Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 28 août 2008
RESTAURATION

UN LIEU ATYPIQUE OUVERT LE PRINTEMPS DERNIER

Le Chut : un secret de moins en moins tu

Strasbourg (67) Ce petit hôtel-restaurant de charme situé au coeur du quartier de la Petite France en bord de la rivière, présente une carte très fraîche, renouvelée presque chaque jour.


Pour l'hôtel, Mojgan Henriet a réaménagé entièrement une maison à colombages et y a installé 8 chambres toutes blanches.

Mojgan Henriet, architecte, est l'âme du Chut, petit établissement de 8 chambres, au bord de l'Ill. Elle a retapé elle-même cette ancienne maison pour en faire un lieu à la fois atypique, fleuri, sobre et design. Autre caractéristique : la fraîcheur de la carte du restaurant, renouvelée presque chaque jour.
Pour les Strasbourgeois, elle est surtout celle qui a créé le Cornichon Masqué. Ce restaurant, situé à proximité de la cathédrale de Strasbourg et dont elle s'est séparée il y a presque trois ans, détonnait déjà par son originalité. L'immeuble était en effet l'ancienne demeure de nains saltimbanques et la maison, biscornue et petite, constituait déjà un voyage à elle seule. Pour Le Chut, ouvert au printemps dernier, Mojgan Henriet a fait un choix plus sobre mais aussi original : "Je déteste quand c'est statique." Et en effet, la carte change tous les jours, au gré du marché et des produits proposés par les maraîchers. Car elle cuisine aussi, et remplace les 2 chefs qu'elle a embauchés en cas de congés. Les plats sont donc très frais et les légumes omniprésents. Parmi les desserts, les fruits se taillent la part du lion.  

Mobilier original… à emporter !
L'été, deux terrasses sont accessibles. L'une se situe dans la petite cour intérieure, dévorée par les plantes grimpantes, et l'autre, derrière, se situe sur la berge de l'Ill, dans un passage très peu fréquenté. Pour l'hôtel, Mojgan Henriet a réaménagé entièrement cette maison à colombages et y a installé 8 chambres. Elles sont toutes blanches et l'originalité serait plutôt le mobilier et l'éclairage car Mojgan Henriet adore chiner, restaurer de l'ancien et l'associer au contemporain. En gros, on peut acheter sa commode ou sa lampe… sauf si la maîtresse des lieux y est trop attachée. Idem pour le mobilier du restaurant. Côté fréquentation, celle de l'hôtel, assez confidentielle, est largement compensée par le restaurant, plutôt couru par une clientèle d'affaires à midi, et par des clients en recherche de dépaysement au coeur de la ville le soir.
Flora-Lyse Mbella zzz22v

Le Chut
4 rue du Bain aux Plantes
67000 Strasbourg
Tél. : 03 88 32 05 06
contact@hote-strasbourg.fr
hote-strasbourg.fr


En chiffres
Capacité : 20 couverts + 25 en terrasse
Ticket moyen : 35 E

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 3096 Hebdo 28 août 2008 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration