×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Chez Mercure, rien ne se perd tout se transforme

Hôtellerie - mardi 26 juillet 2011 11:43
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Dans le cadre de sa stratégie Earth Guest, le groupe Accor incite l’ensemble de ses marques à trouver des solutions en faveur de l’environnement. Chez Mercure, ce sont les couettes et les oreillers qui font l’objet d’une attention particulière.





Chez Mercure, le renouvellement des couettes se fait tous les deux ans et celui des oreillers tous les ans. Ce turnover a donné des idées aux dirigeants de la marque, très sensibilisés au principe du gaspillage. Grâce à un partenariat avec Dodo, le leader de la couette et de l’oreiller, une solution a été trouvée afin que le changement de literie s’inscrive dans une réflexion globale autour du recyclage.

Le principe a été mis au point par le laboratoire de recherche de la société Dodo. Désormais, tous les oreillers et les couettes de la chaîne Mercure seront faits à base de bouteilles plastiques recyclées (soit 35 bouteilles de 0,5 litres pour une couette contre 16 pour un oreiller). Dans un premier temps, 55 établissements vont bénéficier de cet ‘eco-bedding’. Ce qui représente 9 647 couettes et 25 364 oreillers. D’ici à la fin de l’année, tous les hôtels du réseau France seront équipés de ces couettes et oreillers recyclés. Au bout d’un an, quand viendra leur tour d’être remplacés, les oreillers auront droit à une autre vie puisqu’ils seront eux-mêmes recyclés afin de créer des produits d’isolation pour l’habitat et l’automobile. Un cercle vertueux de l’écologie.

Pour le groupe Accor, il s’agit en outre d’une opération économiquement intéressante, puisque l’eco-bedding sera proposé en modèle de location avec changement des produits, ce qui permet d’économiser leur coût de blanchisserie. Mais plus que l’aspect financier, c’est l’esprit global de l’opération qui mérite d’être relevé avec la mise en place d’une vraie culture de lutte contre le gaspillage et la réduction des déchets partout où c’est possible.
É. de B.

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services