×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 5 octobre 2006
RESTAURATION

SUR LE THÈME DE LA CUISINE DU SOLEIL

LES PREMIÈRES ÉTOILES DE MOUGINS

Mougins (06) Le premier Festival international de la gastronomie, qui vient de dérouler à Mougins, a rendu un fervent hommage à Roger Vergé. Il fut aussi le théâtre de très nombreuses démonstrations et de concours auxquels ont assisté le public et les professionnels. Il a fallu attendre le dîner de gala accueilli par Alain Llorca au Moulin de Mougins pour connaître le nom des vainqueurs des Étoiles de Mougins.


Le vainqueur, Jérôme Badonnel (Les Bas Rupts à Gérardmer) entre Serge Gouloumès (Le Mas Candille à Mougins), Laurence Salomon (Nature & Saveur à Annecy) et Paul Bocuse, qui lui a remis le 1er Trophée des Espoirs de Mougins.


De gauche à droite : Jean-Michel Poupart, directeur du festival, Christophe Ulivieri, directeur du cabinet du maire de Mougins, Hermance Carro (Le Relais d'Oléa à Seillans), Florent Champanay, prix du Meilleur sommelier (L'Oasis à Mandelieu), Grégory Billon, prix du Meilleur cocktail (Le Palais Stéphanie au Gray d'Albion à Cannes) et Flora Mikula (Les Saveurs de Flora à Paris).

Les organisateurs des Espoirs de Mougins, concours gastronomique destiné aux cuisiniers, n'ont pas eu à chercher le thème bien longtemps. Il s'est imposé de lui-même, dans le cadre de cet hommage à Roger Vergé : la cuisine du soleil avec, obligatoirement, des fleurs de courgettes.
Alain Llorca (Moulin de Mougins), Serge Gouloumès (Le Mas Candille à Mougins), Stéphane Raimbault (L'Oasis à La Napoule), Laurence Salomon (Nature & Saveur à Annecy), Alain Pégouret (Laurent à Paris), Xavier Dupuy (maison La Cornue) et Richard Galy (maire de Mougins) formaient le jury. C'est finalement la Fleur de courgette farcie aux notes nouvelles de poivrons et langoustines vinaigrette au muscat sésame, réalisée par Jérôme Badonnel, chef de partie aux viandes, aux Bas-Rupts à Gérardmer, qui a conquis les jurés. Le jeune homme de 25 ans a reçu son prix des mains de Paul Bocuse, devant une assemblée rassemblant les plus grands noms de la cuisine, de Roger Vergé, en passant par Michel Guérard, Pierre Troisgros et Gaston Lenôtre, Alain Ducasse, Jean-Paul Lacombe ou encore Jacques Maximin. "Quand j'ai entendu mon nom, j'ai été très ému. Mais quand Paul Bocuse m'a remis le plateau d'argent, c'était encore plus fort. Cela restera un souvenir inoubliable", dit Jérôme Badonnel. Michel Philippe, propriétaire des Bas Rupts ("j'ai concouru avec Robuchon en 1970 et j'ai toujours soutenu les jeunes qui veulent faire des concours"), est enchanté de la prestation de son chef de partie. Avec François Lachaux, MOF, ils ont entraîné Jérôme pendant la dizaine de jours avant le concours. C'est la joie aux Bas Rupts ! L'année prochaine, Jérôme Badonnel compte tenter le Taittinger. En 2e position, Sébastien Vanhove (L'Hostellerie de Levernois à Beaune) qui devance Nicolas Davouze (Château de la Chèvre d'Or à Èze).
Autres concours : Pierre Troisgros pour La cuisine chez les Troisgros, chez Flammarion, et Jacques Chibois pour La Provence comme on l'aime, chez Aubanel, ont remporté le prix du Meilleur livre ; prix professionnel pour le premier et prix public pour le second. La verrerie de Biot a remporté le prix de la Plus belle table. Le meilleur cocktail fut réalisé par Grégory Billon, du Palais Stéphanie au Gray d'Albion à Cannes. Le prix du Meilleur sommelier est revenu à Florent Champanay de L'Oasis à La Napoule. Devant le succès du festival, reste à savoir si les organisateurs donnent rendez-vous aux chefs en 2007 ou 2008 pour s'inscrire dans un rythme biennal.
Nadine Lemoine
zzz22v

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2997 Hebdo 5 octobre 2006 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration