×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

Choisir ses mots-clefs sur lesquels repose le référencement

Équipements et nouvelles technologies - mardi 5 juin 2012 10:18
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Avant de commencer à améliorer votre référencement, il faut définir les mots-clefs avec lesquels vous souhaitez voir apparaître votre site dans les premières occurrences.



Le choix de ces expressions est primordial et doit se faire en amont de la réalisation ou de la refonte de votre site. Cette sélection d'expressions va d'ailleurs influencer la structure et le contenu de votre site. Si vous souhaitez apparaître lorsque l'internaute recherche un "hotel + ville" alors il paraît logique que ces mots doivent être présents sur la page (Voir le paragraphe "Le corps de page" du texte "Structurer son site et ses pages").

Une des méthodes de sélection des mots-clefs à été décrite par Chris Anderson, il s'agit de la théorie de la longue traîne. Il a remarqué, en analysant les statistiques d'une libraire en linge, que 20 % du chiffre d'affaires était généré par quelques ouvrages (les best-sellers) et que le reste, des milliers de livres (vendus à un seul exemplaire pour certains), représentait 80 % du chiffre d'affaires.

En transposant ce schéma aux habitudes de recherches, il a mis en évidence que :

• 20 % du trafic est généré par quelques mots-clefs, les best-sellers, ces mots sont génériques, la concurrence est forte et le taux de clic faible.
• 80 % du trafic est généré par des milliers de mots-clefs, très spécifiques, de plusieurs mots, la concurrence est faible et le taux de clic élevé.

Quelques livres best-sellers
20 % des ventes

Quelques mots-clefs
Des milliers de livres
80 % des ventes

Des milliers de mots-clefs
20 % du trafic 80 % du trafic
Mot générique "hôtel" Mots spécifiques "réservation en ligne hôtel Paris Centre"
Concurrence forte Concurrence faible
Fort volume de recherche sur ces quelques mots-clés Faible volume de recherche sur ces milliers de mots-clés
Taux de clic faible Taux de clic fort
   
Mots de la tête de la longue traîne Mots de la queue de la longue traîne

Il convient donc d'identifier les mots-clefs de la tête de la longue traîne qui vont générer 20 % du trafic et peu de clics dans une forte concurrence. Et ceux de la queue de la longue traîne qui sont plus spécifiques et qui vont générer 80 % du trafic et beaucoup de clics dans une faible concurrence.

Comment s'y prendre ?

1. Faites la liste la plus vaste de mots-clefs possibles, en vous aidant des éléments suivants :
- la géolocalisation (ville, quartier, région, etc.) ;
- votre cible (affaires, famille, etc.) ;
- vos produits (spa, parking, etc.) ;
- demandez à vos amis, votre personnel, avec quels mots clés ils vous chercheraient ;
- des sites de vos concurrents ;
- du moteur de recherche de Google qui suggère automatiquement des termes de recherche au fur et à mesure que l'on tape.
Ces termes populaires sont reportés au bas de la page de résultats sans "Recherches associées à".

2. Identifiez dans cette liste la quinzaine de locutions importantes, principalement constituée de 2 mots.

3. Regardez dans Google Adwords le volume de recherches généré par ces mots
Un outil disponible dans le service Google Adwords
permet de connaître le volume de recherches généré par chaque occurrence. Il est ainsi possible de savoir que "hotel + ville" est recherché 10 000 fois par mois, alors que "hotel + quartier" ne l'est que 150 fois. C'est un outil important pour départager les mots-clefs et connaître ceux ayant le plus de potentiel. Sa consultation se fait dans "Google Adwords > onglet Rapports et outils > Outil de prévision de trafic". Un compte Google est nécessaire, l'ouverture d'un compte est simple et rapide. Le tout est totalement gratuit.

Votre liste d'une quinzaine de locutions est maintenant qualifiée. A priori, vous pouvez vous focaliser sur les plus demandées. Sauf si l'offre de la concurrence est vraiment très forte.

Se positionner sur "hotel + paris" sera plus difficile que sur "hotel + Bethune", la concurrence étant plus forte. Un des moyens d'estimer la concurrence est de relever le nombre de résultats par requête. "hotel paris" renvoie à une dizaine de millions de résultats, alors que "hotel bethune" n'en propose que quelques centaines de milliers.

Vous avez, pour chacune de vos locutions, l'offre et la demande (l'offre c'est les résultats, la demande c'est les mots-clefs), la faisabilité (c'est la concurrence) et l'intérêt (c'est le volume de recherches). En les mettant en corrélation, vous obtenez vos mots-clefs principaux, la tête de la longue traîne, qui va donc générer 20 % du trafic. Gardez bien les autres mots-clefs, ils constituent la queue de la longue traîne et seront utiles, ils représentent tout de même 80 % du trafic ! Cette méthode nous permet de nous focaliser sur peu de mots, une demi-douzaine, sur lesquels va reposer le travail d'optimisation.

Thomas Yung, 'Artisan Référenceur' et auteur du Blog des Experts

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
E-réputation : gérer ses avis clients en ligne
par Thomas Yung
Services