse avec ses parasols chauffants en hiver et le rooftop pour prolonger les soirées d’été. L’offre de restauration va du petit déjeuner, servi à table et non sous la forme d’un buffet, pour mieux le personnaliser, jusqu’au dîner : viennoiseries, cakes, tartes, gâteaux, salades, burgers, poulet rôti… “Des recettes simples, mais de qualité”, précise Joël Chan Thaw. Une façon de plaire au plus grand nombre, y compris aux enfants. Enfin, côté tarifs, ils se veulent plutôt attractifs : le cocktail est à 12 € et la chambre à partir de 180 €.

#Paris #LeGrandQuartier


Anne Eveillard
Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
Offre spéciale d'abonnement gratuit jusqu'au 30 juin 2020
Services