×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Tourisme : un bilan estival favorable estime Atout France

Conjoncture - vendredi 24 septembre 2021 17:24
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Dans sa note de conjoncture publiée le 24 septembre, l'agence de développement touristique note la reprise de la fréquentation dans l'Hexagone cet été, même si celle-ci n'atteint pas les niveaux de 2019.



© GettyImages


Dans sa dernière note de conjoncture de l’économie touristique publiée le 24 septembre, Atout France analyse les premiers résultats de la saison estivale, et dresse un bilan un peu plus favorable que les mois précédents. Si les niveaux de 2019 ne sont toujours pas atteints, les clientèles française et des pays proches ont “répondu présent dans les destinations de villégiature des espaces littoraux ou de montagne”. Les recettes du tourisme international pour juillet dernier sont en hausse de 21,3 % par rapport à 2020, mais en baisse de 34,2 % par rapport à 2019.

Cette reprise a davantage bénéficié aux locations saisonnières qu’à l’hôtellerie, pénalisée par une implantation plus urbaine et l’absence des clientèles internationales et d’affaires. C’est surtout le cas à Paris, qui affiche les reculs les plus importants. En région, les taux d’occupation dépassent généralement 60 %, voire 75 % pour la région Paca, alors qu’ils n’atteignent pas 40 % à Paris au mois de juillet.

Atout France souligne toutefois qu’au deuxième semestre, la situation de la France continue de figurer parmi les moins dégradées par rapport aux autres grands pays touristiques, signe d’une meilleure résistance de l’Hexagone sur le marché du tourisme, “notamment par rapport aux pays dont le tourisme international est fortement dépendant des déplacements aériens”.

Les perspectives pour la rentrée demeurent incertaines, tempère toutefois Atout France, se basant sur de faibles carnets de commande à un et trois mois dans l’aérien. Toutefois, les réservations s’effectuent de plus en plus souvent à le dernière minute, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. De plus, à fin août-début septembre 2021, les intentions de séjour vers la France dans les six prochains mois sont en forte hausse ( + 12 points) par rapport à l’année dernière à la même période.

 

#tourisme 

Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
par Virginie Barret et Jean-Philippe Barret
Services