Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 4 mai 2006
MICHELIN 2006

Avec la consécration d'Olivier Roellinger à 3 étoiles, six 2 étoiles et cinquante nouveaux 1 étoile, le millésime 2006 a été bien accueilli : pas de polémique, des ventes en hausse et un vif intérêt des médias.
Nadine Lemoine

Jean-Luc Naret, directeur des guides "Michelin"

Millésime 2006 : "une très belle année"


Jean-Luc Naret, directeur des guides Michelin : "Le guide 2006 a été très bien accueilli. C'est un vrai succès !

Premier constat : le nombre d'articles consacrés à la sortie du guide Michelin est en forte hausse cette année par rapport à l'année dernière. Les chefs promus ne peuvent que s'en réjouir !
Deuxième constat et bonne nouvelle pour les 8 900 établissements sélectionnés : les ventes du guide 2006 sont en hausse de 15 % par rapport à celles de 2005, trois mois après son lancement. "Le guide 2006 a été très bien accueilli. C'est un vrai succès !, assure Jean-Luc Naret, directeur des guides Michelin. Nous avons une sélection intéressante, avec tous ces jeunes chefs, qui a bien été mise en avant. La presse a suivi. Le lancement du guide New York quelques mois plus tôt a sûrement aussi contribué à notre succès d'aujourd'hui."
Les 3 étoiles d'Olivier Roellinger ont été saluées de toutes parts. Les six 2 macarons (avec le retour d'Alain Senderens dans le guide rouge avec un nouveau concept), et les cinquante nouveaux 1 étoile font la part belle à une jeune génération de chefs aux profils très variés. "C'est formidable de voir ces jeunes chefs dont certains seront les 3 étoiles de demain. Des jeunes attachés aux produits de leur terroir, attentifs à la saisonnalité, et dont la cuisine est intéressante. Et ils rencontrent le succès sans gros investissements ! Mais qu'ils ne courent pas après les étoiles ! Je leur dis : faites la cuisine pour vos clients, pas pour les inspecteurs !" Une promotion donc bien accueillie. Sans déclarations fracassantes ou articles discutant pied à pied les choix de Michelin. "Tous les chefs qui ont eu des étoiles les ont bien accueillies. Il y a bien eu la rétrogradation de La Tour d'Argent dont la presse a parlé. Un seul article a dit que c'était injustifié", précise Jean-Luc Naret.
Après la catégorie 'Espoirs' en 2005, la nouveauté 2006, c'est l'introduction des maisons d'hôte (336) : "Nous n'avons eu que des réactions positives, tant de la part des lecteurs que des professionnels. D'ailleurs, les maisons d'hôte sont situées dans des endroits où l'offre hôtelière est réduite. Il n'y a pas de concurrence", insiste Jean-Luc Naret. Alors ? Endormi ? Poussiéreux le guide Michelin ? La vieille dame de 106 ans multiplie les nouveautés, sans grands bouleversements certes, mais sûrement. "Nous avons des projets, de nouvelles publications sur lesquelles nous travaillons. Je peux vous annoncer que le guide France va faire des petits. Cela va commencer en mars 2007 avec le guide Michelin Paris qui se présentera sur le modèle de celui de New York", confie Jean-Luc Naret. Le guide Paris (près de 470 restaurants et 500 hôtels dans l'édition 2006) sera donc relooké avec photos et textes de présentation plus longs. Les étoilés auront peut-être droit à une visibilité encore plus grande. Y retrouvera-t-on l'intégralité des établissements parisiens cités dans le guide France ? Pas de réponse aujourd'hui. Quant aux Français expatriés, sachez qu'après New York et San Francisco qui paraîtront en octobre 2006, ce sera au tour des autres grandes villes américaines de recevoir la visite des inspecteurs du guide. L'Asie suivra. Un guide par pays ou un guide regroupant les grandes capitales, sur le modèle de Main Cities of Europe ? Le choix est à l'étude. En France comme sur ces dernières destinations, les inspecteurs partent en quête des bonnes adresses. Vous pouvez glisser vous-même` un mot à Michelin, avenue de Breteuil, pour vous faire connaître. "Que les professionnels n'hésitent à se manifester. Chaque demande d'inscription est scrupuleusement étudiée", confirme Jean-Luc Naret.
Rendez-vous fin février 2007 pour découvrir la prochaine promotion des nouveaux étoilés. Jean-Luc Naret, Jean-François Mesplède, directeur du guide France, et tous les inspecteurs y travaillent d'arrache-pied. n zzz22i

MICHELIN 2006 EN CHIFFRES

Nombre d'établissements sélectionnés : près de 8 900, dont plus de 5 170 restaurants.
Nombre de restaurants 3 étoiles : 26
Nombre de restaurants 2 étoiles : 70
Nombre de restaurants 1 étoile : 425
Nombre de Bib Gourmand : 481
Nombre de Bib Hôtel : 276

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2975 Magazine 4 mai 2006 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration