×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 31 juillet 2008
HÔTELS

Complément d'article 092p7
Pour retrouver l'interview de Stéphane Sogliuzzo en vidéo : cliquez ici

AU COEUR DU VILLAGE BALNÉAIRE DE SALY

Un nouveau départ sur le littoral sénégalais

De la défense des hôteliers au métier d'hôtelier, Stéphane Sogliuzzo a changé de 'casquette' et de pays pour revenir à ses premières amours. Il est ainsi devenu le directeur d'exploitation de l'hôtel-restaurant l'Espadon, l'un des plus anciens établissements de cette station balnéaire du sud de Dakar.


Stéphane Sogliuzzo a quitté la direction de l'office de tourisme de Marseille pour se mettre dans la peau d'un hôtelier.

Il y a à peine plus d'un an, Stéphane Sogliuzzo défendait l'image de la cité phocéenne à travers le monde, à la rencontre des prescripteurs touristiques. Il était alors encore directeur de l'office de tourisme de Marseille, et en quelque sorte le porte-drapeau des hôteliers et restaurateurs marseillais. En ce sens, Stéphane Sogliuzzo est passé de l'autre côté du miroir, en devenant directeur de l'hôtel-restaurant l'Espadon dans la station balnéaire de Saly, au Sénégal. L'établissement est l'un des plus anciens de la station, un hôtel qui a 'les pieds dans l'eau' puisque la plage borde toute la salle de restaurant et une partie des bungalows. Toutes les chambres donnent sur la mer ou le petit jardin luxuriant de cet hôtel de charme. Un hôtel dont les paillotes abritant les confortables chambres dépassent tout juste des cocotiers. Juste assez pour apercevoir la plage en bas, avec au large les nombreux bateaux de pêche au gros. Car ce sont les dorades, marlins et autres espadons (d'où le nom) qui ont fait la réputation de cet établissement.
"Du mois de juin jusqu'à octobre, c'est le grand rendez-vous des passionnés de pêche au gros qui viennent se mêler à la clientèle touristique", confirme Stéphane Sogliuzzo. La pêche n'est évidemment pas la seule activité à disposition de la clientèle de l'hôtel Espadon, où il est également possible de s'adonner au jet-ski, ski nautique, promenades à cheval et excursions pour aller à la découverte de l'arrière-pays sénégalais, notamment la réserve animalière de Bandia (à une vingtaine de kilomètres de l'hôtel). Sans oublier le golf 18 trous pour les amateurs… Des atouts qui permettent à Stéphane Sogliuzzo de miser sur l'augmentation d'une clientèle de petits groupes de loisirs ou incentives. D'autant que l'Espadon, c'est également une table réputée à Saly pour ses poissons grillés et ses spécialités sénégalaises. Les habitués ont une préférence pour le 'ponton', le bar-restaurant sur pilotis au milieu des vagues, où l'on peut déguster des grillades à midi, et profiter du coucher de soleil en dégustant un cocktail.
Francis Matéo zzz36v zzz99

espadon-hotel.com

Pour retrouver d'autres conseils et reportages sur le Sénégal : cliquez ici

Complément d'article 092p7
Pour retrouver l'interview de Stéphane Sogliuzzo en vidéo : cliquez ici

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 3092 Hebdo 31 juillet 2008 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration