×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

 
du 17 au 23 mai 2006

-----------    Mardi 23 mai 2006   -----------


L’affiche de la Fête européenne de la cuisine traduit toute la convivialité de cet événement.

Partout en Europe, le 1er juin, la Fête européenne de la cuisine
La Fête de la cuisine, cette idée née de Euro-Toques France en 1996 est devenue la Fête Européenne de la Cuisine depuis 2000. En 2006, le 1er juin, la Fête européenne de la cuisine sera pour Euro-Toques International qui fête ses 20 ans, l’un des points forts des événements prévus pour cette occasion. Cette Fête européenne de la cuisine a pour objectifs de permettre au public de découvrir ou redécouvrir la convivialité, l’échange et le plaisir de la table sans oublier la transparence de la filière «du producteur au consommateur» en passant par le prescripteur : le cuisinier/restaurateur et pourquoi pas de rencontrer un producteur. Les 4 000 membres d’Euro-Toques International dont 500 en France sont donc invités à présenter un menu réalisé avec des produits du terroir avec la mise en avant des producteurs dont les objectifs et intérêts sont communs aux leurs. Ils devront à cette occasion sensibiliser leurs convives au métier de restaurateur en leur ouvrant la cuisine et la cave et en leur faisant découvrir les secrets des métiers de la salle. Ils devront également les rassurer sur ce qu’ils consomment (sécurité alimentaire) et attirer les jeunes vers ce métier aujourd’hui encore peu valorisé.
Seuls les membres d’Euro-Toques International sont invités à participer à la Fête européenne de la cuisine.
Rendez-vous sur le site www.euro-toques.fr pour connaître la liste des adhérents participants. zzz22v

350 personnes à la French Pastry school de Chicago
La seule école de Chicago consacrée exclusivement à l'art de la pâtisserie française et fondée en 95 par deux chefs pâtissiers français avait invité le 22 mai 2006 près de 350 personnes (journalistes, professionnels de l'hôtellerie-restauration et acteurs économiques de la ville) à un cocktail où les convives pouvaients goûter des délicieuses réalisations des élèves actuellement en formation. Ce fut aussi l'occasion pour Franco Pucini, p.-d.g. de l'école, d'annoncer la création de la Pastry Association de Chicago. zzz99

Les produits corses à l'honneur à Chicago
Une dizaine de producteurs de produits corses (les bières Pietra Colomba, les vins Cordoliani, Fornelli, Granajolo, Teddi, les eaux Zilia et Orezza, les fromages Pierucci...) viendront se présenter le 31 mai 2006 au Sofitel Water Tower de Chicago aux distributeurs et restaurateurs de la ville. Organisé à l'initiative de la Mission économique de Chicago, l'événement sera également rythmé par des concerts de musique corse dans différents lieux de la ville et notamment au Bistro 110 dirigé par le chef français Dominique Tougne. zzz99

-----------    Lundi 22 mai 2006   -----------

Intronisations provençales chez ‘Prosper Montagné’
Le Club Prosper Montagné a tenu un chapitre ‘Provence’ dans les salons de l’Ermitage Meissonnier, aux Angles dans le Gard. Ses membres en ont profité pour procéder à l’intronisation de 10 nouveaux adeptes. Parmi ceux-ci, on note la présence de Thierry Bayot, chef de cuisine du Sofitel Marseille ; Daniel Duplay, restaurant La Louisia à Saint-Laurent-des-Arbres ; Michel Finck, restaurant La Banaste à Villeneuve-lès-Avignon et Dominique Basciano, directeur du Sofitel Marseille.

Casa Pizza se structure
Le groupe Casa Pizza Grill, créé à Montpellier par Yvan Kopp, compte aujourd’hui 15 restaurants répartis dans une grande moitié sud-ouest de la France. Son développement devrait se poursuivre cette année avec l’ouverture de 4 nouvelles enseignes, au moins. En parallèle, est mise en place une organisation sans cesse plus rigoureuse.
En vue de soutenir les futurs franchisés dans leurs démarches de recrutement de personnel, le groupe a décidé de mettre en place de l’entretien d’embauche par simulation. Une technique qui permet de tester le postulant sur ses capacités réelles par rapport au poste à pourvoir.
Ensuite, les entretiens individuels seront réalisés en priorité avec les candidats qui auront réussi le test d’habileté.
Par ailleurs, depuis le 1er mai, Casa Pizza Grill a accentué sa démarche qualité en mettant sur pied des audits ‘clients mystères’. “Ils permettront de mesurer la qualité perçue par les clients en terme d’accueil, qualité des repas, temps de service, ambiance et propreté. Cet outil supplémentaire mis à la disposition des franchisés du réseau, est un moyen de management indispensable pour développer la qualité des prestations sous l’enseigne La Casa”, conclut Yvan Kopp. zzz22v

Trois nouveaux ‘Maître Cassoulet’
L’Académie universelle du cassoulet a tenu chapitre à Castelnaudary où elle a procédé à l’intronisation de nouveaux membres. Parmi ceux-ci, figuraient trois cuisiniers audois. Jérôme Ryon (La Barbacane à Carcassonne), Alain Van-Ees-Beeck (Petit Gazouillis à Castelnaudary) et Jean-Pierre Poggioli (La Belle Époque à Castelnaudary) portent désormais tous trois le titre de ‘Maître Cassoulet’. zzz14

Cuisine dans la rue à Bédarieux
L’association ‘Des cuisines et des monts’ qui regroupe 6 chefs de cuisine de la haute vallée de l’Orb, dans l’Hérault, sera rejointe par sept vignerons à l’occasion de la sixième édition de l’opération ‘Cuisine dans la rue’. Cet événement aura pour cadre le centre ville de Bédarieux, le 2 juin prochain en soirée. Chaque chef (Christian Belot - Auberge de l’Abbaye, Bernard Bessières - Restaurant Bessières, Jean-Marc Bonano - Auberge de Combes, Gilles Quaix - L’Échalote, Yannick Dugas - La Forge et Peter Burger - Château de Lunas) prépare un plat. Les recettes sont ensuite regroupées deux par deux dans une même assiette vendue au public au prix de 3,50 E. Les vins sont proposés au verre à partir de 1 E. Renseignements au 04 67 95 08 79. zzz76v

Festival de gastronomie à Saint-Jean-de-Buèges
Saint-Jean-de-Buèges, dans les Cévennes héraultaises, accueillera le 2 juillet prochain son premier festival de gastronomie languedocienne. Sous le parrainage de Jacques et Laurent Pourcel, ce festival permettra de découvrir la cuisine de 7 restaurateurs issus d’établissements basés dans l’arrière-pays comme le littoral (Mas Cambonet, Auberge de la Vallée, Hostellerie du Vieux Chêne, Auberge les Norias, Les Muscardins, Domaine de Baumes, Domaine de Soriech) et 6 vignerons. Des carnets de tickets seront vendus afin de simplifier ensuite l’accès aux échoppes gourmandes où seront vendus les plats préparés par les chefs. Renseignements au 04 67 55 09 59. zzz12

5e Bourse Européenne de la Création Coutelière
La Fédération française de coutellerie, basée à Thiers (63), organise cette année la 5e Bourse Européenne de la Création Coutelière sur le thème «Panoplies de cuisine». Le 20 janvier dernier à la Maison de l’Auvergne, le jury, présidé par le chef étoilé Alain Dutournier, a sélectionné 5 projets, parmi les 150 reçus, dont les prototypes sont réalisés par des couteliers thiernois. Le jury se réunit à nouveau le 16 juin prochain à Thiers pour le classement final des cinq candidats et pour la remise des prix. zzz76v zzz42x

Eliise de Locatel
Locatel lance Eliise, première solution française interactive pour les salles de conférence. Le système Eliise transforme les panneaux d’affichage de la réception en véritables guides interactifs. Cette toute dernière évolution de la plate-forme interactive de Locatel permet aux visiteurs d’accéder, via les écrans LCD, à un large bouquet de services : informations légales, présentation de l’hôtel, gestion des salles de séminaires, etc. Grâce au système Eliise, placé derrière le desk, le réceptionniste peut gérer l’ensemble des données de l’hôtel (messages, réservation des salles, etc.). Les trois principaux écrans placés à l’accueil fournissent aux clients toutes les informations dont ils ont besoin : affichage des tarifs, taux de change, messages et planning des conférences. Cette nouvelle solution vient compléter l’offre Eclipse MMC (pay TV, VOD, web radio…), la toute dernière solution multimédia interactive de Locatel. zzz42x

Le Bouchon Anti Produit Stupéfiant (BAPS) est arrivé !
Les services d’urgence notifient de plus en plus de cas de «soumission chimique ou médicamenteuse»… Le monde de la nuit et les discothèques sont montrés du doigt. Entre juillet 2003 et mars 2005 on aurait recensé en France 45 fermetures administratives pour présence de GHB (drogue du viol) dans des établissements et dont l’utilisation a été hyper médiatisée… C’est pourquoi Aldo Zagoyan, patron de discothèque en Pyrénées-Orientales, a mis au point le B.A.P.S. (Bouchon Anti Produit Stupéfiant) qui s’adapte à la majorité des verres proposés en discothèque. En plastique alimentaire souple, personnalisable, il permet une étanchéité au niveau du goulot du verre, empêchant ainsi toute intrusion de produit stupéfiant. Plus d’informations auprès de C&C communication - Tél. : 04 88 04 44 64. zzz42x

1er Triathlon du sommelier
À l'initiative de Fabien Louis, sommelier du bar à vins Des terrasses du Rhône au sommelier, à Tain-l'Hermitage, l'association Vin 3 organise le 12 juin prochain au départ de Cornas le premier Triathlon réservé uniquement aux sommeliers professionnels. Au programme : un atelier dégustation vins de Cornas et Saint-Peray, une course à pieds de 5 km et un parcours à vélo d'une dizaine de kilomètres au coeur des coteaux et des vignes. Inscription et renseignements auprès de Fabien Louis, Tél. : 06 70 11 09 18 ou sur vinrhone@hotmail.com zzz46o

Deux concierges «Clefs d’Or» de plus au Columbus
Louiza Poniewozik et Silvia Ligato ont été récompensées lors de l’assemblée générale annuelle des Clefs d'Or, qui s'est tenue le mardi 25 mars dernier au restaurant Le Park à Mougins. Ces clefs symbolisent et garantissent un service de grande qualité. En effet, sur 4 personnes décorées, les deux jeunes femmes ont représenté le Columbus avec brio par des discours très enthousiastes et éloquents, en dignes ambassadrices de l’établissement. zzz36v zzz18p

La restauration de chaînes a perdu des couverts en 2005
Selon la dernière étude sur les chaînes de restauration commerciales en France - réalisée par Coach Omnium -, les 78 enseignes analysées ont vu leur nombre moyen de couverts chuter de 2,3 % en 2005. Cette régression de la demande représente quelque 22,4 millions d’actes d’achats perdus par rapport à 2004. Malgré tout, le chiffre d’affaires global des chaînes a progressé de 1,6 % à périmètre comparable. «Une progression qui résulte pour l’essentiel d’une hausse des prix affichés», indique Mark Watkins, p.-d.g. de Coach Omnium. zzz20r

-----------    Vendredi 19 mai 2006   -----------

Vers une désertion des cafés ?
L'étude Usages et Attitudes TNS Sofres sur les circuits de consommation hors domicile (CHD) commandée par France Boissons révèle des chiffres inquiétants pour les CHR : moins d'un Français sur 2 fréquente les cafés. De 81% de Français qui déclaraient les fréquenter en semaine ou en week-end en 1997, ils ne sont plus que 41% en 2006. zzz22v

Burger King en Bourse
Le groupe de restauration a fait son entrée le 18 mai sur le New York Stock Exchange. 25 000 titres sont proposés à 17 dollars l’unité. Burger King espère lever près de 400 millions de dollars, notamment afin de réduire son endettement. zzz22v

Salon des jobs d’été au Cap d’Agde
Il se déroulera le vendredi 9 juin, de 9 h à 12 h 30 au Tennis Club International du Cap d’Agde. Informations : Gérard Balcer au 04 67 01 03 50. zzz22

Hippo n° 77
Le 77ème Hippo de l’Hexagone a ouvert ses portes le 17 mai à Pessac, dans l’agglomération bordelaise. Dirigé par Raphaël Grosjean, il dispose d’une capacité de 170 places. zzz22v

L’étude 2005 sur la restauration est disponible
L’étude 2005 sur le secteur de la restauration, réalisée par le cabinet Gira Sic Conseil, est enfin disponible. Pour la restauration commerciale indépendante, l’année 2005 a été particulièrement problématique avec un recul des volumes estimé à près de 8%. En parallèle, les chaînes de restauration commerciale, toutes formules confondues, progressent d’un peu plus de 3% en volumes à surfaces non comparables. L’étude révèle, entre autres, que le recul de la fréquentation des restaurants est dû à une «augmentation des prix abusive et surtout non justifiée aux yeux des consommateurs». Pour en savoir plus : Gira Sic Conseil : Tél. : 01.42.34.58.58 / Fax : 01.42.34.58.59 ; 95 boulevard St Michel - 75005 Paris - Email : bboutboul@gira-sic-conseil.fr  -  Web : www.gira-sic-conseil.fr  zzz22v

Les nouvelles tendances de consommation
En 2005, le consommateur français affiche clairement sa préférence pour les collations prises à toute heure pour «ne plus perdre de temps».
Il est de plus en plus pressé mais toujours plus exigeant quant aux prix de vente qu’il juge trop souvent non justifiés et encore plus friand de prestations allégées et équilibrées.
Les principales exigences de ce nouveau consommateur sont :
• un retour «aux fondamentaux du métier» de restaurateur,
• une cuisine plus authentique, plus simple et plus équilibrée,
• une transparence concernant toutes les informations indispensables à la traçabilité des produits (Etude Gira Sic Conseil sur la restauration en 2005). zzz20a

Les conséquences sur le secteur de la restauration
Grâce à sa diversification et son innovation, la restauration rapide répond à ces nouvelles exigences et ouvre le marché par le haut. Ainsi, une restauration rapide moyenne et haut de gamme est en train d’émerger en France.
Parallèlement, la restauration haut de gamme servie à table, répondant aux exigences de qualité et de traçabilité du produit retrouve des volumes, perdus depuis des années.
Cette envolée de la restauration rapide et de la restauration haut de gamme a pour conséquence l’effondrement du marché par le centre en termes de volumes. Les formules de restauration touchées par ce phénomène sont situées entre 17 et 27 euros de ticket moyen ! (Etude Gira Sic Conseil sur la restauration en 2005). zzz22v

Changement de management au Mövenpick Dream Castle Hotel
Inauguré en 2004, Le Mövenpick Dream Castle Hotel de Disneyland Resort Paris fut managé pendant deux ans par le groupe hôtelier suisse. C’est terminé. L’hôtel 4 étoiles de 400 chambres sera dirigé par Vienna International Hotels & Resorts, société apparentée au propriétaire de l’hôtel, UBX Development (France) SARL, filiale de Warimpex, société financière dont le siège est en Autriche. zzz36v

Futuroscope : cuisine du futur au cristal

Le restaurant Le Cristal, implanté sur le Parc du Futuroscope de Poitiers, servira désormais à ses clients la cuisine moléculaire créée par Hervé This. Jusque-là proposée à des touristes d’affaires ou lors d’opérations évènementielles, cette nouvelle gastronomie sera désormais accessible, à partir de 20€ le menu. Superposition de magret d’oie fumée aux spaghettis d’agar-agar, anguille des marais échouée sur écume fumée, canon de thon mariné au pesto rouge, pot au feu de géline aux polyphénols sont sur la carte du Cristal. «Le Parc délivre plus de deux millions de repas par an, calcule Noël Gutrin - directeur du restaurant, nous espérons quant à nous délivrer trois cents menus quotidiens tous basés sur cette cuisine du futur.» zzz22v

FO réclame des contreparties en faveur des salariés
À la suite de la signature par les organisations patronales et l'État d'un contrat de croissance en faveur de l’emploi et de la modernisation du secteur des CHR prévoyant notamment la majoration des aides versées aux employeurs de la branche, la Fgta-FO réclame des contreparties nettes en faveur des salariés. Considérant que la mise en place d'une grille conventionnelle «actualisée» est indispensable, Denis Raguet, permanent fédéral du secteur, demande aux organisations patronales non-signataires de ne pas faire obstacle à l'extension de l'accord salarial conclu en décembre 2005 : «Sans être excessive ni irréaliste, cette grille a le mérite de relever l'ensemble des minima et de porter le premier échelon au niveau du Smic en vigueur. Ce pourrait être une base de travail pour les futures négociations en remplacement de la grille salariale de 1997 devenue complètement caduque». zzz74v

Les verres «Mondial» Schott Zwiesel toujours distribués par Guy Degrenne

Contrairement à ce qu’affirment une certaine force de vente sans scrupules, l’incontournable verre "Mondial" - qui a toujours fait ses preuves à travers le monde avec 12 paraisons différentes - est toujours distribué par Guy Degrenne. La longévité remarquable du verre «Mondial» s'explique par ses formes qui ne se démodent pas et par sa qualité inégalée. Très robuste, il est idéal pour les professionnels de la restauration. Les verres Schott Zwiesel répondent aux besoins du marché en coopérant avec des professionnels du verre dans chaque segment de marché (sommeliers, barmans, hôteliers, restaurants gastronomiques...). Tous lui reconnaissent une qualité professionnelle sans égale car ses verres sont le résultat d'une analyse précise de la forme, de la fonction et de la mise en avant de la saveur des plus grands crus. C'est en maîtrisant parfaitement le design et l'innovation que Schott Zwiesel est devenu et reste le référent du marché. Ce n'est pas sans raison que Guy Degrenne en a fait son principal atout pour compléter ses offres en porcelaine et couverts qui font sa réputation en hôtellerie restauration. zzz42x

Les Logis de France et Protourisme mettent en place la future stratégie marketing de la chaîne
La chaîne hôtelière amorce une importante réflexion sur l’évolution de ses structures et sa place dans le marché de l’hôtellerie. Orchestrée par le cabinet Protourisme, une étude, dont les résultats seront connus fin 2006, sera organisée en 4 étapes : Analyse et synthèse du marché de l’hôtellerie française ; Positionnement des Logis de France ; Stratégie marketing des Logis de France ; Mise en place d’un plan d’actions et d’une stratégie de marque.

De bon augure
«La saison 2006 se présente sous de bons augures avec un chiffre d’affaires de la centrale de réservation Logis de France en progression, avec plus de 17% par rapport à l’année dernière», indique les Logis de France. zzz36vv

Nespresso à Roland Garros
Nespresso accentue sa présence sur le tournoi de Roland Garros qui se déroulera du 28 mai au 11 juin prochains. Avec quelque 40 points de dégustation de ses Grands Crus de café, la marque renforce sa visibilité dans les espaces VIP du Village. A l’entrée de ce dernier d’ailleurs, un espace bar a été spécialement conçu pour mettre en scène l’univers et le savoir-faire de l’inventeur du café en capsule alu multicolore : découverte de recettes café inédites réalisées par des baristas et numéros de jonglage… Mais plus fort encore, Nespresso investira aussi les espaces grand public du stade : les buvettes et les restaurants ‘Les loges’ et ‘Le Roland Garros’ proposeront aux 400 000 visiteurs attendus de découvrir le concept et la carte des Grands Crus de café préparés à partir des machines nouvelles générations Nespresso Gemini. Au total, Nespresso devrait servir 180 000 capsules durant toute la durée du tournoi ! zzz44c

Accord stratégique de distribution entre Club Med et Carlson Wagonlit
Le Club Méditerranée et Carlson Wagonlit Travel ont annoncé la conclusion d'un accord de partenariat pour «développer et valoriser leurs activités réciproques sur leurs principaux marchés et qui sera étendu à d’autres marchés internationaux». zzz70

------------    Jeudi 18 mai 2006   -----------

Suisse : une saison estivale prometteuse
Selon le Secrétariat d'Etat à l'économie (seco), le nombre de nuitées hôtelières devrait progresser d'environ 1,5% par rapport à l'été dernier. Une embellie qui se poursuivra toute l’année, puisque les prévisions tablent sur des nuitées en hausse de 2,6% pour la période courant de novembre 2005 à octobre 2006. zzz36v zzz70

Un nouveau chef à la Bastide de St-Tropez

Olivier Streiff, 30 ans, arrive à la Bastide de Saint-Tropez. Le jeune chef originaire de Moselle, en poste au Vista Palace à Monaco depuis 2003, confesse «ne pouvoir travailler qu’en musique». Sa cuisine ? «Fidèle, dit-il, à ce que je crois, à ce que je pense…» : blanc manger de crème de vodka dans un jardin de fleurs à la vanille et orchidée ; entremets de homard bleu, courgette trompette et pomme d’amour à la rose et jasmin ; risotto de cerises noires et parmesan… zzz22v

4,5 millions d’euros
C’est la somme débloquée par le Premier ministre pour relancer le tourisme à la Réunion, qui a souffert de l’impact de l’épidémie de Chikungunya. Des campagnes de relance de la destination sont prévues, a souligné Léon Bertrand, ministre du Tourisme. zzz36v

Cuisines en Fête : c’est reparti !
La 4ème édition de Cuisines en Fête, toujours parrainée par Guy Martin, se déroulera du vendredi 29 septembre au dimanche 1er octobre 2006.
Redonner à tous l’envie et les moyens de se remettre à cuisiner juste pour le plaisir : c’est l’objectif de Cuisines en Fête et Francine depuis 4 ans !
Cours de cuisine, dégustations, portes ouvertes, animations dans les maisons de quartier… Retrouvez le programme complet des initiatives sur www.cuisinesenfete.com  zzz22v

Nîmes : La Grande Bourse dans le giron de Flo
Mercredi 17 mai, le Tribunal de commerce de Nîmes a désigné le plan de reprise retenu pour La Grande Bourse. Cet établissement comprenant bar et restaurant à l’angle du boulevard Victor-Hugo et des arènes de Nîmes avait été fermé en août dernier puis placé en liquidation. Six candidats avaient déposé leurs offres et c’est finalement celle d’Hubert Ratel, pour le compte du groupe Flo, qui a convaincu les juges. Le montant du rachat s’élève à 1,650 M€ et devrait entraîner la création de 45 emplois. La Grande Bourse devrait ouvrir provisoirement ses portes pour la Feria de Nîmes, lors du long week-end de Pentecôte. Ensuite des travaux sont prévus. L’activité serait séparée en deux, celle du café conservant cette enseigne historique alors que le restaurant devrait, à terme, s’appeler ‘Petit Bofinger’. zzz22v

Un plan de modernisation «efficace» selon le député UMP Thierry Mariani
Lors de la séance des questions au Gouvernement de mercredi à l’Assemblée nationale, Thierry Mariani a interrogé Renaud Dutreil sur les dispositions du «plan de modernisation et de croissance» des professions de l’hôtellerie et de la restauration signé mercredi midi entre le Gouvernement et les organisations patronales de l’hôtellerie et de la restauration. Thierry Mariani a rappelé à cette occasion que ce plan était "l’aboutissement des consultations lancées par le Gouvernement en février dernier, suite à l’action des 202 députés UMP qui avaient tenté de faire adopter la baisse de la TVA en décembre dernier après le dernier échec des négociations européennes en matière de baisse de la TVA." Pour le député UMP du Vaucluse et président du Groupe d'études de l'Assemblée nationale sur les métiers de l'hôtellerie, de la restauration et des loisirs, ces mesures sont «efficaces» mais "les allègements de charges doivent être transitoires et la baisse de la TVA dans la restauration doit rester l’objectif". zzz74v

Menu à six mains au Château Sainte Roseline

Sébastien Sanjou, chef propriétaire du restaurant Le Relais des Moines, aux Arcs-sur-Argens a fait appel à deux grands chefs étoilés Jacques Maximin et Alexandre Blanc pour réaliser un dîner de prestige le vendredi 9 juin 2006 au Château Sainte Roseline.
Menu à six mains : Apéritif ; Prélude gourmand (Jacques Maximin, Alexandre Blanc, Sébastien Sanjou) ; Marbré de foie gras et volaille de Bresse accompagné d’une purée de figues, écorce de pamplemousse et feuilles de cordifol (Alexandre Blanc) ; Huîtres et coquillages en cuits et crus, lait Du Barry et caviar (Sébastien Sanjou) ; Rognonnade de filet mignon de veau de lait Français ; Terrine de macaronis truffée, mousseline d’artichauts violets (Jacques Maximin) ; Palet crousti-moelleux au Gianduja, crème glacée à la noisette et jus aux épices douces (Jacques Maximin, Alexandre Blanc, Sébastien Sanjou) ; Café, mignardises et sorbet (Jacques Maximin, Alexandre Blanc, Sébastien Sanjou). Prix :170 € (vins compris). zzz22v

Florian Gualandi, du lycée d’Auxerre, remporte le 4ème Grand Marnier trophée Espoirs
Le Grand Marnier Trophée Espoirs, qui s’adresse aux élèves des écoles hôtelières en Mention complémentaire barmen ou en formation Barmen, s’est déroulé lundi 15 mai à Paris. 25 candidats étaient en lice. Vainqueur : Florian Gualandi du Lycée Vauban d’Auxerre pour son «Grand Tropique», suivi de Maryline Chaland du Lycée Hôtelier de Biarritz pour son «Grandissime» et de Virginie Legendre de l’Ifhor de Rennes pour son «Grand Gourmand». zzz22v

Les grands crus du Languedoc et du Roussillon
En affichant le Languedoc-Roussillon comme une région de grands vins, Michel Smith claironne des convictions forgées au cours des vingt dernières années, au fil de ses innombrables visites auprès des vignerons de la région. Le journaliste spécialiste de vins et gastronomie signe ainsi un bel ouvrage intitulé "Les grands crus du Languedoc et du Roussillon" (1) : une galerie de 124 portraits de domaines viticoles et de vignerons qui ont fait leurs preuves dans une région trop souvent méconnue. "Il faut du temps pour reconnaître des vins de très grande qualité, estime Michel Smith, ce qui justifie cette sélection qui privilégie les vignerons installés depuis longtemps". Les grands crus du Languedoc et du Roussillon de Michel Smith, aux éditions Renault (BP607-34305 Cap d'Agde Cedex). 45 euros. zzz46a

Le prix de la nouvelle gourmande
Le prix de la nouvelle gourmande, crée par la Ville de Périgueux, en 2004, à l'occasion du 8ème Salon International du Livre Gourmand est doté de 3 000 euros, alloués par l'Institut Eugène Le Roy. Il s'agit d'un concours ouvert à tous, sans distinction d'âge et de nationalité. Le sujet de la nouvelle gourmande a pour ingrédients : "le plaisir, la satisfaction et l'éveil des sens que peuvent faire naître, dans la réalité ou dans l'imaginaire, la confection, la réussite ou la dégustation d'un plat, d'un repas autant que les odeurs et les couleurs d'un marché".
Il s'agit d'un récit bref, de fiction, dans lequel la qualité de la langue française doit permettre de savourer les mots avec délectation.
La nouvelle gourmande doit être constituée de 6 à 10 feuillets dactylographiés de 1 500 signes chacun. Les envois sont recevables à compter du 1er mai 2006. La date limite d'envoi des manuscrits est fixée au samedi 26 août 2006. Le prix sera proclamé et remis le 17 novembre 2006 à Périgueux lors du prochain Salon International du Livre Gourmand.
Pour être prises en compte, les nouvelles devront être impérativement conformes aux modalités du règlement, disponible sur demande à l'adresse suivante : Prix de la nouvelle gourmande, Salon International du Livre Gourmand de Périgueux, Le Palace, 15, rue Bodin, 24000 Périgueux. Tél : 05 53 05 04 55. Fax : 05 53 06 18 64. email : silg@wanadoo.fr  zzz22v

Pernod Ricard et FKP Soyuzplodoimport annoncent l’ouverture de négociations
Pernod Ricard S.A. et FKP Soyuzplodoimport, société d’état fédéral représentant la Fédération de Russie, ont annoncé l’ouverture de négociations visant à trouver un accord commun sur le développement futur d’une sélection de marques de spiritueux russes, dont la marque de vodka Stolichnaya. Ces discussions ont pour but d’aboutir à la conclusion d’un partenariat stratégique englobant la production et la distribution de ces marques. FKP Soyuzplodoimport dispose en Russie d’un portefeuille de 17 marques déposées de vodkas et de spiritueux russes traditionnels. Ses principales marques sont Stolichnaya, Moskovskaya, Pertsovka, Russkaya et Zubrovka. zzz46a

Synhorcat : le contrat de croissance est un «engagement encourageant»
«Après quelques aménagements apportés à la première version présentée par Renaud Dutreil», le Synhorcat a signé officiellement hier le Contrat de croissance et de modernisation en faveur du secteur des HCR, en présence de Dominique de Villepin, Renaud Dutreil, et Léon Bertrand. Didier Chenet, président du Synhorcat, considère que cet accord constitue un «engagement encourageant, résolument tourné vers l’avenir, offrant notamment une place prépondérante aux actions en faveur des jeunes et de l’emploi». Il entend «suivre assidûment la réalisation et la mise en oeuvre des 6 volets que comporte ce contrat, en veillant à contrôler la bonne application des différentes mesures mais aussi à en proposer de nouvelles ou en adaptant celles citées aux réalités du terrain : à cet effet, le Synhorcat participera activement en tant que signataire aux réunions de travail du Comité de Suivi qui sera mis en place à partir de l’été 2006». zzz74vvv

-------------    Mercredi 17 mai 2006   -----------

La profession signe le plan de croissance et de modernisation
En présence du Premier ministre Dominique de Villepin, Renaud Dutreil ministre des PME, du commerce, de l’Artisanat et des Professions Libérales, et Léon Bertrand, Ministre délégué au Tourisme, les représentants des organisations patronales ont signé ce mercredi 17 mai 2006, le «contrat de croissance en faveur de l’emploi et de la modernisation du secteur des hôtels, cafés, restaurants».
Lors de la signature, Dominique de Villepin a demandé à Renaud Dutreil et Léon Bertrand de «poursuivre tout au long des prochains mois le partenariat constructif engagé par le Gouvernement avec les organisations patronales du secteur et d’assurer le suivi et la mise en œuvre complète et effective de ce contrat sur l’ensemble de ses aspects et des engagements en matière de créations d’emploi et de revalorisation des salaires». zzz74v

Originale et festive : la feuille génoise caramel Jean Ducourtieux

Jean Ducourtieux complète sa gamme de feuilles de génoise prêtes à l’emploi avec la Feuille génoise caramel, la 1ére feuille de génoise aromatisée du marché. Avec sa consistance souple, facile à travailler et à rouler, avec sa texture moelleuse et son délicat parfum de caramel (plus de 8% de caramel liquide), la Feuille génoise caramel Jean Ducourtieux ne manquera pas d’aiguiser votre créativité. Elle vous permettra de composer aussi bien des recettes sucrées que des recettes salées. Pour une manipulation plus facile et rapide, les feuilles de génoise sont séparées les unes des autres par une feuille de papier sulfurisé. Conditionnées dans un pochon aluminium, elles conservent leur fraîcheur et leur moelleux jusqu’à leur utilisation. DLUO : 3 mois + mois en cours. Club Service tél. : 0 810 763 763. zzz22v

La société Jean Ducourtieux rachetée par DPI
Lu France vient de vendre sa société Jean Ducourtieux, leader français des prêts-à-garnir sur le marché de la restauration hors foyer à la société DPI, dirigée par Alain Téot. Agé de 51 ans, Alain Téot possède une expérience de plus de 20 années dans le secteur de la restauration hors foyer aussi bien en France qu’à l’étranger. Il a notamment occupé des postes à haute responsabilité commerciale chez Eurest-Nestlé puis Wagons-Lits avant de créer puis développer la filiale française de Brake, groupe britannique leader dans la distribution des produits surgelés. En 10 ans, cette filiale a atteint un chiffre d’affaire de 500 millions d’euros. Son projet industriel pour la marque Jean Ducourtieux repose sur 3 axes de croissance : l’élargissement de la gamme de produits fabriqués, le développement des ventes à l’export et le renforcement des parts de marché dans la restauration hors foyer notamment auprès des brasseries, cafetiers et indépendants. La marque Jean Ducourtieux continue à être distribuée par le GIE Club Restauration tandis que Lu France maintiendra au minimum pendant 3 ans la production de biscuits de la marque (Palmito, Sirtaki …) dans l’usine de Champagnac. Plusieurs nouveaux produits Jean Ducourtieux sont attendus dans les mois à venir en complément du dernier qui vient d’être lancé : la Génoise caramel. zzz22vvvv

Caveaux et prestataires touristiques
Pour la première fois, Inter Rhône organise les «Rencontres partenaires», lesquelles rassembleront le 18 mai les propriétaires de caveaux et les prestataires touristiques (hôtels, restaurants, gîtes, chambres d’hôtes…) Pour bien démarrer la saison estivale et renforcer l’esprit «Route des vins». Pour surtout favoriser les échanges entre caveaux de dégustation de la région d’Avignon et de Villeneuve et les nombreux prestataires touristiques. Contacts : www.vins-rhone.com  zzz46aa

Seconde bouteille gratuite
Une opération originale : jusqu’au 31 mai, les restaurants de Nîmes et sa région proposent une offre spéciale, mise en place par les vignerons pour fêter les vingt ans de l’appellation. Pour tout achat d’une bouteille, les clients reçoivent un bon d’échange qui leur permet d’aller chercher sur place, au caveau du domaine, la même bouteille offerte. A la fin de l’opération, le restaurant ayant généré le plus de retombées recevra un lot de verres pour l’ensemble de son établissement. zzz46a

Recettes et Bordeaux
Vingt grands chefs bordelais «remettent le couvert» ! Après leurs récentes recettes pour accompagner les clairets, nos talentueux cuisiniers marient cette fois la riche gastronomie aux quatre couleurs des vins du bordelais (rouge, rosé, clairet et blanc). L’ouvrage s’intitule «Carnets de recettes autour des Bordeaux Fraîcheur». Pour en savoir plus : www.maisondesbordeaux.com  zzz46a

Marie Brizard : Progression du chiffre d'affaires trimestriel de 8,6 %
Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe au 1er trimestre 2006 s'établit à 70,5 M€, en progression de 8,6% par rapport à 2005. Cette progression prend en compte l'intégration dans le périmètre de consolidation, avec effet au 1er mars 2005, de la société William Pitters International (WPI). zzz46a

«L’Umih se résout à signer un bon "tiens" en attendant la TVA»
L’Umih a signé ce matin là contrat de modernisation proposé par le gouvernement, mais ne perd pas pour autant son combat : «La TVA à 5,5% reste le meilleur outil de modernisation du secteur et le rétablissement de la justice fiscale pour les entreprises, dont le service à table, permettra de créer des emplois. Le contrat de modernisation proposé par le gouvernement est transitoire en attendant l’uniformisation des taux de TVA en restauration. Les aides, bien que majorées, ne se substituent pas à la TVA car le secteur ne demande pas de «fleur». Les mesures telles que la création du titre de «Maître Restaurateur», le médiateur qui fera valoir les droits des professionnels en cas de litige, les mesures fiscales propres à aider les professionnels à se conformer aux nouvelles exigences en matière de sécurité, ainsi que le financement des murs pour les hôteliers sont intéressantes», précise l’Umih. En résumé, «C’est un pis-aller qui va dans le bon sens». zzz74v

Le 1er Triathlon du Sommelier «Saint-Péray - Cornas»
L’association «VIN 3» vient de naître à Tain l’Hermitage. Son premier projet va voir le jour le lundi 12 juin, sur les territoires viticoles de Saint-Péray et Cornas. Il s’agit du 1er Triathlon du Sommelier «Saint-Péray - Cornas» composé de 3 épreuves : un atelier dégustation «vins de Cornas et Saint-Péray», une course à pieds (5/6 km) et un parcours à vélo (10/12 km) au cœur des magnifiques coteaux. Inscription auprès de Fabien Louis, président de Vin 3 : Des terrasses du Rhône au Sommelier, «VIN 3», 13 Rue Joseph Péala, 26600 Tain L’Hermitage, Tél. : 06 70 11 09 18 ou vinrhone@hotmail.com (Frais d’inscription à l’association : 15 euros). zzz68v

Un service gratuit pour tous les champenois et toutes les activités
Inaugurée le 28 février 2005, la permanence de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) se tient depuis lors une fois par mois dans les locaux du Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC) à Epernay. Cette permanence a vocation d’accueillir l’ensemble des acteurs économiques de la région qui souhaitent obtenir des informations concrètes et adaptées sur la propriété industrielle, et notamment sur les marques, brevets, dessins et modèles.
En un an, la permanence a accueilli et renseigné près d’une centaine de personnes, bien au-delà des prévisions. Par ailleurs, bien qu’encore majoritairement issus du monde viticole, les visiteurs proviennent de tous horizons pour des sollicitations très diverses, y compris dans le domaine des brevets d’inventions. Séverine Lalanne, juriste au service de l’examen des marques de l’INPI, recevra le jeudi 22 juin toutes les personnes intéressées, gratuitement et sur rendez-vous, pour une durée approximative de 45 mn. Contact : Roxane de Varine au CIVC - 03 26 51 19 31. zzz22v

Ambassadeurs du champagne : le concours toujours ouvert
Nombreux sont les concours qui mettent en avant les sommeliers, élèves sommeliers, barmen… et cette fois le coup de projecteur concerne les professeurs formateurs, lesquels travaillent dans l’ombre et méritent la reconnaissance. A l’initiative du Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne (CIVC), la seconde édition du concours européen des ambassadeurs du champagne se poursuit. A la mi-mai, 200 inscriptions émanent déjà des huit pays participants et 5000 visiteurs se sont pour l’heure connectés sur le site Internet du CIVC, lequel explique bien les objectifs de ce concours, avec vidéos de l’édition 2005 et témoignages d’anciens élèves sommeliers. Les professeurs d’écoles hôtelières (publiques et privées) et de centres de formation sont tous concernés pour tenter l’aventure. Ainsi que les animateurs de clubs de dégustation, «à l’exclusion des formateurs attachés à une maison de Champagne et ceux de grandes enseignes commerciales» précise bien le CIVC. Clôture des inscriptions le 10 juillet. Informations sur le site : www.ambassadeurschampagne.com  zzz46a

Le contrat de croissance signé aujourd’hui en intégralité
«Contrat de croissance entre les organisations patronales et l’Etat en faveur de l’emploi et de la modernisation du secteur des hôtels, cafés, restaurants»
L’Etat s’engage à poursuivre les négociations avec l’union européenne pour obtenir un taux de TVA à 5,5 % en faveur de la restauration.
Parallèlement l’Etat représenté par Renaud DUTREIL, ministre des PME, du commerce, de l’artisanat et des professions libérales et par Léon BERTRAND, ministre délégué au tourisme, et les organisations patronales signataires suivantes :
- la CPIH, représentée par son Président, Monsieur Jean-François GIRAULT ;
-- la FAGIHT, représentée par son Président, Monsieur Jacques JOND ;
- le GNC, représenté par son Président, monsieur Jacques BELLIN ;
- le SNRPO, représenté par son président, monsieur Gérard PLOMION ;
- le SYNHORCAT, représenté par son Président, Monsieur Didier CHENET ;
- l’UMIH, représentée par son Président confédéral, Monsieur André DAGUIN ;
s’engagent à mettre en œuvre de façon concertée et partenariale un plan de modernisation et de développement en faveur du secteur des hôtels, cafés et restaurants.
Ce plan s’articule autour des 6 volets suivants :
1er volet :
soutien à la création d’emploi par l’amélioration et la simplification des aides à l’emploi de 2004 et soutien à l’insertion professionnelle des jeunes et à l’apprentissage
- Les bénéficiaires : les restaurateurs traditionnels, les hôtels/restaurants, les cafés et cafés/tabac pour ce qui est des aides à l’emploi. L’ensemble du secteur pour ce qui est de l’insertion professionnelle des jeunes et de l’apprentissage
- Les objectifs recherchés : favoriser l’emploi et l’attractivité du secteur en améliorant de façon significative les montants d’aide versée et en réduisant au maximum les phénomènes de trappe à SMIC. Améliorer la lisibilité du dispositif et simplifier sa gestion. De manière générale, favoriser l’insertion professionnelle des jeunes et le développement de l’apprentissage dans le secteur
L’Etat s’engage à :
1/ augmenter l’aide forfaitaire de 114 à 180 euros/mois pour l’ensemble des restaurateurs traditionnels (code NAF 553A)
Pour les secteurs autres que la restauration traditionnelle, l’aide est maintenue à 114 euros/mois au niveau du SMIC
- Calendrier :demande à instruire auprès de la commission européenne. Mise en œuvre à travers le PLF 2007 pour les aides dues à compter du 1er Janvier 2007.
2/ réduire fortement la trappe à SMIC pour les hôtels restaurants (code NAF 551A) et pour les cafés/tabacs (code NAF 554A) et cafés (code NAF 554B) en augmentant l’aide versée à 90 euros/mois
Les niveaux d’aides pour les autres secteurs sont maintenus à l’identique
- Calendrier :demande à instruire auprès de la commission européenne. Mise en œuvre à travers le PLF 2007 pour les aides dues à compter du 1er Janvier 2007.
3/ simplifier la procédure de demande de l’aide en remplaçant l’obligation préalable d’envoi des fiches de salaires pour obtenir l’aide et en mettant en place un système de contrôle aussi efficace qu’aujourd’hui mais limitant les formalités administratives.
- Calendrier : application à l’automne
De leur côté les organisations patronales s’engagent à :
- assurer l’effectivité des accords de juillet 2004 ;
- négocier une nouvelle grille salariale avant la fin de l’année 2006 au plus tard ;
- progresser vers l’objectif de création de 40 000 emplois dans le secteur.
L’Etat et les organisations patronales s’engagent à favoriser par tous les moyens l’insertion professionnelle des jeunes, en particulier par la voie de l’apprentissage. Une campagne de communication nationale axée sur la valorisation des métiers dans le secteur des hôtels, cafés et restaurants et sur le développement de l’apprentissage sera menée conjointement.
2e volet :
développement de la qualité et soutien à la modernisation du secteur
- Les bénéficiaires : l’ensemble des entreprises et en particulier les petites et moyennes entreprises du secteur
- Les objectifs recherchés : soutenir les entreprises dans leurs efforts de modernisation et de mise aux normes, qui sont d’autant plus difficiles à soutenir financièrement que l’entreprise est de petite taille
1/ Pour l’ensemble des entreprises du secteur :
- L’Etat souhaite améliorer fortement la dotation provision pour investissement (DPI) pour les entreprises individuelles. La DPI permet de déduire du revenu 15 000 euros au titre d’investissements futurs. L’Etat s’engage donc à étendre les mécanismes actuels limités à la sécurité alimentaire à l’ensemble des dépenses de mises aux normes (hygiène, sécurité, risque incendie…) et aux dépenses liées à l’accessibilité des personnes handicapées ;
- L’Etat s’engage à mettre en place un mécanisme d’amortissement accéléré en faveur des dépenses de mise aux normes et d’achats de matériels de sécurité (amortissement sur 2 ans au lieu de 5 à 10 ans).
- Calendrier : projet de loi de finances pour 2007 soit au 1er janvier 2007.
2/ Pour une partie de la restauration : création d’un titre de maître restaurateur pour la restauration.
- Les bénéficiaires : les restaurateurs traditionnels
- Les objectifs recherchés : reconnaître l’excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle, en valorisant leur compétence ainsi que leur engagement en faveur de la qualité.
Le respect d’un cahier des charges axé sur la qualité et le professionnalisme permettrait d’obtenir un titre de maître restaurateur ouvrant droit à la possibilité d’être artisan, et à une aide fiscale très significative.
L’Etat et les organisations patronales s’engagent à définir conjointement ce cahier des charges.
Il s’engagent également à mettre en place au plan local des structures paritaires (comprenant à la fois des représentants des administrations et des professionnels) chargées de décerner le titre. Pourraient être visés jusqu’à 20 000 restaurateurs.
L’Etat s’engage à mettre en place en faveur des maîtres restaurateurs un crédit d’impôt « modernisation » à hauteur de 50 % des sommes dépensées dans la limite de 30 000 euros étalés sur 3 ans (soit un crédit d’impôt total pouvant aller jusqu’à 15 000 euros par maître restaurateur).
La création de ce crédit d’impôt « modernisation » spécifique répondrait complètement aux exigences en matière d’accueil, d’hygiène, d’approvisionnement et de traitement des produits frais demandées pour obtenir le titre de maître artisan restaurateur.
L’Etat et les organisations patronales s’engagent conjointement à mener toutes les opérations de communication nécessaires permettant d’assurer un développement rapide du nombre de maîtres restaurateurs.
- Calendrier : projet de loi de finances pour 2007. Soit au 1er Janvier 2007. Un point d’étape quant à la mise en œuvre du dispositif sera fait au premier trimestre 2007.
3e volet :
mise en place d’un dispositif de soutien à l’activité des petites entreprises du secteur
- Les bénéficiaires : les entreprises de moins de 20 salariés et en particulier les entreprises sans salariés
- Les objectifs recherchés : lutter contre le travail clandestin ou sous-déclaré ; développer l’activité dans le secteur (à travers une augmentation des horaires et jours d’ouverture) ; libérer les possibilités de recours aux heures supplémentaires ; créer des emplois saisonniers ou ponctuels supplémentaires ; augmenter indirectement les salaires des saisonniers et extras
L’Etat s’engage à créer un dispositif souple en matière d’heures supplémentaires et de recours aux extra pour les entreprises de moins de 20 salariés du secteur des hôtels, cafés et restaurants.
Il s’agirait de rendre possible pendant un certain nombre de jours dans l’année (45 jours par exemple), le recours aux heures supplémentaires et aux extras avec des formalités administratives réduites et sur la base d’un forfait de charges sociales attractif par heure travaillée.
Le forfait horaire de charges sociales pourrait représenter une réduction substantielle des charges sociales patronales (hors CSG-CRDS et régimes complémentaires).
Ce dispositif consiste donc exclusivement à réduire significativement le niveau des charges sociales. Il ne remet en aucune façon en cause la législation et la réglementation du temps de travail et des heures supplémentaires dans le secteur HCR..
- Calendrier : projet de loi de finances et projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2007 soit au 1er janvier 2007.
4e volet :
création de nouveaux mécanismes de financement des murs du secteur
- Les bénéficiaires : l’ensemble des entreprises du secteur et plus particulièrement les hôtels, hôtels/restaurants, les restaurants, cafés et discothèques de taille moyenne/moyenne supérieure
- les objectifs recherchés : offrir une nouvelle possibilité de gérer son établissement, favoriser les transmissions d’entreprises du secteur, faciliter la reprise par des jeunes qui n’auront plus ainsi qu’à se préoccuper en priorité du financement du fonds de commerce
L’Etat s’engage à favoriser la création de véhicules immobiliers spécifiques au secteur des hôtels, cafés et restaurants. Il pourrait s’agir par exemple d’organismes de placement collectif dans l’immobilier (OPCI). Une aide fiscale pourrait être mise en place pour inciter ces sociétés immobilières à investir dans le secteur.
Il pourrait être envisagé que les investisseurs physiques puissent acheter des parts de ces véhicules investis dans le secteur des hôtels, cafés et restaurants et à ce titre profiter des avantages du dispositif de défiscalisation « de Robien ».
- Calendrier : projet de loi de finances pour 2007. Soit au 1er Janvier 2007.
5e volet :
mise en place d’une charte des droits des entreprises du secteur des hôtels, cafés et restaurants
- les bénéficiaires : l’ensemble des entreprises du secteur
- les objectifs recherchés : améliorer les relations entre les entreprises du secteur et les nombreuses administrations auxquels les entreprises du secteur doivent faire face, donner aux entreprises un interlocuteur qui les comprenne et qui leur permette de faire le lien avec les administrations
L’Etat s’engage à mettre en place en partenariat avec les organisations une charte des droits des entreprises du secteur des hôtels, cafés, restaurants et discothèques sur le modèle de la charte du contribuable et à créer un médiateur départemental auprès de chaque Préfet.
- Calendrier : automne 2006
6e volet :
lancement d’un grand « plan tourisme » en accélérant la mise en œuvre de la politique définie par les comités interministériels de 2003 et 2004
- les bénéficiaires : l’ensemble du secteur HCR qui profitera de la mise en place d’une politique touristique ambitieuse
- les objectifs recherchés : améliorer l’image touristique de la France à l’étranger, mettre en valeur la qualité de l’offre touristique de la France, notamment de son offre d’hébergement et de restauration
L’Etat s’engage en particulier à renforcer les actions de promotion à l’étranger de maison de la France dans le cadre de sa stratégie marketing décidée en 2004 (20 millions d’euros supplémentaires sur 3 ans) et à accélérer fortement la mise en place du plan « qualité tourisme ».
- Calendrier : à partir de l’été 2006
Un comité de suivi composé des signataires du présent contrat de croissance et de modernisation sera mis en place afin d’assurer la bonne mise en œuvre du plan. Ce comité sera également chargé de la bonne application des différentes mesures prises récemment, notamment au plan législatif, comme, par exemple, sur l’important sujet du paracommercialisme.» zzz74v

Le Quotidien précédent - Le Quotidien suivant

Article précédent


Vos questions et vos remarques sur le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration