×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Narbonne mise sur le haut de gamme avec le Clarion Suites

Hôtellerie - mardi 31 juillet 2012 10:03
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Narbonne (11) Membre du réseau Choice Hotels, la résidence de 54 suites qui ouvrira le 8 août occupe un lieu d'exception, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.



Construite sur l'île de Gua au bord du canal de Robine, la résidence 4 étoiles Clarion Suites, qui ouvrira ses portes le 8 août, est située sur l'un des sites les plus emblématiques de Narbonne (11). C'est sur un coup de coeur que l'initiateur du projet, Michel Amsellem, s'est installé dans le Sud-Ouest, il y a dix-huit ans. En 1995, il crée sa première résidence de tourisme à Leucate. Féru de planche à voile, il crée à la même époque le Mondial du vent, un évènement qui remporte un succès immédiat "parce que nous sommes sur l'un des meilleurs spots de France" dit-il. Ces succès lui valent d'être reconnu par ses pairs qui le nomment membre élu de la CCI (chambre de commerce et d'industrie) de Narbonne et président de son pôle innovation.

Un site classé au patrimoine mondial de l'Unesco
Mais Michel Amsellem nourrit d'autres projets. Au cours de ses promenades, il repère un site sur l'île de Gua, au bord du canal de la Robine, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Sur les 10 000 m2, il en acquiert 4 000 m2, dont un ancien moulin situé au bord de l'écluse. "C'est un espace magique, entouré de verdure, mais abandonné. Nous avons voulu le restituer en l'état. Pour ce projet  nous avions un objectif, faire en sorte que toutes les suites aient vue soit sur le canal, soit sur le jardin aquatique et surtout qu'elles soient toutes dos au vent". Les travaux, initiés en 2008, vont durer quatre ans et leur offrir de bonnes surprises : "Nous avons découvert la présence d'une chute d'eau naturelle de 2 m de haut". Après 6 M€ (foncier inclus) investis, le projet finit par aboutir. "Non sans mal, précise Michel Amsellem, les banques prêtent de plus en plus difficilement. Pourtant, avec 40 % de liquidités, deux garanties hypothécaires, une expérience professionnelle avec la création de deux résidences de tourisme, et une contre garantie d'un tiers du financement apporté par Oséo, cela aurait dû suffire. Heureusement que nous étions connus localement !"

Car le projet tient la route : "Nous avons fait faire deux études, l'une pour le restaurant, l'autre pour la résidence de tourisme, déclare Michel Ansellem. Avec mes quinze ans d'expérience d'exploitation en résidence de tourisme, je sais de quoi je parle." Ouverte à l'année, la résidence de 54 suites fonctionnera avec une clientèle de séminaires en semaine et avec une clientèle loisir pour les week-ends et les vacances, "surtout des adultes" précise Valérie Schwenn, l'associée de Michel Amsellem, en charge de la commercialisation. "Narbonne, déjà très bien placée sur le plan culturel, devrait se développer rapidement avec l'arrivée d'une ligne TGV la reliant à Paris, à Barcelone, à Toulouse et à Bordeaux."

Attirer la clientèle internationale
Le choix de Choice Hotels comme réseau d'appartenance devrait aussi les aider à remplir la résidence "Nous avions besoin d'une franchise haut de gamme. Antoine Cadier, directeur du développement de Choice Hotels, nous a convaincu. Nous avons été séduit par le réseau et ses avantages", déclare-t-il, précisant que "les nouveaux outils comme Choice Advantage sont un plus."

La résidence et son restaurant (sous enseigne Flo) ont ainsi créé 25 emplois "dont 20 en CDI, ajoute Michel Amsellem, avec des profils de postes variés et des nationalités différentes, car nous voulons répondre parfaitement à la demande de nos clients étrangers". L'établissement véhicule une image nouvelle dans la région : "Le Languedoc-Roussillon cherche à valoriser son image, déclare Michel Amsellem, nous en sommes une parfaite illustration. "

Évelyne de Bast

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services