Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Coût-contrat en 2019 : la situation financière des CFA à l'équilibre pour la moitié d'entre eux et excédentaire pour 22%

Formation - Écoles - lundi 11 janvier 2021 15:42
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

En 2020, les CFA ont quitté le financement régional au profit d'un système au coût-contrat. France Compétences a livré les résultats de la première phase d'enquête sur l'impact de ces nouvelles modalités.






France Compétences, qui est l’autorité nationale de financement et de régulation de la formation professionnelle et de l’apprentissage, a souhaité mesurer l’impact du nouveau mode de financement des CFA au coût-contrat instauré dans le cadre de la loi de 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel entrée en vigueur l’an dernier. Une enquête statistique, incluant les effets de la crise, a été réalisée avec Cohda en octobre auprès de 600 établissements de formation ; ses résultats ont été publiés. Une enquête qualitative auprès de 50 CFA avec entretiens individuels est actuellement en cours. 

3 CFA sur 4 ont augmenté leur nombre d’apprentis

  • Le nombre d’apprentis a augmenté de 11% l’an dernier par rapport à 2019
  • 52% des CFA concernés par cette hausse estiment qu’elle est due à la réforme

Les aides au plan de relance de l’apprentissage liées à la crise sont également citées

La situation financière des CFA est stable

  • 46% estiment leur bilan comptable à équilibre
  • 22% prévoient un bilan excédentaire (majoritairement dans l’enseignement supérieur)
  • 19% prévoient un bilan déficitaire
  • 14% ne savent pas

Face à d’éventuel déficits comptables, les CFA envisagent prioritairement une baisse de leur dépenses mais également de faire appel à des subventions extérieures

81% identifient des avantages au nouveau système de financement

  • Meilleure prévisibilité des recettes (51%)
  • Harmonisation des financements entre CFA (43%)
  • Augmentation des ressources (33%)

95% ont ressenti des difficultés dans la mise en œuvre du coût-contrat

  • Davantage de temps consacré à la facturation et à l’encaissement (78%)
  • Nouvelle relation à créer avec les OPCO (62%)
  • Définition des frais annexes (36%)
  • Fixation d’un coût-contrat trop faible par rapport à la structure en charge (31%)

64% déclarent que leurs dépenses ont augmenté en 2020

  • L’augmentation des dépenses concerne essentiellement des charges de personnel (notamment concernent le référent administratif), d’abord à cause de la réforme, ensuite à cause de la crise sanitaire et sociale actuelle

85% des CFA ayant répondu ont fait évoluer leurs modalités pédagogiques à la rentrée 2020

  • Cette évolution se traduit principalement par la mise en place de formation en distanciel et une plus forte implication des entreprises dans la construction du parcours de l’apprenti.
  • Plus de la moitié des CFA (64%) ont ouvert de nouvelles sections de formations, dont un quart de niveau Bac +2

#apprentissage #coutcontrat #cfa #centresdeformation



Journal & Magazine
Services