×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Maranatha fait appel à Yann Caillère pour élaborer sa nouvelle stratégie hôtelière

Hôtellerie - jeudi 9 juin 2016 15:27
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

L'ancien directeur général d'Accorhotels a été appelé par Olivier Carvin pour apporter sa vision stratégique et agir sur le plan opérationnel.



Yann Caillère, nouveau consultant stratégique de Maranatha.
© DR
Yann Caillère, nouveau consultant stratégique de Maranatha.

Olivier Carvin, p.-d.g. de Maranatha, reconnaît les difficultés rencontrées par son groupe. "La situation à Paris nous a beaucoup pénalisés. Nous y détenons 26 hôtels et nous y réalisons 70 % de notre chiffre d'affaires", explique-t-il. Suite aux attentats de novembre dernier, le groupe a perdu 15 % de chiffre d'affaires. En conséquence, certaines décisions ont été reportées, comme l'entreprise de travaux à l'Astor, destiné à devenir une enseigne Curio by Hilton.
Dans ce contexte difficile, le groupe a décidé de faire appel à Yann Caillère, ancien directeur général d'Accorhotels, pour affiner sa stratégie hôtelière. "Je lui ai confié deux missions, explique Olivier Carvin : intervenir au sein du conseil d'administration sur sa vision stratégique du groupe, aux côtés des financiers et des représentants de l'immobilier, et agir sur le plan opérationnel aux côtés du directeur général, Bruno Robert." Deux missions que l'homme connaît bien, puisqu'il était membre du conseil d'administration d'Accorhotels et qu'il a été l'initiateur du repositionnement de la marque Sofitel.
 
Se concentrer sur le haut de gamme
Pour Maranatha, il n'est pas question de créer une marque ombrelle comme ce fut le cas chez Accor, mais d'apporter de la cohésion au sein d'un portefeuille composé d'hôtels de luxe et milieu de gamme. "Nous conserverons le nom des hôtels mais ils porteront notre signature en ajoutant 'by Maranatha'", confie Olivier Carvin.
L'arrivée de Yann Caillère en tant que consultant devrait conforter les investisseurs. L'orientation stratégique du groupe reste inchangée se concentrant sur le haut de gamme ; car il s'agit d'un investissement patrimonial, que le secteur du luxe est le seul qui ne soit pas concurrencé par Airbnb. et que le prix élevé des hôtels à Paris rend le 4 étoiles obligatoire.
Après les années d'expansion, Maranatha entame sa phase de consolidation. Le lancement d'une carte de fidélité en septembre et l'effort porté sur la réservation en direct deviennent des objectifs prioritaires, "l'idée étant d'atteindre 60 % de réservations en direct", annonce Olivier Carvin.

Catherine Avignon
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Accompagnement pour l'acquisition et la transmission
par Adeline Desthuilliers et Mahmoud Ali Khodja
Services