×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 28 septembre 2006
VOUS

DANS USA TODAY
Une blacklist pour les clients insupportables ?
Ben Buckley se souvient d'une nuit, alors qu'il travaillait à la réception d'un hôtel, lorsqu'une cliente en colère lui intima l'ordre d'aller en cuisine chercher des restes de viande pour son chien. Elle était furieuse car son mari avait laissé le serveur emporter son assiette dans laquelle elle avait conservé de quoi le nourrir. Elle hurla et tapa du poing lorsqu'il refusa de lui obéir. Il fut obligé de la menacer d'appeler la police pour qu'elle arrête son tapage. […] Le personnel des hôtels est confronté tous les jours à des clients irascibles, dont les comportements sont inacceptables. Des clients crient pour une réservation oubliée ou un surclassement qu'on ne peut leur accorder. Ils demandent à voir le directeur général pour obtenir des compensations, voire une réduction sur le prix de la chambre. Sans parler de ceux qui font la fête dans leur chambre, empêchant leurs voisins de dormir, et qui ne s'arrêteront que lorsque la police sera intervenue.
Que faire ? Ben Buckley suggère la création d'une base de données nationale qui comprendrait les noms de tous les clients qui posent de gros problèmes. À la différence de la liste réalisée par le gouvernement pour les personnes suspectées de liens avec le terrorisme et qui ne peuvent plus prendre un avion, cette liste n'aurait évidemment pas force de loi. Elle servirait juste de 'conseil'. Les hôtels seraient prévenus qu'ils ont en face d'eux des clients très difficiles. À eux de décider s'ils
les acceptent ou pas. […]
Kitty Bean Yancey zzz36v

DANS L'EST RÉPUBLICAIN
Fast-food à la russe
Les Russes ont rétorqué avec leurs propres armes au raz-de-marée provoqué par l'arrivée du géant américain Mc Donald's. […] Avec humour, quelques enseignes font un pied de nez au géant américain.'Blindonuts' n'est pas seulement la contraction du blini, minicrêpe russe, et du beignet américain, c'est aussi, révèle Veronika, obligeante traductrice, "une injure en russe, mais une injure gentille" à destination du concurrent d'outre-Atlantique. Laquelle injure ne semble pas avoir d'autre équivalent français que 'zut'. Enseigne humoristique également, 'Yolki-Palki', littéralement 'Sapin-Bâton', autre 'injure gentille', classée elle aussi dans un fourre-tout qui va du 'zut' au 'flûte', à défaut de traduction plus appropriée. Ce zut-là habille ses serveurs et serveuses de costumes traditionnels, plante les grilleurs de chachlik au milieu du restaurant, décore son buffet de hors-d'oeuvre à la campagnarde, séduit à coups de cornichons et passe-pierres salés, sert une multitude de salades râpées, betteraves, carottes, céleris, sésame et graines non identifiées, le tout généreusement lié à l'archi présente mayonnaise.
Rachel Valentin zzz22v

DANS LE FIGARO MAGAZINE
Rugbyman, boxeur et du talent !
Oui on parle de l'Hostellerie de Plaisance, au-delà des limites de la Gironde. Certes les chambres, classiques, de l'Hostellerie sont confortables et agréables, mais l'homme qui fait rayonner l'image du Relais & Châteaux de Saint-Émilion est un colosse aux épaules de rugbyman, au nez écrasé de boxeur mais au sourire d'angelot. Philippe Etchebest, Basque bondissant, aime la région. Il a travaillé au Grand Barrail, pas très loin. […] il n'avait pas encore rencontré ses futurs patrons : Chantal et Gérard Perse, propriétaires de plusieurs vignobles : Château Monbousquet, à Saint-Émilion, le célèbre château Pavie, puis Pavie Decesse, Bellevue Mondotte et trois autres domaines dans les côtes de Castillon. […] Pour Philippe Etchebest, la richesse des produits du cru est un bonheur. À sa table, champignons, foie gras, agneau, gibier, truffes trouvent leur chantre. Ainsi sont nés le Marbré de foie gras de canard mariné à la lie de château Pavie, compotée de figues sur baguette craquante, ou son succès, la Lasagne de foie gras poêlé aux champignons des bois, émulsion de truffes noires. […]
Maurice Baudoin
zzz22v

"La carte du Moulin de Mazel est en harmonie avec son environnement cévenol. Une pause réparatrice et gourmande."
Dans Midi-Libre : Restaurant-winstub Le Moulin de Mazel à Notre-Dame-de-la-Rouvière. (30)

"À Grasse, les subtiles fragrances de la cuisine de Chibois se mêlent aux essences de fleurs. Pour le plus grand plaisir des sens."
Dans L'Express : La Bastide Saint-Antoine à Grasse (06)

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2996 Hebdo 28 septembre 2006 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration