×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 7 décembre 2006
HORIZONS LOINTAINS

À Dubaï, tout est le "plus… du monde" : la tour la plus haute du monde, bientôt l'aéroport le plus grand du monde, sans parler du futur parc d'attractions le plus grand du monde (8 fois Disney World), les centres commerciaux de 2 000 boutiques… Et aussi le Burj Al Arab (Groupe Jumeirah), l'hôtel le plus luxueux du monde, avec ses 5 étoiles.
Lydie Anastassion

AU BURJ AL ARAB À DUBAÏ (ÉMIRATS ARABES UNIS)

Le palace le "plus" surprenant du monde

Le plus haut du monde. Avec ses 321 mètres de haut, le Burj Al Arab (la tour des Arabes) est l'hôtel le plus haut du monde, construit sur une île artificielle située à 280 mètres de la plage, sur le golfe Persique. Le mur extérieur face à la plage est en tissus, comme une voile géante faite de fibre de verre tissé Tefflon. Une première au monde.

7 ou 5 étoiles ? Malgré la légende, le Burj Al Arab n'est pas classé 7 étoiles (cette catégorie n'existe pas), mais 5 étoiles. Les services : 8 restaurants, un spa et health club, piscine, une flotte de 16 Rolls-royce, 2 hélicoptères assurent la liaison entre l'aéroport international de Dubaï et l'hôtel, l'héliport étant située au 28e étage.

Un des plus chers du monde. Pas de chambre, mais 202 suites double en duplex sur des surfaces de 196 m2 à 780 m2. Les tarifs pour une nuit oscillent de 1 000 dollars à 6 000 dollars la nuit. Pour un taux de remplissage flirtant avec les 90 %.

La cascade. Située entre les escalators, la cascade combine de l'eau atomisée avec des fibres optiques afin de produire un effet de kaléidoscope. L'eau jaillit sous forme d'arches dans un effet d'ensemble chorégraphié.

Un atrium haut de 180 mètres. C'est… le plus haut du monde, flanqué de ses colonnes dorées. À propos, 8 000 m2 de feuilles d'or de 22 carats ont été utilisés pour toute la décoration intérieure de l'hôtel. 13 000 m2 de marbre ont été utilisés dans les parties communes de l'hôtel, et 10 000 m2 dans les suites.

Des alvéoles à l'étage. Les couloirs menant aux chambres donnent sur l'atrium. Chaque chambre dispose d'un pallier, comme une alvéole. Les suites royales ont été installées à partir du 25e étage. Chacune dispose d'un ascenseur privé, d'un cinéma privé, de 27 téléphones, d'un lit tournant ainsi que des dressings beaucoup plus grands que ceux des autres suites…

Le restaurant panoramique. Suspendu à 200 mètres du sol, le restaurant Al Muntaha offre l'une des vues les plus impressionnantes de la ville et sur le chantier de construction de Palm Island. D'un côté le Skyview Bar et de l'autre le restaurant de 140 places assises. En tout, 8 restaurants fonctionnent dans l'hôtel, dont un situé 'sous l'eau', en fait cerné d'aquariums, et auquel on accède par un faux sous-marin. zzz36v zzz99

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 3006 Magazine 7 décembre 2006 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration