×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

Vinivi : la mutation au service des hôteliers

Équipements et nouvelles technologies - jeudi 25 juillet 2013 15:13
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Vinivi était une plateforme d'avis client, comme il en existe d'autres, TripAdvisor, Zoover, HolidayCheck pour ne nommer qu'elles. Vinivi a été fondée en 2006 par Gilles Granger, l'activité est alors de recueillir et de présenter l'avis, l'expérience, des voyageurs.



Vinivi a rapidement essayé de se démarquer du mastodonte TripAdvisor en mettant en place un système de vérification des avis. L'internaute est alors invité à fournir une preuve de son séjour. C'est cette expérience qui a permis à Vinivi d'être un acteur dans l'établissement des normes AFNOR concernant le dépôt et la restitution d'avis.

Mais, même avec cet avantage, cette vérification des avis, Gilles Granger se rend compte qu'aucune plateforme ne pourra faire le poids face à TripAdvisor. En interrogeant ses clients, il se rend compte que Vinivi possède un savoir-faire apprécié des hôteliers (la récolte et la restitution d'avis) et qu'il bénéficie d'un capital important : celui de tiers de confiance. Les hôteliers lui font part de leur grande inquiétude concernant leur perte de maîtrise commerciale au profit des distributeurs. 

Vinivi intervient comme tiers de confiance
Ces deux constats sont à la base de l'évolution de Vinivi et du nouveau service proposé. Il s'agit maintenant d'aider les hôteliers à vendre en direct. La e-réputation prend de plus en plus d'importance dans le processus d'achat du client, rares sont maintenant les voyageurs qui ne consultent pas les avis pour mûrir leur choix. Vinivi se propose d'intervenir comme tiers de confiance en récoltant, de manière impartiale, les avis de vos clients. Soit Vinivi se connecte avec votre PMS (logiciel de gestion hôtelière), soit vous lui envoyez les adresses emails de vos clients. Ils sont alors invités à laisser un avis. Seuls les clients ayant séjourné dans votre établissement peuvent laisser un commentaire, fini les suspicions d'avis négatifs rédigés par la concurrence. Ces avis sont diffusés d'abord sur le site de l'hôtel. Vinivi va ensuite assurer le rôle de diffuseur et les avis de vos clients seront diffusés vers TripAdvisor (en direct), Google Local, HolidaysCheck, Travelport, etc. 

Devenir acteur de sa e-réputation
La console d'administration de l'hôtelier lui permet de répondre au client, en mode privé ou public, de générer un flashcode, le widget et d'autres outils. Une application pour tablette est disponible afin de recueillir l'avis sur place, à la réception et le client peut même être sollicité lors de sa connexion au réseau wifi de l'exploitation.
"Nous nous positionnons vraiment comme le partenaire de l'hôtel pour l'aider à mieux vendre en direct. L'hôtelier devient acteur de sa e-réputation tout en conservant la propriété des avis. Nous encourageons les hôteliers, créant un nouveau lien avec leur audience grâce aux avis, à proposer alors des offres dédiées qui favoriseront la réservation en direct. Nous leur fournissons ces outils pour un coût sans commune mesure avec ce que coûte les géants de la distribution", annonce Gilles Granger.
www.vinivi.com
Thomas Yung, 'Artisan Référenceur' et auteur du Blog des Experts

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
La cuisson sous vide à juste température expliquée
par Bruno Goussault
Services