Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 28 août 2008
HÔTELS

UNE DÉMARCHE QUI PREND EN COMPTE CAPACITÉ ET MOTIVATION

Accor recourt au recrutement par simulation pour diversifier les profils

Marseille (13) Le groupe hôtelier vient d'ouvrir, dans le nouveau quartier d'affaires Euro-méditerranéen, un Suitehotel et un Ibis. La moitié des salariés de ce dernier ont été embauchés grâce à une nouvelle méthode, déjà éprouvée par l'ANPE La Joliette pour le restaurant KFC La Valentine.


Grégory Bonnet (directeur Ibis Euro-méditerranéen), les quatre réceptionnistes recrutées par simulation, Frédéric Doare, directeur des opérations Ibis et Alexandra Arce, responsable emploi Accor-Méditerranée.

C'est dans la plus grande discrétion que le groupe Accor vient d'ouvrir deux établissements dans la cité phocéenne. Il s'agit d'un Ibis de 192 chambres et d'un Suitehotel de 127 suites. Ils sont dirigés respectivement par Grégory Bonnet et Fabrice Gratereau. On notera qu'il s'agit de la première implantation d'un Suitehotel à Marseille. Autre spécificité, une partie des 45 salariés de l'Ibis ont été recrutés par la méthode de simulation ANPE : 4 réceptionnistes, une dizaine d'employés d'étage et 4 serveurs. Dédiée aux demandeurs d'emploi, cette méthode éprouvée consiste à recruter les futurs employés non sur leur expérience dans la fonction ou sur leur diplôme, mais sur leurs aptitudes et leur potentiel. Ils ont été évalués grâce à des exercices reproduisant par analogie des situations de travail. Ces exercices permettent d'observer comment le candidat aborde des situations professionnelles, surmonte les difficultés et révèle ses aptitudes (capacité à comprendre et respecter des normes et des consignes, à travailler en équipe…).

Une solution à la pénurie de candidats
Ce type de recrutement permet de diversifier les profils et de contourner la difficulté à trouver des salariés sur des secteurs en tension. Le recrutement par simulation, utilisé aussi pour KFC La Valentine, est mis en oeuvre sur la plateforme de l'ANPE de Marseille La Joliette pour 4 postes : serveur, réceptionniste, femme de chambre et employés polyvalents.
Pour les réceptionnistes Ibis, 67 des 154 personnes concernées ont répondu à l'invitation de l'ANPE et de l'Assedic Alpes-Provence, 16 ont réussi les tests, 12 ont suivi la formation de quatre mois au Greta du lycée hôtelier de Bonneveine et cinq semaines de stage dans les Ibis de Marseille et d'Aix. 4 sont déjà en poste dans le nouvel établissement. C'est le cas, par exemple, d'Hélène Artémevskikch, 27 ans. Arrivée de Russie, il y a trois ans et demi, l'ex-professeur d'anglais, ex-traductrice de turc, a commencé à travailler comme femme de chambre et serveuse dans un hôtel de Marseille. Elle explique : "Faute de diplôme hôtelier, on me refusait l'accès à d'autres emplois. Désormais, la formation du Greta m'ouvre les portes d'un groupe où la motivation et l'engagement comptent avant tout et où il est possible de faire carrière."
Dominique Fonsèque-Nathan zzz36v


En chiffres

Ibis
• 45 salariés
• 192 chambres
Restauration : Café Pasta
Bar : Rendez-Vous
Prix des chambres : 73 E en semaine

Suitehotel
• 127 suites
• 15 salariés
Restauration : La Boutique gourmande (24 h/24 et 7 j / 7)
Bar : Le Comptoir Nomade
Prix affiché : 160 E
Espace forme

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 3096 Hebdo 28 août 2008 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration