×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 2 mars 2006
RÉNOVATION

Les avis défavorables à la poursuite de l'exploitation d'hôtels se sont multipliés ces derniers temps et le phénomène ne fait que s'amplifier. Le Cefiss, régulièrement consulté par des hôteliers contraints de remplacer ou de modifier le Système de Sécurité Incendie, fait le point sur ces installations.
Par Fabrice Barthélémy du Cefiss*

Travaux de mise en conformité

Installation d'un Système de Sécurité Incendie

Voici ce qu'il faut savoir avant de s'engager dans des travaux d'installation, de remplacement ou d'extension du Système de Sécurité Incendie (SSI).

Le point sur l'installation d'une alarme incendie ou d'un SSI de catégorie A
Le Système de Sécurité Incendie de catégorie A (SSI Cat. A), équipé d'une alarme incendie de type 1 sans temporisation, est obligatoire dans plus de 95 % des hôtels. Cet équipement permet de détecter automatiquement les fumées ou gaz de combustion afin de déclencher l'alarme incendie générale.
L'installation ne peut pas être entreprise directement par un installateur qui vient vous proposer une solution technique. Vous devez obtenir préalablement une autorisation de travaux en application de l'article R.123-23 du Code de la construction et de l'habitation.

LES PIÈGES À ÉVITER
De nombreux électriciens ou 'installateurs' se sont positionnés sur le marché sans avoir reçu de formation. Certains proposent d'installer les SSI sans se soucier du respect de la procédure obligatoire et de la coordination du système.
Le résultat est bien souvent catastrophique puisqu'il convient de refaire certaines installations ou d'étendre la détection à des zones qui avaient été oubliées. Défaire pour refaire n'a jamais été très professionnel.
La responsabilité de l'installateur peut même être recherchée, notamment pour défaut de conseil.

Sur 5 hôtels visités en 2 jours, 3 des installations neuves venaient juste d'être livrées et elles n'étaient pas réglementaires ! Les principales causes sont l'absence de dossier d'identité obligatoire du SSI, l'absence de coordinateur SSI, des installateurs non qualifiés, une mauvaise implantation des détecteurs, une mauvaise audibilité de la sirène en tout point de l'hôtel et des équipements qui ne correspondent pas aux exigences réglementaires.
Les contentieux sont actuellement en train de se multiplier. Le Cefiss relève les mêmes problèmes récurrents. L'installation d'un SSI est un investissement lourd qui peut dépasser rapidement plus de 50 000 E. L'hôtelier est en droit d'exiger une prestation conforme. Rappelons quelques règles qu'ignorent au demeurant les installateurs et la plupart des électriciens. Ces derniers ne peuvent pas installer un SSI tant que l'hôtelier n'a pas obtenu une autorisation de travaux. Cette dernière s'obtient après avoir déposé une demande d'autorisation de travaux dont le dossier doit comprendre différentes pièces obligatoires. Cette autorisation de travaux présente par ailleurs l'intérêt de faire contrôler la conformité de l'installation avant même que celle-ci ne soit réalisée. C'est la garantie d'un investissement réussi.

Principe de fonctionnement d'un SSI
Le SSI permet de traiter les informations recueillies par les détecteurs incendie et les déclencheurs manuels afin de commander les dispositifs actionnés de sécurité qui permettront de mettre en sécurité l'établissement. Le SSI a pour principale fonction de favoriser l'évacuation du public, de limiter l'extension de l'incendie à l'ensemble de l'établissement et de faciliter l'intervention des secours.
Derrière une apparente simplicité, le SSI est en fait un équipement de sécurité bien complexe qui obéit à de nombreuses contraintes réglementaires. En effet, se posent aujourd'hui les problèmes d'associativité des équipements de mise en sécurité asservis à la détection incendie, tels que les déclenchements de l'alarme, des ventilateurs de désenfumage des couloirs, du compartimentage de zones, la mise à l'arrêt d'équipements techniques (climatisation par exemple), etc. Par ailleurs, les particularités des bâtiments imposent de multiplier quelques fois le nombre de détecteurs pour s'adapter aux contraintes structurelles des bâtiments. Enfin, compte tenu de la présence de différentes entreprises chargées d'installer des équipements spécifiques, il est nécessaire de veiller au respect des contraintes techniques et réglementaires des installations techniques qui sont asservies à la détection incendie.

Comment installer un SSI de catégorie A ?
L'hôtelier qui doit installer un SSI de catégorie A doit respecter la procédure chronologique suivante :
1. Désigner un coordonnateur SSI
Cette mission obligatoire permettra de définir les zones de détection, d'alarme, de désenfumage et de mise en sécurité de l'hôtel. Le coordonnateur SSI pourrait être comparé à 'l'architecte' de votre installation de sécurité. Le coordonnateur SSI va réaliser les plans d'implantation des détecteurs et des équipements de sécurité (DAS) et constituer le dossier d'identité du SSI (obligatoire). De plus, il veillera au respect des cahiers des charges et à la compatibilité des équipements installés par différentes entreprises. Enfin, il procédera à la réception de l'installation en présence de l'installateur.

2. Consultation des entreprises susceptibles d'installer un SSI
Le coordonnateur SSI doit vous aider à choisir l'installateur compétent. C'est l'hôtelier qui choisit ensuite la solution la mieux adaptée. Des équipements hypersophistiqués et encombrants ne sont pas forcément les plus fiables et les plus adaptés à l'exploitation hôtelière.

3. Désigner un bureau d'études sécurité
Le bureau d'études sécurité rédigera la notice de sécurité et les plans aux normes selon les dispositions de l'article R.123-24 du Code de la construction et de l'habitation et de l'article GE 2 de l'arrêté du 25 juin 1980. Le bureau d'études montera le dossier de demande d'autorisation de travaux, comparable à un dossier de permis de construire.

4. Transmission du dossier de demande d'autorisation de travaux
Le dossier est déposé à la mairie ou à la préfecture de police pour Paris. Il est instruit par la commission de sécurité qui donnera son avis. Enfin, le maire ou le préfet notifie l'autorisation de réaliser les travaux.

5. Commencement des travaux
Dès notification de l'autorisation, l'installateur réalise ses travaux sous le contrôle du coordonnateur SSI.

6. Réception des travaux par le coordonnateur SSI et par l'installateur
L'installation est vérifiée et testée dans sa globalité : essai de désenfumage, de détection, d'alarmes, d'isolement, etc.

7. Vérification du SSI par un organisme de contrôle agréé
La vérification technique par un organisme de contrôle agréé est obligatoire à la fin des travaux et tous les 3 ans ensuite. La vérification est


n Serenium de Legrand : la formule idéale pour les hôteliers
Le fabricant Legrand a conçu une offre adaptée pour les hôteliers. La formule Serenium est globale et répond parfaitement aux besoins des hôteliers.
• Solution globale
• Installation du SSI par une entreprise spécialisée et qualifiée du réseau Ivetec
• Contrôle par le fabricant Legrand de l'installation SSI
• Fourniture des documents techniques
• Garantie de 5 ans
• Meilleur rapport qualité-prix
• Assistance commerciale
• Assistance technique
• Marque française dont la qualité est reconnue
• Simplicité d'exploitation
• Fiabilité du produit
• Évolutivité des équipements
• Information des utilisateurs
• Abonnement au registre de sécurité électronique offert pendant 1 an


8. Communication du rapport de vérification à la commission de sécurité
Le dossier d'identité du SSI et le rapport de vérification technique réalisé par un organisme de contrôle agréé doivent être transmis à la commission de sécurité compétente. Votre coordonnateur SSI se charge généralement de cette action.

9. Souscription d'un contrat annuel de maintenance
Un contrat annuel de maintenance doit être souscrit auprès d'un installateur compétent. Cependant, nous mettons en garde les hôteliers sur des situations abusives. Certains contrats de maintenance prévoient le remplacement injustifié des détecteurs automatiques d'incendie. Le coût des contrats de maintenance proposés par de nombreux installateurs ou fabricants est aussi excessif.

10. Visite de la commission de sécurité
Elle pourra tester tout ou partie de l'installation au cours de la visite. La commission de sécurité émettra désormais, dans la plupart des cas, un avis défavorable si le SSI ne fonctionne pas correctement. n zzz66s

* Fabrice Barthélémy, fondateur du Cefiss, expert judiciaire bâtiment, Sécurité Incendie Explosion auprès de la cour d'appel de Bordeaux.

LE CAS DE L'HÔTEL HOLIDAY INN PARIS MONTMARTRE

L'établissement a été équipé d'un système de sécurité incendie performant et d'un éclairage de sécurité à double fonction.

La réglementation actuelle est obligatoire dans les circulations et dans les locaux à risques.
Néanmoins, elle peut être étendue aux chambres des hôtels soit en compensation à d'autres mesures qui ne pourraient être satisfaites par ailleurs (en cas de stabilité insuffisante du bâtiment, par exemple), soit en application de certains standards. C'est le cas par exemple d'InterContinental Hotels Group.
Madame Mathieu, la propriétaire de l'hôtel Holiday Inn de Paris Montmartre, est soucieuse de la qualité des prestations offertes à sa clientèle. "Notre hôtel s'est encore modernisé. Nous avons rénové toutes les chambres et avons installé un SSI performant et un éclairage de sécurité à double fonction. Chez Holiday Inn, la sécurité est l'une de nos priorités. Nous avons ainsi, au même titre que les autres établissements de la chaîne, étendu la détection incendie à l'ensemble des chambres. Nous avons exigé un travail soigné, et retenu la proposition d'un installateur du réseau Ivetec qui consistait à installer des équipements Legrand pour lesquels nous avons bénéficié d'une garantie de 5 ans. M. Labardin, installateur spécialisé du réseau Ivetec qualifié chez le fabricant Legrand, nous a rendu une installation conforme au cahier des charges établi par le coordonnateur SSI du Cefiss. Fabrice Barthélémy, expert sécurité incendie et coordonnateur SSI, nous a assistés durant tout le projet et a soumis le dossier de demande d'autorisation de travaux à la préfecture de police de Paris, conformément aux obligations réglementaires. Nous avons par ailleurs remplacé l'éclairage de sécurité actuel par un éclairage de sécurité à double fonction." Sandrine Le Sergent, directrice de l'établissement, explique de son côté les raisons de son choix entre un SSI adressable et conventionnel : "Nous avons choisi un équipement de contrôle et de signalisation adressable qui facilite l'exploitation et permet au personnel de surveillance de localiser précisément le détecteur qui se déclenche. En cas d'incendie, notre objectif consiste à pouvoir intervenir immédiatement sans perte de temps dans le local concerné, et utiliser 1 ou 2 extincteurs. Le système conventionnel ne permet pas de localiser aussi précisément le local concerné par un feu. Le système adressable est plus onéreux, mais l'investissement en sécurité est une priorité, même si nous avons cherché bien évidemment à le rationaliser. Nous avons donc suivi les conseils objectifs du Cefiss qui nous a bâti une proposition réglementaire tant vis-à-vis du règlement de sécurité français que des standards internationaux d'InterContinental Hotels Group, plus contraignants."

LA DÉTECTION INCENDIE EST-ELLE OBLIGATOIRE DANS LES CHAMBRES ?


InterContinental Hotels Group exige l'extension de la détection incendie à l'ensemble des chambres de ses hôtels. Ici, une chambre Express by Holiday Inn.

Aujourd'hui la détection n'est toujours pas obligatoire dans les chambres.
Elle n'est pas systématique puisque, selon les configurations bâtimentaires, la commission de sécurité est en droit de demander de détecter tout ou partie des chambres.

Au-delà de l'aspect réglementaire, il y a la vision stratégique de la sécurité.
Existe-t-il un intérêt de détecter les chambres ? La démarche exemplaire d'InterContinental Hotels Group, qui fait de la sécurité une des composantes de la qualité, est un bon exemple. Le groupe hôtelier exige l'extension de la détection incendie à l'ensemble des chambres des hôtels du groupe.

Ainsi, les chambres des hôtels Holiday Inn, Express by Holiday Inn, Crowne Plaza, InterContinental, etc., sont systématiquement équipées de détecteurs incendie. Ce choix est judicieux car statistiquement, la plupart des incendies se déclarent dans les chambres ou dans les locaux à risques. Il est donc stratégique de détecter le plus précocement possible un départ de feu avant qu'il dégénère en incendie meurtrier. Seule une détection précoce peut permettre au personnel de l'hôtel d'intervenir avec des extincteurs appropriés.


Si vous souhaitez installer ou faire vérifier votre SSI
Info travaux rénovation
Tél. : 0820 900 112 (0,12 E/mn)
Avantage Ivetec
Contrat de maintenance offert la 1re année sur les solutions Serenium adressables pour toute installation commandée avant le 1er juin 2006 et installée avant le 30 décembre 2006.

Adresses

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2966 Magazine 2 mars 2006 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration