Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 13 mars 2008
RESTAURATION

AVEC UNE QUARANTAINE D'OUVERTURES

2008 : ANNÉE CHARNIÈRE POUR GROUPE FLO

Paris C'est un développement à un rythme soutenu qu'a connu Groupe Flo en 2007. 2008 prend le même chemin et devrait connaître une croissance supérieure à 15 %. Certaines enseignes testeront leurs nouvelles formules, tandis que d'autres accélèreront le pas.


"6 à 7 millions d'euros ont été investis dans la formation de nos collaborateurs en 2007", déclare Dominique Giraudier, président du directoire de Groupe Flo.

Dix-neuf millions d'euros, c'est le montant du bénéfice dégagé par Groupe Flo en 2007. Un résultat net égal à celui de 2006 en raison de l'alourdissement de l'imposition, explique Dominique Giraudier, président du directoire. Le chiffre d'affaires 2007 s'élève à 380 millions d'euros, soit 9 % de mieux qu'en 2006. À périmètre comparable, c'est une hausse de seulement 1,7 % (+ 5,6 % l'année précédente). Les grèves du mois de novembre auraient fortement perturbé l'activité du 4e trimestre. Une perte évaluée à 2 points de croissance. Le volume d'activité des marques - franchises incluses - s'élève malgré tout à 433,40 millions d'euros sur l'année.
Avec 19 ouvertures en propre et 9 en franchise, sans oublier le rachat de la marque Maître Kanter, 2007 a été l'année de la "construction d'une plateforme multimarque leader". 2008 s'annonce comme une "année charnière" qui devrait connaître une croissance supérieure à 15 %, malgré les 8 millions d'euros d'allégements de charges supprimés ("un coup dur"). Dominique Giraudier mise sur une quarantaine d'ouvertures. Fin mars, 16 auront déjà été réalisées. Il parie également sur une "forte accélération de la franchise" qui devrait se traduire par 15 à 20 restaurants supplémentaires. En s'appuyant - dans la mesure du possible - sur les salariés qui souhaitent franchir le pas. En revanche, tous les restaurants au-dessus de 300 couverts seront réalisés en propre, tout comme ceux dans les zones suivantes : Île-de-France, Paca, axe Lyon-Grenoble, axe Lille-Strasbourg, Bordeaux, Toulouse et Nantes.

Révision des formules
2008 va commencer avec la "révision" des cartes. "On revoit toutes nos formules en incluant des produits haut de gamme, qui connaissent un beau succès, mais aussi en privilégiant leur accessibilité", explique encore le président du directoire. Les marques sont en voie de repositionnement, et il faut inciter les clients à découvrir les nouvelles offres et les fidéliser. Ainsi, pour les Tavernes de Maître Kanter, Dominique Giraudier estime qu'il faut repenser l'offre dans le dialogue avec les franchisés. Il souhaite une ouverture plus large des cartes, mais elle ne sera pas imposée. Une association des anciens franchisés vient de voir le jour. Sur la cinquantaine de Tavernes, une trentaine devrait continuer sous l'enseigne qui, toujours selon le groupe, dispose d'un potentiel de 100 à 150 unités.
En 2008, 6 à 7 Tavernes de Maître Kanter sont prévues d'ici à la fin de l'année. Le 15 avril, le prototype de la nouvelle version, avec un bar à huîtres, devrait ouvrir ses portes à La Garenne-Colombes dans les Hauts-de-Seine, en région parisienne.
Pour Bistro Romain, le repositionnement de l'enseigne arrive à son terme avec le lancement du nouveau concept, à Paris, aux Gobelins : "Un esprit trattoria, décor cosy et moderne d'aujourd'hui, un petit espace boutique." Dans l'année, 2 autres restaurants sur ce modèle seront ouverts, et 2 ou 3 unités parisiennes subiront un relooking.
En 2007, 20 Hippopotamus, dont 7 en franchise, ont rejoint les rangs de la plus célèbre
enseigne du groupe. En 2008, il est question d'une accélération du développement aussi bien en propre qu'en franchise. Côté nouveauté, avec l'accord conclu fin 2007 avec le groupe Elior, une quinzaine de Boeuf Jardinier sur autoroutes seront transformés en Hippopotamus. Et pour répondre à l'exigence des automobilistes pressés, un Hippo Express (moins de 45 min) entre en scène. Le premier sera testé à Angers (49).
De son côté, Tablapizza devrait passer de 9 à 20 unités dans l'année. "Le segment de la pizza fonctionne très bien, et nous avons beaucoup de demandes de franchise", confie Dominique Giraudier.
Dans le secteur des concessions, l'actualité, ce sont les travaux de rénovation du Cnit à La Défense (92). 2 restaurants ont été fermés, 6 nouvelles unités sont attendues pour le deuxième semestre 2008. Une zone de test sur laquelle une offre de restauration complémentaire sera proposée. En France, 1 repas sur 7 est pris hors foyer contre 1 sur 2 aux États-Unis. Une comparaison qui donne le sourire à Dominique Giraudier. L'avenir est prometteur sur un marché porteur. Il n'est pas le seul à le penser. Il faut seulement faire sa place au soleil.
Nadine Lemoine zzz22v

Groupe Flo 2007

 

CA 2007

Nombre de restaurants à fin 2007

Investissements 2007

Hippopotamus

176,80 ME

108 (dont 31 en franchise)

 34,80 ME

Brasseries 89,40 ME 28 (6 en franchise) 22,40 ME
Bistro Romain 73,10 ME 39 (2 en franchise) 3,40 ME
Concessions 29,10 ME 16 0,60 ME
Tablapizza 11,60 ME 9 (1 en franchise) 14,80 ME

 

Conséquences de l'interdiction de fumer

"On a noté un changement des comportements avec une chute de consommation des desserts, confirme Dominique Giraudier. Le nombre de cafés vendus est aussi en baisse, y compris sur le 2e café." Autre phénomène : la consommation de nuit des brasseries enregistre un léger retrait. "Les fumeurs étaient de très bons consommateurs", reconnaît le président du directoire, qui se réjouit du fait que les petites terrasses créées pour les accros de
la nicotine serviront toute l'année, vu leur fréquentation par tous les temps.

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 3072 Hebdo 13 mars 2008 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration