Actualités

www.lhotellerie.fr
 
du 13 mars 2008
RESTAURATION

EN BREF

Jean-André Charial ouvre 2 restaurants à Montélimar
Jean-André Charial, le chef étoilé de l'Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence (13), a ouvert les portes de son nouveau restaurant gastronomique, le Balthazar, à Montélimar (26), le 4 mars. Doté de 40 couverts, il est voisin d'une brasserie de 120 couverts, baptisée Jéroboam. Les 2 établissements, dirigés par Grégory Vallier, emploieront 24 personnes. Investissement total : 1,2 ME. Avec cette nouvelle adresse, Jean-André Charial est à la tête d'un petit groupe qui compte déjà 2 hôtels-restaurants (l'Oustau de Baumanière, La Cabro d'Or), une brasserie (Nord Pinus à Arles), un 'bistro gastronomique' (La Place à Maussane) et la nouvelle adresse de Montélimar, avant l'ouverture d'un nouvel établissement à Courchevel (73) à l'hiver prochain. zzz22v

Piège au bistrot, Inaki au gastro
Jean-François Piège
, chef des Ambassadeurs au Crillon, et Inaki Aizpitarte, chef et patron du Châteaubriand, également dans la capitale, échangent leur 'poste' pour un service. Le premier a réalisé un menu bistrot dans la cuisine du Châteaubriand, le 12 mars, tandis que le second se mettra au gastro le 18 mars dans les cuisines du Crillon. Un échange pas fréquent, mais sûrement enrichissant pour chacun.
zzz22v

Des restaurants flottants à Lyon
L'Île Flottante : un beau nom pour un restaurant. Cela pourrait être le cas d'ici à trois ans à Lyon où, sur le site de la Confluence entre le Rhône et la Saône, est en train de voir le jour un nouveau quartier du centre-ville. Pour la 2e phase du chantier, les architectes ont dévoilé leurs projets : 4 à 6 constructions flottantes de 40 m de long destinées à accueillir commerces, galeries d'art et restaurants sur les eaux de la Saône. D'après le maire de Lyon, 2 à 3 de ces îles flottantes seraient déjà pratiquement vendues. Après le projet d'hôtel de luxe sur pilotis au milieu du Rhône, présenté au printemps dernier, les eaux lyonnaises suscitent bien des convoitises…
zzz22v

Carte blanche aux chefs à La Réserve de Nice
Pour fêter les 130 ans de La Réserve, Jouni Törmänen, qui a retrouvé son étoile après son déménagement, a décidé de donner carte blanche en 2008 à plusieurs cuisiniers pour des dîners à 4 mains (200 E). Sont d'ores et déjà annoncés Fabrice Basiolo, fin avril, David Zuddas, le 6 mai, et Éric Guérin.
zzz22v

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum - Info

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie Restauration n° 3072 Hebdo 13 Mars 2008 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration