×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 6 mars 2008
VENTES DE FONDS DE COMMERCE

Le marché des ventes de fonds

Avec plus de 18 000 créations d'entreprises de CHR en 2007, et une progression de 13 % par rapport à 2006*, le dynamisme est encore au rendez-vous du côté des entrepreneurs. Ce contexte est favorable à la cession de fonds de commerce de CHR. Sur le segment des hôtels-bureaux, c'est-à-dire des hôtels sans restauration (sauf petit-déjeuner), la tendance des prix se maintient dans une fourchette haute aussi bien dans le rapport prix/CA que prix/EBE retraité.
Zoom avec le commentaire ce mois-ci de Jean-Louis Bouldoires, directeur d'agence du réseau Michel Simond Chambéry & Annecy.

*Source : IR Insee du 15 février 2008 n°51

Le commentaire de :
JEAN-LOUIS BOULDOIRES,
Cabinet Michel Simond Chambéry & Annecy
"Le marché de l'hôtel-bureau sur la Savoie suscite une forte demande malgré des prix devenus irrationnels. La majorité des offres est proposée murs et fonds avec un foncier toujours orienté à la hausse dans les zones touristiques. En moyenne, les cessions se concrétisent sur une base de 2 fois le chiffre d'affaires HT et 5 fois l'EBE retraité. Cette tendance contraint inévitablement le repreneur à disposer d'un apport personnel conséquent afin d'assurer une pérennité au projet."

Complément d'article 3071pcc01

Qu’est-ce que l’EBE retraité ?

L’EBE retraité = Excédent Brut d’Exploitation auquel on ajoute et retranche des éléments mentionnés au bilan, pour aboutir à la vision la plus objective possible de la capacité d’une affaire à générer des bénéfices et à rembourser un crédit bancaire. De manière générale, les éléments ajoutés à l’EBE sont les économies réalisables au départ de l’exploitant et les éléments retranchés sont les gains exceptionnels sur lequel le repreneur ne pourra pas compter.
Exemples d’éléments ajoutés à l’EBE : dotations aux amortissements et provisions, salaires et charges des dirigeants, grosses dépenses qui ne sont pas vitales à l’exploitation et qui sont susceptibles de disparaître au départ de l’exploitant telles que des dépenses de restaurants ou de réceptions, frais d’un procès aux prud’hommes, salaires de confort, locations de voitures…
Exemples d’éléments retranchés de l’EBE : recettes exceptionnelles telles que reprise sur amortissements, subventions particulières…
Notez que l’estimation de l’EBE retraité peut légèrement varier d’une agence de vente de fonds CHR à une autre, car chaque agence a sa propre méthode interne pour la calculer.
Cependant, le but du calcul de l’EBE retraité est le même pour toutes les agences : apprécier objectivement la capacité d’une affaire à générer des bénéfices. Le réseau Michel Simond définit par exemple, l’EBE retraité comme “la masse bénéficiaire sur laquelle l’acquéreur devra rembourser ses crédits, payer ses impôts personnels et assurer son train de vie.”
De manière générale, n’hésitez pas à demander à votre agence quels sont les éléments retenus pour l’estimation de votre EBE retraité.
TB FC0607 INCE21

Pour retrouver les articles déjà publiées sur l'immobiliser et la cession de fonds de commerce : cliquez ici

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 3071 Hebdo 6 mars 2008 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration