×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

www.lhotellerie.fr
 
du 09 fevrier 2006
PERSPECTIVES

EN BREF

Fermeture administrative à Orléans : la pression monte
La pression est montée d'un cran après la décision de la préfecture du Loiret de fermer administrativement pour 2 mois la discothèque le Kâ située dans le centre-ville d'Orléans. Le préfet a motivé sa décision par un accident mortel impliquant un jeune sortant de la boîte de nuit. Mais pour le gérant qui emploie 18 personnes, l'accident est survenu plus de 2 heures après que le jeune en question soit sorti de la discothèque. C'est pourquoi il a engagé une double démarche devant le tribunal administratif, un référé suspension pour pouvoir rouvrir rapidement son établissement et une demande d'annulation de la décision préfectorale. La justice a rendu une première décision le 7 février. Le gérant a été rejoint dans sa démarche par une centaine de manifestants, patrons de discothèques, de restaurants et de cafés qui ont manifesté devant les portes de la préfecture du Loiret. Aux cris de "Merci M. le préfet", ils ont finalement obtenu que le dossier soit réexaminé. À défaut, les manifestants emmenés par Bernard Quartier, président départemental de l'Umih et président national des cafetiers, ont promis de revenir manifester. zzz28

TVA : "La porte reste ouverte"
Le ministre des PME, Renaud Dutreil, a affirmé, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, que "la porte reste ouverte" au niveau européen pour obtenir la TVA à 5,5 % pour la restauration. "La solution vers laquelle nous nous acheminons est que, pendant un délai qui courra jusqu'à la mi-2007, la Commission européenne poursuivra une étude sur les bienfaits d'une adaptation de la TVA dans les secteurs à haute intensité de main-d'oeuvre, et à la mi-2007, nous pourrons, je l'espère, rouvrir ce dossier", a-t-il précisé. zzz22v

Article précédent - Article suivant


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration

Vos commentaires : cliquez sur le Forum de L'Hôtellerie

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie Restauration n° 2963 Hebdo 09 Fevrier 2006 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

E-réputation : gérer ses avis clients en ligne
Thomas Yung
 


  Vidéos - Podcasts
L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Articles les plus lus...
Derniers commentaires...
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration