×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 9 février 2006
RESTAURATION

AVEC UNE CUISINE DE TERROIR REVISITÉE

Stéphane Courtin au piano du Grand Arbre

Montpellier (34) De nouvelles suites et un nouveau chef de cuisine âgé de 26 ans pour le Château-Résidence de Bionne.


Le Château-Résidence de Bionne dispose de 29 suites, de 35 à 70 m2.

Un style plus moderne qui ne heurte pas l'ambiance cosy, et qui reste en harmonie avec un cadre champêtre : la rénovation des 29 suites du Château-Résidence de Bionne a rehaussé le standing de l'établissement, en conservant ce cachet qui le distingue de tous les autres hôtels de la ville. Un établissement qui ne s'offre pas facilement au regard : le bâtiment de pierre datant du XVIIIe siècle est niché au nord de la ville. Au pied de la grande bâtisse, semblable à un hôtel particulier, le restaurant Le Grand Arbre, aménagé dans l'ancienne orangerie du château, accueille désormais un nouveau chef, Stéphane Courtin, qui a pris du galon pour perpétuer la tradition d'une cuisine de terroir sachant mettre en valeur la production régionale : agneau, fromages de chèvre et vins du Languedoc-Roussillon. Avec des ingrédients parfois plus exotiques qui viennent relever les plats (réglisse ou champignons chinois…). À 26 ans, Stéphane Courtin cultive l'audace de la jeunesse, comme son collègue chef pâtissier Mickaël Alaux. Le restaurant assure une trentaine de couverts par jour en moyenne, pour une capacité de 48 convives en hiver, et le double à partir du printemps, lorsque la salle s'étend sur la
terrasse, jusqu'au bord de l'agréable piscine. Le Grand Arbre est aussi un atout dans le développement de l'activité incentive, qui s'inscrit dans la stratégie de la directrice Karine Pénari. D'autant que le Château-Résidence de Bionne dispose de 3 salons dédiés aux réunions professionnelles, et d'une grande salle de réception pour les événementiels. C'est dans cette grande salle que sont d'ailleurs organisés les dîners de mariage, auxquels se prête le cadre aristocratique du château. "Nous avons aménagé la résidence comme un espace hors de l'agitation de la ville, et un peu hors du temps, pour que tous les clients puissent se fondre dans ce décor, à l'occasion d'un séjour touristique, pour un séminaire ou simplement le temps d'un repas", souligne Karine Pénari. La directrice veut en plus structurer son offre pour proposer des packages, afin de permettre notamment aux tour-opérateurs d'intégrer le Château de Bionne dans leurs séjours. Dans ce cadre, des soirées à thème (Italie, musique latine, jazz…) seront programmées cette année, avec animations et menus spéciaux. Une quinzaine d'événements sont prévus en 2006, pour que vive encore davantage l'esprit de château à la résidence de Bionne.
Francis Matéo zzz36v

Château-Résidence de Bionne
1225 rue Bionne
34070 Montpellier
Tél. : 04 67 45 20 93
www.chateau-bionne.com

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2963 Hebdo 9 février 2006 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration