×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 2 février 2006
HÉBERGEMENT

APRÈS LE TSUNAMI

Les resorts accueillent les touristes pour une nouvelle saison

Aux Maldives, 3 mois après le passage dévastateur du tsunami, les hôtels des Maldives ont relevé la tête pour se préparer activement à accueillir leurs clients pour la haute saison touristique, qui a maintenant commencé et qui s’achève au mois d’avril.

Les îles ont, il est vrai, été relativement peu touchées par la vague géante comparée à la Thaïlande et à l’Indonésie avec seulement une vingtaine de resorts sérieusement endommagés sur 84 (dont les clubs Med Faru et Kani et le Four Seasons de l’atoll Male Nord) et trois touristes tués. La totalité des complexes touristiques devait être opérationnelle en automne. Au Full Moon (atoll Male Nord), un resort situé à 6 kilomètres d’océan turquoise de Malé, la capitale, une quarantaine d’entreprises du bâtiment ont travaillé d’arrache-pied pour remettre en état l’une des îles les plus touchées par le Tsunami. Dans ce complexe hôtelier, 52 bungalows sur pilotis (sur un total de 156 bungalows ou villas) étaient terminés en novembre dernier. Coût global des travaux pour ce site réputé pour la proximité de très beaux récifs coralliens : environ 5 millions de dollars.
A 30 minutes d’hydravion, le resort 5 étoiles One & Only Kanuhura a également travaillé jour et nuit pour réhabiliter avec succès l’île entièrement balayée par l’océan Indien. Comme dans tous les resorts des Maldives, il n’y a pas eu de victimes, mais la végétation a dû être en partie replantée dès janvier et toutes les villas ont dû subir une cure de jouvence pour un total de 5 millions de dollars.

Des éductours pour séduire
Quasi absent de l’Hexagone pendant des années, le Maldives Tourism Promotion Board a souhaité doper le marché français. Pour la première fois, une agence, Express Conseil, s’est occupé de sa communication en France : roadshows à Paris et Lyon ou Marseille,, éductours avec le soutien des resorts et des compagnies aériennes, et campagne de promotion sur Internet.
Un budget de 4 millions de dollars en 2005 à travers le monde pour la promotion des Maldives, soit 1,5 million de dollars de plus qu’en 2004. L’enjeu est de taille : 14 nouveaux resorts devraient ouvrir leurs portes d’ici fin 2006/début 2007, pour un total de 101. Et près des trois quarts de l’économie des Maldives reposent directement ou indirectement sur le tourisme.
Patrick Cros zzz36v zzz70 963g43

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2962 Hebdo 2 février 2006 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration