×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Formule 1 gagne du terrain au Brésil

Hôtellerie - vendredi 4 mars 2011 10:14
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

São Paulo (BRESIL) La marque très économique du groupe Accor lance un vaste plan de développement au Brésil.



L’objectif est d’ouvrir un minimum de 100 nouveaux établissements de 80 à 100 chambres d’ici 2018 au Brésil, selon Gilles Gonzalez, directeur du développement Accor Amérique Latine.
L’objectif est d’ouvrir un minimum de 100 nouveaux établissements de 80 à 100 chambres d’ici 2018 au Brésil, selon Gilles Gonzalez, directeur du développement Accor Amérique Latine.

Avec onze établissements implantés dans les principales villes brésiliennes, Formule 1 a acquis une forte notoriété dans le pays en tout juste dix ans. Aujourd’hui, la marque donne un coup d’accélérateur à son développement. À l’horizon 2015, le réseau comptera 18 adresses dans les grosses agglomérations sous forme d’administration ou de location - un mode de détention réservé aux gros porteurs, précise Gilles Gonzalez, directeur du développement Accor Amérique Latine.

En parallèle, la chaîne s’attaque au réseau des villes secondaires (entre 100 000 et 500 000 habitants), via la franchise. Fin 2010, une tournée a d’ailleurs été organisé dans le nord-est du Brésil, en partenariat avec le ministère du Tourisme, la Banque de la région nord-est et l’Association pour le développement des projets immobiliers et du tourisme. Cette tournée est inédite : cest la première fois au Brésil quun groupe hôtelier sassocie à une banque locale pour exposer les caractéristiques dun tel projet et les conditions de financement proposées par la banque, souligne-t-il.

Surfer sur l’essor de la classe moyenne brésilienne
L’objectif est d’ouvrir un minimum de 100 nouveaux établissements de 80 à 100 chambres d’ici 2018, soit un investissement global d’environ 220 M€. Le prototype d’hôtel Formule 1, qui équivaut au produit Etap Hotel en Europe, est en cours de construction à Piracicaba (dans l’État de São Paulo) ; il ouvrira ses portes au cours du premier semestre 2011. Ce projet sinscrit dans la stratégie daccélération de notre développement en asset right et vise à conforter notre position de leader au Brésil. Pour linstant, nous avons déjà reçu plus de 100 cartes dintention de nos partenaires pour le développement de cent hôtels, ce qui démontre le vif intérêt que rencontre cette nouvelle opportunité de développement hôtelier, déclare Gilles Gonzalez. Ce vaste chantier surfe également sur la croissance soutenue du Brésil, sur l’essor de la classe moyenne (Dici les cinq prochaines années, 20millions de personnes supplémentaires devraient rejoindre les rangs de la classe moyenne brésilienne) et sur l’absence d’une réelle concurrence. À part Formule 1, le Brésil ne compte pas dhôtels internationaux ou standardisés sur ce segment. Il existe seulement des hôtels individuels qui noffrent pas de garanties. Cest un peu le même schéma quen France en 1985, quand Accor a lancé le nouveau concept dhôtellerie économique avec F 1, remplaçant les hôtels de préfecture, observe le directeur du développement.
Violaine Brissart